lundi
21
août 2017

A l'encontre

La Brèche

Débat. Les mondes fantômes des adversaires de l’égalité
Brésil. Fin de cycle
Chicago: une occupation d’usine sauve des emplois
La conférence anti-guerre du Caire
Belgique. L’arrestation de Salah Abdeslam. De Molenbeek à Molenbeek
Brésil: Conlutas réaffirme son pari
Egypte. La tragédie de la répression, acte V, scène I ?

Archives de la catégorie ‘Venezuela’

Venezuela. Contre l’interventionnisme et les menaces militaires impérialistes

Publié par Alencontre Le 18 - août - 2017

Par Operativo Nacional de Marea Socialista du Venezuela

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, vient d’annoncer [vendredi 11 août] qu’il considère recourir à «l’option militaire» pour expulser le président Nicolás Maduro du pouvoir. La menace d’une possible opération militaire contre le Venezuela a été précédée de l’adoption de sanctions économiques unilatérales. Il semble peu probable qu’il y ait une invasion militaire directe; mais le gouvernement Maduro est soumis à un tel chantage Lire le reste de cet article »

Venezuela. Socialisme de bureaucrates ou conscience de classe

Publié par Alencontre Le 9 - août - 2017

Par Rolando Astarita

Tout indique que le gouvernement Maduro a réalisé une énorme fraude lors des élections pour l’Assemblée constituante. L’annonce selon laquelle plus de 8,1 millions de personnes (41% du corps électoral) ont voté est peu crédible. Il suffit de rappeler que lors des élections de 2013, qui se sont déroulées juste après la mort de Chávez, Maduro avait reçu 7,5 millions de suffrages; lors des législatives de 2015 : 5,6 millions. Actuellement, les sondages indiquent une forte diminution de l’adhésion au gouvernement par rapport à 2013, voire même à 2015. Smartmatic elle-même, la firme chargée depuis plusieurs Lire le reste de cet article »

Venezuela. L’assemblée constituante maduriste

Publié par Alencontre Le 9 - août - 2017

Par Edgardo Lander

Le décès de Chávez en 2013 et la chute des prix du pétrole peu de temps après ont correspondu à l’effondrement de deux piliers fondamentaux du processus bolivarien, qui entra alors dans une crise profonde. La crise structurelle due à l’épuisement du modèle pétrolier rentier qui s’était imposé depuis le début des années 1980 – qui avait semblé s’effacer au cours de la première décennie de ce siècle – surgit à nouveau avec une vigueur renouvelée. Lire le reste de cet article »

Venezuela. Epopée et tragédie du chavisme

Publié par Alencontre Le 8 - août - 2017

Diosdado Cabello (le militaire), Delcy Rodriguez (Présidente
de l’ANC), Nicolas Maduro, Président

Par Pablo Stefanoni

La crise politique et sociale actuelle au Venezuela peut être lue comme le dénouement d’un processus de changement radical dont la défaite aura des conséquences dans la région.

Le 2 février 1999, un militaire de 44 ans, commandant d’une unité de parachutistes, accédait à la présidence du Venezuela en prêtant serment sur «cette Constitution moribonde». Nombreux étaient ceux qui le considéraient comme un président «folklorique»; il provoquait même des blagues au sein des franges aisées de la population. Aujourd’hui, après 18 années Lire le reste de cet article »

Venezuela. Limoger Luisa Ortega Diaz; replacer Leopoldo Lopez en résidence surveillée

Publié par Alencontre Le 7 - août - 2017

Luisa Ortega sur Telesur, début juin 2017

Par Véronique Kiesel

Que l’Assemblée nationale constituante (ANC) soit un nouvel instrument de pouvoir de la bolibourgeoisie de type maduriste, le doute n’est pas permis. Par contre, que l’ANC serve, conjointement, d’instrument de sanction ou d’étouffement et de carte pour négocier avec des secteurs de l’opposition, cela relève d’une logique politique dans la configuration actuelle. Lire le reste de cet article »

Venezuela. «Il y a un réel doute sur le fait que la Constitution puisse permettre de dépasser la crise»

