samedi
27
mai 2017

A l'encontre

La Brèche

Macédoine. Des affrontements, une crise régionale et une tourmente pour l’UE
Royaume-Uni. Le Brexit, les nouveaux «Anglo-Européens» et le coup contre Corbyn
Fiat Chrysler Automobiles (FCA): vers la grève du 21 octobre [1]
Royaume-Uni. Le Brexit: un désastre en préparation depuis des décennies
Sans-papiers: la gauche parlementaire «lutte» contre le retour de la double peine
«Nuits debout» à Nantes et Toulouse, paroles de participants
Brexit: événement ou non-événement? Quels enjeux pour l’action syndicale internationale?

Archives de la catégorie ‘Afghanistan’

Une guerre qui garantit les atrocités

Publié par Alencontre Le 23 - mars - 2012

Des cendres (corps brûlés) et des traces de sang dans une des maisons où les assassinats ont été perpétrés.

Par socialistworker.org

Le massacre de 16 civils afghans sans armes [dont  neuf enfants] au milieu de la nuit [le dimanche 11 mars 2012] par un soldat de l’armée américaine [le sergent-major Robert Bales, âgé de 38 ans, ayant deux enfants, ayant servi trois ans en Irak et enrôlé dans l’armée depuis 2001; il a été incarcéré dans la prison militaire de Fort Leawenworth, dans l’Etat du Kansas, après avoir été transféré sur une base militaire états-unienne au Koweït, donc ayant échappé à une procédure judiciaire en Afghanistan] constitue une confirmation effrayante de la brutalité à l’état pur qu’est la guerre que les Etats-Unis mènent en Afghanistan, une guerre maintenant ancienne de plus de dix ans. [Selon les informations établies dès le 17 mars 2012, depuis sa base de Belambay, située dans le sud de l’Afghanistan – à Panjwal dans la province de Kandahar – il a effectué ses massacres dans trois villages: Alkozal, Najeeban et un lieu-dit Ibrahim Khan Houses.] Lire le reste de cet article »

Les Etats-Unis, le Canada et l’OTAN menacent d’étendre la guerre

Publié par Alencontre Le 7 - septembre - 2010

Le général David Petraeus devant l'assemblée de l'OTAN

Par Tim Kennelly

Le général Petraeus vient de dénoncer le projet mettre à profit un «jour commémoratif» – le 11 septembre 2010 – «pour brûler le Coran», car «l’islam condamne des milliards de personnes à l’enfer». Paroles du pasteur Terry Jones, d’une petite secte de Gainesville (en Floride), émises sur la chaîne CNN, en juillet 2010. Et le nouveau patron des forces de combats des Etats-Unis en Afghanistan d’affirmer : «Cela peut mettre en danger nos troupes et peut porter atteinte à notre effort [contre-insurrectionnel] d’ensemble.» Lire le reste de cet article »

L’Arabie Saoudite du lithium ? Justifier l’occupation

Publié par Alencontre Le 30 - juin - 2010

Par Paul Fitzgerald et Elisabeth Gould

Il semble que l’Afghanistan soit une source inépuisable de surprises. Durant des décennies, l’administration états-unienne défendait la position selon laquelle l’Afghanistan ne possédait aucune valeur pouvant intéresser les Etats-Unis, surtout en matière de ressources stratégiques vitales. Cette supposition était la raison principale pour l’attitude méprisante qu’ils ont affichée à l’égard de l’Afghanistan jusqu’à l’invasion soviétique de 1979.

Elle expliquait également pourquoi, après le départ des soviétiques [invasion en décembre 1919; départ en février 1919], les Etats-Unis se sont contentés de céder le pays aux intérêts pakistanais et saoudiens. Puis, tout à coup, le 13 juin 2010, le New York Times a consacré sa première à un article décrivant comment une petite équipe d’officiels du Pentagone et de géologues états-uniens avaient subitement découvert un vaste trésor de richesse minérale d’Afghanistan, d’une valeur de presque mille milliards de dollars. Lire le reste de cet article »

La bataille à laquelle les médias ont cru

Publié par Alencontre Le 14 - mars - 2010

David Petraeus, le général de la contre-insurrection et de la manipulation médiatique

Par Gareth Porter

Pendant des semaines, le public états-unien a suivi ce qui semblait être l’offensive la plus importante de leurs troupes en Afghanistan: celle contre Marjah, «une ville de 80’000 habitants» et le centre logistique du mouvement islamiste taliban dans la province du Helmand, au sud-ouest du pays.

L’idée – répandue en février 2010 – que Marjah avait 80’000 habitants était un élément clé pour donner l’impression que la localité représentait un objectif stratégique beaucoup plus important que d’autres districts du Helmand.

En réalité, l’image que les militaires ont fournie de Marjah, et qui a été fidèlement reproduite par les principaux médias des Etats-Unis, constitue l’un des exemples les plus dramatiques de désinformation de toute cette guerre qui a commencé en octobre 2001, apparemment dans le but de présenter cette offensive comme étant un tournant historique du conflit. Lire le reste de cet article »

11 septembre 2001. Folie meurtrière et désordre impérial I et II

Publié par Alencontre Le 5 - octobre - 2001

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Charles-André Udry

Les protagonistes des actes terroristes du 11 septembre 2001 ont utilisé des victimes – passagers et pilotes d’avions civils – pour perpétrer un meurtre de masse. Ces actions ne souffrent d’aucune justification. Ce massacre, sans aucune revendication politique, n’a d’autre effet que de tuer des milliers de civils: concierges, nettoyeuses, employé.e.s de bureau ou cadres…

Cet assassinat sans discrimination de civils n’a rien à voir avec les luttes d’émancipation des salariés et des myriades d’exploité.e.s et opprimé.e.s dans le monde. Lire le reste de cet article »


Qui sont les électeurs derrière le vote record en faveur du Front national au second tour de la présidentielle? La carte des scores du parti de Marine Le Pen en recouvre une autre, qui n’est pas celle de l’immigration. En cinq minutes, Ludovic, Stéphane et Xavier délivrent quelques clés d'analyse et de compréhension. Car «diaboliser ce vote ne le fait pas baisser», expliquent les trois vidéastes du collectif Osons Causer.

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org