jeudi
21
juin 2018

A l'encontre

La Brèche

Les Etats-Unis ont-ils viré à droite ?
Italie. «Milan, No Nazi in my town»
France. Coût réel de la «flat tax»
France. L’EI et l’islamophobie
Etat espagnol. Après les élections du 24 mai, le danger de la professionnalisation de la politique
Mexique. «La pauvreté, ce fantôme qui emprisonne une grande partie de la société»
France. Du 31 mars au 9 avril: la mobilisation. Et la grève? (I)

Archives de la catégorie ‘Espagne’

Royaume d’Espagne. Le mouvement syndical face au nouveau gouvernement

Publié par Alencontre Le 19 - juin - 2018

Grève de la poste, le 7 juin 2018

Par Miguel Salas

La chute du gouvernement du PP (Parti populaire) représente une opportunité en vue d’amorcer un virage politique et social, un virage qui ne déprendra pas des alliances ou des majorités parlementaires, mais de la pression et des mobilisations. C’est la convergence de forces politiques nombreuses et diverses qui a permis de faire tomber Rajoy. Le chemin des intérêts communs ne conduira toutefois pas très loin.

Il convient de prendre en compte le fait que ce changement s’est fait à froid sans même, y compris sur le plan parlementaire, qu’il ne résulte d’un virage social à gauche. Le gouvernement Lire le reste de cet article »

Espagne-débat. «Le gouvernement Sanchez et l’unité populaire»

Publié par Alencontre Le 9 - juin - 2018

De suite après le vote de la censure, Pablo Iglesias propose à Sanchez «un gouvernement plus stable», avec Podemos

Par Manuel Gari

Le tsunami parlementaire qui a suivi le triomphe de la motion de censure (le 1er juin) et la démission de Mariano Rajoy a apporté un soulagement à la majorité de la population (et des peuples) de l’Etat espagnol, malgré les colères du Schtroumpf grincheux du PP, Rafael Hernando [porte-parole du groupe au Congrès depuis 2014, et député depuis 1993], un représentant rance de cette droite qui croit qu’elle dispose d’un droit surnaturel à gouverner.

Les chiffres sont clairs: après les 180 votes en faveur de la motion de censure, c’est, en fait, la volonté de Lire le reste de cet article »

Etat espagnol. L’effondrement de Rajoy et l’alternative des gauches

Publié par Alencontre Le 7 - juin - 2018

Pedro Sanchez

Par Gustavo Buster

Finalement, M punto Rajoy [nom donné à l’ex-président étant donné sa liaison avec les dites affaires de corruption minant le PP] a vu son visage se refléter dans le miroir de la motion de défiance présentée par Pedro Sanchez (PSOE): c’est bien lui le monstre. Ou, pour le moins, un nombre suffisant de député·e·s de tout l’arc parlementaire le voient ainsi à la suite du jugement de l’affaire Gürtel ainsi que ceux à venir sur les nombreux cas de corruption du PP. Lire le reste de cet article »

Etat espagnol. Le chemin étroit du nouveau gouvernement et les défis d’Unidos Podemos

Publié par Alencontre Le 4 - juin - 2018

Un gouvernement «rassemblant» le PSOE et Unidos Podemos?
Sanchez et Iglesias

Par Jaime Pastor

Le triomphe de la motion de défiance constructive présentée par Pedro Sánchez ce 1er juin et l’expulsion de M. Rajoy [«M punto Rajoy», allusion à la façon dont Podemos et d’autres nomment publiquement l’ancien président du gouvernement en raison de l’apparition de son nom dans des affaires de corruption] de la Moncloa [siège du président du gouvernement à Madrid] constituent sans aucun doute une bonne nouvelle et c’est ainsi qu’elle a été reçue par une large majorité de la société espagnole. Un nouveau scénario politique s’ouvre ainsi, Lire le reste de cet article »

Etat espagnol. «Démonter l’héritage de Rajoy, faire progresser les droits en encourageant la conflictualité»

Publié par Alencontre Le 1 - juin - 2018

Mariano Rajoy et Pedro Sanchez après la motion de censure

Communiqué d’Anticapitalistas

Enfin, le Parti populaire (PP) a été délogé du gouvernement central [1]. Sa faiblesse parlementaire [137 députés sur 350, alors qu’entre 2011 et 2015 le PP disposait d’une majorité absolue] et la situation intenable générée par le jugement du cas de corruption «Gürtel» [rendu le 24 mai, deux jours après que le Parlement a adopté le budget 2018, suite à un processus fastidieux de six mois] ont mis un terme à un gouvernement qui s’est montré l’exécuteur fidèle de politiques autoritaires, liberticides et antisociales.

Un gouvernement assiégé par la corruption, Lire le reste de cet article »

Catalogne-Etat espagnol. Que pense le nouveau président de la Generalitat: Quim Torra?

Publié par Alencontre Le 23 - mai - 2018

Quim Torra, le nouveau président catalan

Par Marc Fuente et Roger Palà

Quim Torra (né à Blanes, province de Gérone en 1962) a été élu nouveau président de la Generalitat [le 14 mai dernier] grâce aux voix des députés de Junts per Catalunya et d’ERC (Gauche républicaine de Catalogne) ainsi que par l’abstention de la CUP (Candidature d’unité populaire). Se situant dans l’aile la plus conservatrice du souverainisme, Quim Torra s’est mis en valeur tout au long de sa trajectoire pour avoir publié des dizaines d’articles dans lesquels il expose, sans complexe, son idéologie. La revue en ligne Crític s’est penchée sur 18 textes parmi les plus polémiques de Torra […]. Lire le reste de cet article »

Etat espagnol. Madrid a besoin maintenant de l’Unité populaire

Publié par Alencontre Le 17 - mai - 2018

Errejon, le candidat madrilène issu d’un arrangement au sommet

Par Lorena Cabrerizo et Manuel Garí

L’actuelle situation politique madrilène ne soulève pas l’enthousiasme de la majorité sociale et des forces du changement. Le 2 mai 2018, divers sondages portant sur les intentions de vote pour le législatif de la Communauté de Madrid ont été publiés. Ils sont franchement préoccupants. Les chefs de la «démoscopie» [terme désignant le milieu des «sondeurs» d’opinion] situent Podemos en quatrième position, en queue, Ciudadanos en hausse, un PSOE qui stagne mais qui maintient son hégémonie électorale sur la gauche et un PP qui, malgré son déclin [1], fait montre d’une grande Lire le reste de cet article »

«Conflit SNCF: la solution du référendum»

______________________________________________

«SNCF: d'où vient vraiment la dette?»

______________________________________________

«Ce que les médias ne disent pas sur la SNCF»

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org