lundi
6
avril 2020

A l'encontre

La Brèche

Arabie saoudite: l’arrestation du Cheikh Nimr Al Nimr et la révolte de Qatif
La France crée un «service avant-vente» d’armes
Après la journée du 2 octobre: quelques points de vue
ISS. Manifestation contre le dumping salarial
Tout va bien, c’est le gouverneMENT qui vous le dit
Algérie. «En avant pour la grève générale unitaire auto-organisée les 8, 9, 10 et 11 décembre»
«Pas de place pour l’apitoiement sur soi, pas de place pour la peur»

Archives de la catégorie ‘Amérique du Sud et Caraïbes’

Brésil. Face à Bolsonaro qui renfloue les super-riches se constitue un vaste front unique populaire

Publié par Alencontre Le 3 - avril - 2020

Jair Bolsonaro et Paulo Guedes

Editorial de Esquerda Online

Le gouvernement a confirmé mercredi (puis le jeudi 2 avril) la mesure provisoire (MP 936) qui autorise les réductions de salaires et d’heures de travail pendant la crise économique. Les réductions peuvent être effectuées dans n’importe quel pourcentage, jusqu’à 100%, avec une durée maximale de 90 jours.

Les travailleurs/travailleuses concernés auront droit à une indemnisation publique pouvant Lire le reste de cet article »

Chili. Un virus à La Moneda

Publié par Alencontre Le 31 - mars - 2020

L’armée chilienne protège les supermarchés… éloignés des quartiers populaires

Par F. Ortiz Núñez

Le COVID-19 arrive au Chili au milieu de la plus grande tension sociale des dernières décennies, avec un gouvernement critiqué de toutes parts, un corps de carabiniers discrédité par ses violations des droits de l’homme, l’armée considérée avec méfiance après les crimes commis lors de l’épidémie et une population plus politisée et consciente que jamais. C’est peut-être pour cela que la révolte sociale s’est figée dans les rues et est retournée sur les balcons [caceroladas – concerts de casseroles], alors que l’exécutif Lire le reste de cet article »

Chili. Le virus est aussi le modèle privatisé

Publié par Alencontre Le 29 - mars - 2020

Selon la presse économique chilienne: «L’économie est frappée à la fois par les protestations populaires massives et par le coronavirus»
(16 mars 2020)

Par Barbara Godoy

2019 a été l’année de l’épidémie pour le Chili. En près de 30 ans depuis le retour à la démocratie, le pays n’a jamais connu une crise comme celle qui a éclaté dès octobre dernier. La société chilienne a mis le système politique en échec et, pour la première fois depuis longtemps, les citoyens et citoyennes se sont organisés et n’ont exigé – au travers de l’exigence d’une nouvelle Constitution [avec des orientations différentes à ce sujet] – rien de moins que la fin d’années d’abus dans les domaines de l’éducation, de la santé et des retraites. Lire le reste de cet article »

Bolivie. «Il y a eu un soulèvement de la classe moyenne historique contre l’égalité»

Publié par Alencontre Le 7 - mars - 2020

Alva García Linera et Evo Morales

Entretien avec Álvaro García Linera
conduit par Cecilia Ballesteros

Álvaro García Linera, ancien vice-président de la Bolivie aux côtés d’Evo Morales (2006-2019), vient d’arriver à Madrid. Il est aujourd’hui exilé en Argentine, où il enseigne désormais dans deux universités. Il a quitté la Bolivie avec Evo Morales, le 10 novembre 2019. Cet intellectuel (né à Cochabamba, âgé de 57 ans) a passé plusieurs années en prison pour avoir cofondé l’armée de guérilla Tupaj Katari [dirigeant rebelle aymara qui dirigea, en 1781, dans le Haut-Pérou un soulèvement indien contre l’assujettissement espagnol]. Il pense que le Mouvement vers le socialisme (MAS) Lire le reste de cet article »

Brésil. Quelle est la stratégie pour vaincre ce gouvernement néofasciste?

Publié par Alencontre Le 7 - mars - 2020

Le général Hamilton Murao, vice-président, et Jair Bolsonaro, président

Par André Freire

Une déclaration de l’ancien président Lula (Parti des travailleurs-PT), lors d’une récente interview dans le quotidien suisse Le Temps [1] – affirmant que Bolsonaro n’a pas encore commis de crime de responsabilité [c’est-à-dire un acte illicite commis par une personnalité politique, infraction prévue dans la Constitution brésilienne de 1988] et que son mandat de quatre ans devrait être respecté – a encore alimenté la discussion sur ce thème au sein de la gauche et des mouvements sociaux brésiliens.

Nous ne devons en aucun cas être d’accord avec cette déclaration de l’ancien président et leader du PT. Lire le reste de cet article »

Argentine. Quand l’histoire est déniée et la structure de classe du pouvoir démentie

Publié par Alencontre Le 3 - mars - 2020

Le nouveau président argentin, Alberto Fernández, le 21 février sur la base militaire de Campo de Mayo

Par Rolando Astarita

Lors d’une cérémonie militaire – [à l’occasion du départ de 224 «casques bleus», issus des Forces armées de l’Argentine (FFAA), qui doivent intégrer les forces de l’ONU à Chypre] – organisée le 21 février 2020 sur la base militaire de Campo de Mayo, le président Alberto Fernández, se référant à la dictature de 1976-1983, a déclaré: «L’Argentine doit tourner la page, une page qui nous a longtemps éloignés à cause de la mauvaise conduite de certains.»

Presque immédiatement, Nora Cortiñas, des Madres de la Plaza de Mayo Línea Fundadora [une des deux composantes des Mères de la Place de mai], a déclaré que «les paroles de Fernández sur la dictature relèvent d’une formule négationniste». Lire le reste de cet article »

Brésil. Cinq remarques sur le nouveau tournant de la conjoncture, marqué par l’échéance du 15 mars

Publié par Alencontre Le 29 - février - 2020

Par Valério Arcary

1 – Un nouveau moment s’est ouvert dans la conjoncture du soutien public offert par Jair Bolsonaro à la provocation bonapartiste de la mobilisation nationale convoquée le 15 mars sous le mot d’ordre: «Fermez le Congrès»! [Voir l’article publié sur ce site en date du 27 février 2020.]

Cette escalade autoritaire mérite d’être prise très au sérieux. La tentative de coup d’Etat est irréfutable. Les formes confuses de Lire le reste de cet article »

Coronavirus. «On doit s’attendre à l’ouragan»

L’émission «Arrêt sur images» de Daniel Schneidermann – une émission à laquelle le site alencontre.org pense qu’il est opportun de s’abonner – a été mise gratuitement, ce 14 mars 2020, sur Youtube «en raison de son utilité sociale». Deux médecins «qui parlent vrai» interviennent. François Salachas, le neurologue qui avait interpellé Emmanuel Macron lors d'une visite à la Pitié-Salpêtrière (Paris). Il souligna alors l’urgence liée à la pandémie et un fait d’évidence: la mise à niveau de l'hôpital nécessitera de gros moyens humains et financiers. Et Philippe Devos, intensiviste au CHC de Liège, président de l'Association belge de syndicats de médecins (Abysm). A voir, à partager: utile pour comprendre et réfléchir. (Rédaction A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org