Publié par Alencontre Le 5 - août - 2017

Le passé assure-t-il le flou de l’a-Constituante? Manifestation
lors de l’ouverture de l’ANC, 4 août 2017

Entretien avec Franck Gaudichaud
conduit par Sophie Bardin

Nicolas Maduro a inauguré vendredi l’Assemblée constituante élue dimanche dernier. Alors que les critiques internationales ne cessent de pleuvoir et que de nouvelles manifestations de l’opposition étaient prévues, le président vénézuélien ne cède pas face aux pressions. Franck Gaudichaud, maître de conférences à l’Université de Grenoble Alpes et spécialiste de l’Amérique latine, analyse les enjeux liés à cette Assemblée. Lire le reste de cet article »

Venezuela-Dossier (I). L’a-constituante est installée par le Président

Publié par Alencontre Le 4 - août - 2017

L’a-constituante installée en famille: la présidente Delcy Rodriguez
(3e depuis la droite, ex-membre de la Ligue socialiste, chargée
après 2006 de la coordination de la vice-présidence de Maduro,
puis du contrôle de la Communication de l’Etat); puis la Première Dame Cilia Flores et Diosdao Cabello. Entre soi.

Le résultat du scrutin a pris place – et a occupé la place de l’Assemblée législative issue des élections de 2015 – dans les salons du Parlement, reçu et installé par le président Nicolas Maduro. Soyons plus exact. Les élus du scrutin à l’ANC (Assemblée nationale constituante) disposent d’un siège. Peu importe la remise en cause des résultats – plus exactement du nombre de participants ayant effectivement déposé un bulletin, une fois, dans les urnes. Pour le gouvernement de Maduro, il s’agit de faire de l’a-constituante (a privatif donc) un acteur politique clé qui prend de suite des initiatives et s’impose comme organisant le champ politique. L’enquête peut toujours se dérouler sur le «taux d’abstention», « de participation». Un obstacle immédiat a été franchi en quatre jours: l’Assemblée législative n’existe plus. Mais quel sera le prochain: la procureure Luiza Ortega Diaz, chaviste et ayant une histoire militante [1]. Pourtant, elle n’a pas hésité à mettre en cause la procédure Maduro-Cabello de convocation de l’ANC, sur la base de la Constitution de 1999. Lire le reste de cet article »


FIFA : comprendre le "système Blatter" en 5... par lemondefr

C’est une bombe que vient de lancer Der Spiegel. Dans un article intitulé «Le complot», l’hebdomadaire allemand dévoile un document qui relance le feuilleton «borgiesque» à la Fédération internationale de football (FIFA).

Ledit document est une proposition de contrat envoyée le 19 décembre 2014 par le cabinet d’avocats californien Quinn Emanuel (QE) au directeur juridique de la FIFA, Marco Villiger. Dans ce document, QE s’engage à défendre les intérêts de la Fédération contre le département d’Etat de la justice américaine.

Le contrat est signé le 5 janvier 2015 par le secrétaire général de l’organisation, Jérôme Valcke, et par son adjoint et directeur financier Markus Kattner, puis tamponné par M. Villiger.

La chronologie apparaît troublante dans la mesure où l’administration de la FIFA semble avoir été au courant de la menace exercée par les autorités américaines «142 jours» avant le fameux coup de filet du 27 mai 2015, à Zurich (Suisse). Ce jour-là, plusieurs dignitaires de l’instance planétaire avaient été interpellés pour corruption, fraude et blanchiment d’argent. Cette vague d’arrestations avait eu lieu deux jours avant la réélection du SuisseSepp Blatter, le 29 mai 2015, pour un cinquième mandat à la présidence de la FIFA.

«Un complot interne»

La tornade judiciaire avait finalement conduit le Valaisan à remettre son mandat à disposition, le 2 juin 2015. Sepp Blatter, dont la signature manque sur le contrat scellé avec QE, assure qu’il «n’était pas du tout au courant» de cet accord. Celui qui a été suspendu six ans pour un paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) fait en 2011 à l’ancien président de l’Union des associations européennes de football (UEFA), Michel Platini – lui-même radié quatre ans – se dit victime d’un «complot interne». (Le Monde, 12 août 2017, à 12h44, à suivre sur le site de ce quotidien)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org