mardi
25
juin 2019

A l'encontre

La Brèche

France. Philippe Poutou, l’irruption du réel
Les médecins syriens, piliers de la résistance à Alep
Etat espagnol. Une justice progressiste est-elle possible dans le régime de 1978?
Egypte: des journalistes dans le viseur des snipers
Espagne: les Commissions Ouvrières face à la crise
Histoire. Révolution russe. L’intelligentsia et la classe ouvrière en 1917 (I)
Les dix ans du mur (IV): «Piégés du mauvais côté»

Archives de la catégorie ‘Espagne’

Royaume d’Espagne. La logique de l’illusion hégémonique du PSOE

Publié par Alencontre Le 24 - juin - 2019

Sánchez et Iglesias «négocient»…

Par Gustavo Buster

Bien qu’il ne soit pas possible de dresser un bilan définitif du long cycle électoral, qui a commencé le 28 avril et s’est achevé le 26 mai 2019, lorsque les accords passés pour les municipalités, les communautés autonomes et le gouvernement lui-même prendront fin, nous pouvons déjà poser une question centrale: le décompte des voix ne constitue qu’une partie de l’alchimie électorale conduisant à la distribution du pouvoir institutionnel. Lire le reste de cet article »

Etat espagnol. Après les élections du 26 mai, de nouveaux pas vers la recomposition du régime

Publié par Alencontre Le 30 - mai - 2019

Par Jaime Pastor

Le panorama qui se dégage suite à la journée électorale du 26 mai 2019 dans l’Etat espagnol [élections européennes, municipales ainsi que dans 11 des 17 communautés autonomes du pays] est complexe et varié, ainsi qu’on peut le vérifier à la lecture des analyses qui sont publiées sur ce site internet [VientoSur.info] ainsi que par les lectures que réalisent ses principaux acteurs et actrices. Cette remarque prend un relief plus prononcé encore si l’on se réfère aux résultats des divers pays de l’Union européenne. Pour ces raisons, je me limiterai à une brève description de ces résultats en constatant, toutefois, Lire le reste de cet article »

Etat espagnol. La non-reconnaissance des droits des députés catalans élus: une atteinte aux droits démocratiques d’une rare ampleur

Publié par Alencontre Le 27 - mai - 2019

La présidente du Bureau du Congrès des députés, Meritxell Batet, du Parti des socialistes de Catalogne (PSC), rend ses hommages au roi Felipe VI… et vote la suspension de députés élus

 Par Miguel Salas

Le Bureau du Congrès des députés de l’Etat espagnol a décidé à la majorité la suspension [donc ils ne peuvent siéger au parlement] des députés Oriol Junqueras (Gauche républicaine), Jordi Sánchez (Assemblée nationale catalane), Josep Rull (Convergence et Union) et Jordi Turull (Parti démocrate européen catalan), autrement dit les quatre députés de Catalogne élus et emprisonnés.

C’est une décision sérieuse prise par ceux et celles qui sont censés veiller sur les garanties démocratiques de l’ensemble des citoyens et citoyennes et aussi des députés qui représentent la souveraineté populaire. Lire le reste de cet article »

Royaume d’Espagne: les élections d’avril et celles à venir, en mai

Publié par Alencontre Le 8 - mai - 2019

Pedro Sánchez (PSOE), Pablo Casado (PP), Albert Rivera (Ciudadanos), Pablo Iglesias (Uniadas Podemos) et Santiago Abascal (Vox)

Par Daniel Raventós
et Miguel Salas

Les élections du 28 avril ont mobilisé une bonne partie de la population. La participation était plus élevée que lors des quatre échéances électorales antérieures. Il faut remonter aux élections générales de 2004 [qui se sont déroulés dans le climat particulier de l’immédiat attentat de la gare d’Atocha, à Madrid, du 11 mars; ces élections ont débouché sur la constitution d’un gouvernement PSOE, avec Zapatero] pour trouver une Lire le reste de cet article »

Etat espagnol. Elections du 28 avril. Premières réflexions

Publié par Alencontre Le 1 - mai - 2019

Par Jaime Pastor

Avec une participation dépassant le 75%, le PSOE est le principal vainqueur (avec 28,7% des suffrages, 123 sièges par rapport aux 85 de 2016) face au Parti populaire (PP), qui est sur le seuil d’une crise irréversible (le parti est passé de 137 sièges à 66, avec 16,7% des voix; pour la première fois, il est sans représentation au Pays basque et n’a remporté qu’un siège en Catalogne), à Ciudadanos (C’s) (qui passe de 32 à 57 sièges, Lire le reste de cet article »

Etat espagnol. Une radiographie de Vox. Un parti militariste, raciste, clérical, pro-impérialiste, antiféministe et néolibéral

Publié par Alencontre Le 27 - avril - 2019

Santiago Abascal

Par Daniel Pereyra

Quelles sont les racines de Vox? [Voir aussi l’article publié sur ce site en date 7 décembre 2018.] Si nous prenons comme point de départ journalistique un article bien documenté d’El País Semanal, publié le 14 avril 2019, la réponse serait la suivante:

Le Parti populaire, duquel ont surgi la Fondation FAES, fondée par Aznar [président du gouvernement espagnol (Parti populaire – PP) entre 1996 et 2004], et des activistes du PP basques, tels que Santiago Abascal (aujourd’hui secrétaire général de Vox), sans oublier de nombreux notables venus du franquisme; Lire le reste de cet article »

État espagnol. 16 mars: une manifestation à Madrid qui met l’État en accusation

Publié par Alencontre Le 10 - mars - 2019

Par Martì Caussa 

L’Assemblée nationale catalane (ANC) et Ómnium cultural [association, fondée en 1961, dont le but initial était la promotion du catalan], avec le soutien de nombreuses associations, organisations et partis, participeront le 16 mars à Madrid à un rassemblement pour exiger la liberté des prisonniers politiques et des indépendantistes exilés, afin de rappeler que «l’autodétermination n’est pas un crime», que le droit de Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org