samedi
23
mars 2019

A l'encontre

La Brèche

Etats-Unis. Le climato-négationnisme et les répercussions géostratégiques
Mexique. Migrant·e·s à Tijuana. Clandestins et illégaux
Hongrie. «La question tsigane est avant tout une question sociale»
Négationnisme économique: quand la «science» pète les plombs
Tchécoslovaquie. «Discours de Ludvik Vaculik au quatrième Congrès des Ecrivains tchécoslovaques»
Espagne. «Sommes-nous tous Podemos»? Allons-nous disputer le «centre» au PSOE?
Brésil. Le 17 juin 2013 est déjà entré dans l’histoire

Archives de la catégorie ‘Europe’

État espagnol. 16 mars: une manifestation à Madrid qui met l’État en accusation

Publié par Alencontre Le 10 - mars - 2019

Par Martì Caussa 

L’Assemblée nationale catalane (ANC) et Ómnium cultural [association, fondée en 1961, dont le but initial était la promotion du catalan], avec le soutien de nombreuses associations, organisations et partis, participeront le 16 mars à Madrid à un rassemblement pour exiger la liberté des prisonniers politiques et des indépendantistes exilés, afin de rappeler que «l’autodétermination n’est pas un crime», que le droit de Lire le reste de cet article »

France-Débat. «35 heures: retour vers le futur»

Publié par Alencontre Le 8 - mars - 2019

Par Michel Husson

Cette contribution dresse un bilan chiffré de l’expérience des 35 heures en France, de manière à poser à nouveau la question de la réduction du temps de travail.

Malgré l’incrustation du chômage de masse et l’extension de la précarité, on ne parle plus beaucoup de réduction du temps de travail. Il y a là un double mystère, et aussi un double déni : en France, le passage aux 35 heures a correspondu à une exceptionnelle création d’emplois ; et, historiquement, une partie des gains de productivité ont été Lire le reste de cet article »

Débat. Rencontres aux ronds-points. La mobilisation des gilets jaunes dans un bourg rural de Lorraine

Publié par Alencontre Le 7 - mars - 2019

Par Raphaël Challier

À partir de l’observation locale menée par le sociologue Raphaël Challier, le mouvement des gilets jaunes révèle son pouvoir transformateur de la conscience de classe.

Le mouvement des gilets jaunes, né à l’automne 2018, a déjà fait l’objet de nombreux commentaires politiques et médiatiques. Certains acteurs politiques ont dénoncé un mouvement séditieux et/ou réactionnaire, d’autres ont célébré une « insurrection enfin venue ». Quant aux commentaires scientifiques produits à chaud, ils ont surtout consisté dans l’analyse des racines structurelles de la mobilisation [1] ou des mises en perspective historique [2], mais sans mettre en place d’enquête spécifique. Les premières enquêtes collectives en cours, principalement quantitatives, fournissent des informations bienvenues sur la sociographie d’ensemble des gilets jaunes, comme l’ancrage du mouvement au sein des classes populaires périurbaines ou vivant à distance des métropoles et le caractère transpartisan du mouvement [3]. Néanmoins, comme pour toute forme d’expression politique, multiplier les enquêtes plus qualitatives et localisées [4] est indispensable Lire le reste de cet article »

France. Précarité: chez Comdata, les salarié·e·s réclament leur «prime Macron», «la prime gilets jaunes»

Publié par Alencontre Le 5 - mars - 2019

Par Pierric Marissal

Pour protester contre le refus de la direction de leur verser cette prime, des téléopérateurs de plusieurs villes de France vont arrêter le travail cette semaine, avec le soutien des gilets jaunes.

Dans les centres d’appels, la prime Macron est aussi appelée «prime gilets jaunes», car elle a été créée à la suite du mouvement. Raison pour laquelle les téléopérateurs ont décidé de se mobiliser avec leurs amis des ronds-points, solidaires de leur lutte. Lire le reste de cet article »

Débat. «La désobéissance aux traités et la riposte hostile»

Publié par Alencontre Le 3 - mars - 2019

Par Pierre Khalfa et
Aurélie Trouvé

[Cette tribune est publiée dans le cadre de la matinée de débats coorganisée par le Cercle des économistes et Le Monde à Paris, le vendredi 15 mars, sous le titre « 2019 : la fin d’un monde ? », à laquelle participe Pierre Khalfa. Cette manifestation est organisée avec le soutien d’Enedis, du Groupe ADP, de PwC et de la Fondation SCOR pour la science] Lire le reste de cet article »

Humour et colère: retour en images sur la manifestation des jeunes pour le climat

Publié par Alencontre Le 27 - février - 2019

Crédit photo: Hervé Bossy; mis en ligne sur Politis ce 26 février 2019.

Par Hervé Bossy

Ce vendredi 22 février, des milliers de lycéens et étudiants se sont rassemblés pour la deuxième semaine consécutive, en présence de la Suédoise Greta Thunberg, devenue la figure de la lutte contre le changement climatique. À ses côtés, plusieurs lycéennes belges, allemandes et suisses, chefs de file du mouvement dans leurs pays, telle la Flamande Anuna De Wever. En fin d’après-midi, la jeune Suédoise a été reçue à l’Elysée, bien que plusieurs personnalités lui aient suggéré de décliner l’invitation présidentielle. Jean-François Julliard, directeur de Greenpeace France, a ainsi ironisé Lire le reste de cet article »

Belgique. Marche des jeunes pour le climat: quel est le manifestant type

Publié par Alencontre Le 24 - février - 2019

Par Anne-Sophie Leurquin et Pascal Martin

Pour la première fois, une étude objective le mouvement Youth for Climate. Il y a autant de jeunes femmes que de jeunes hommes parmi les manifestants. Les jeunes pointent autant la responsabilité des politiques que la leur.

Combien seront-ils à manifester à nouveau pour le climat, ce jeudi à Bruxelles ? Des milliers à n’en pas douter, le plus souvent des jeunes issus des écoles et des universités de tout le pays. La Suédoise Greta Thunberg, connue pour son combat climatique sous le slogan « Grève de l’école pour le climat », sera des leurs (lire par ailleurs).

C’est dans ce contexte que des chercheurs de l’université de l’Anvers et de l’université de Bruxelles (VUB) font part de l’enquête qu’ils ont menée Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org