jeudi
13
décembre 2018

A l'encontre

La Brèche

Grèce. Tsipras dans le champ de mines de la crise prolongée
Gaza. Les partis pris du traitement médiatique
Etats-Unis. «La guerre, une réalité de notre temps»
Chili. Un système politique antidémocratique
Etats-Unis. «Trump a été rejeté»
France. «Le retour à la réalité risque d’être brutal»
Brésil. «La parole du chef est fasciste»

Archives de la catégorie ‘Nigéria’

Crise Ebola. Les limites de l’«humanitarisme» occidental? Le futur vaccin: les essais cliniques en Afrique et ses effets possibles sur la «mobilisation humanitaire»

Publié par Alencontre1 Le 28 - octobre - 2014
En août 2014, NewLink Genetics Corp (Etats-Unis), patentait un vaccin contre l'Ebola, qui a été mis au point par des scientifiques du gouvernement canadien!

En août 2014, NewLink Genetics Corp (Etats-Unis), patentait un vaccin contre l’Ebola, qui a été mis au point par des scientifiques du gouvernement canadien!

Par Fanny Chabrol

L’OMS a récemment déclaré le Nigéria «Ebola free», après le Sénégal, félicitant notamment les politiques menées. Quelles sont-elles?

Alors que 3 pays d’Afrique de l’Ouest (Libéria, Guinée et Sierra Leone) sont encore aux prises avec une épidémie qui se propage rapidement, le Nigéria et le Sénégal ont récemment été déclarés «Ebola free» par l’OMS (Organisation mondiale de la santé), c’est-à-dire qu’aucun nouveau cas n’a été identifié sur leur territoire sur une durée correspondant à deux périodes d’incubation du virus, soit 2 fois 21 jours pour Ebola.

Ce sont donc évidemment de très bonnes nouvelles. Le Nigéria est parvenu à juguler l’épidémie à la source Lire le reste de cet article »

Le travail dans les entrepôts à l’heure de «l’économie numérique»

Entre votre livraison à domicile d’une commande passé à Amazon et les profits nets de Jeff Bezos, le patron d’Amazon, il y a un «problème». Le tout «fonctionne» sur la base d’une plate-forme qui organise une très nombreuse main-d’œuvre. «Elle» – ses fonctions sont conçues par la direction du groupe – intensifie et contrôle au plus près du travail des salarié·e·s; «elle» contribue à rendre les emplois plus précaires et instables.

Au cours de cette session du séminaire consacré au capitalisme, à Toronto (Canada), Alessandro Delfanti discute des changements à l’œuvre dans l’organisation du travail, de la composition de la classe salariée et de l'évolution des rapports de travail résultant des relations entre le capitalisme et la technologie. Il le fait sur la base d'une étude récente d’un entrepôt d’Amazon en Italie.

Alessandro Delfanti enseigne à l'Institut de Communication, Culture, Information et technologie à l'Université de Toronto. Il fut l'un des principaux membres fondateurs du réseau Log Out! Réseau de résistance des travailleurs et travailleuses à l'intérieur et contre l’économie des plates-formes. Son intervention est en langue anglaise. (Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org