jeudi
21
mars 2019

A l'encontre

La Brèche

Syrie. Le témoignage d’un capitaine déserteur
Les adieux intéressés de Soubie à l’Elysée
Brésil. Quand la peur a vaincu l’espérance
Nestlé: dialogue de sources dans les Vosges
Turquie. «La fatigue du métal». Controverses et polémiques au sein de l’AKP aux lendemains du référendum
Italie. «Le syndicat est autre chose» (I) et campagne de solidarité avec les salarié·e·s de Fiat Chrysler Automobile (II)
Amérique latine. Post-progressisme et horizons émancipateurs

Archives de la catégorie ‘Débats’

Algérie-débat. De la crise interne à la recherche de nouveaux «alliés externes»

Publié par Alencontre Le 21 - mars - 2019

Sergueï Lavrov et Ramtane Lamamra, le 19 mars à Moscou, avant de se rendre en Allemagne. «Il s’agit de rassurer» et de tester des «partenaires»

Par Abdelghani Aichoun

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, est en tournée à l’étranger. Il s’est entretenu, lundi 18 mars, à Rome, avec le président du Conseil des ministres italien, Giuseppe Conte, et hier à Moscou, avec le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

Lamamra, dont le département n’a pas annoncé préalablement ces déplacements, compte également se rendre vers d’autres pays dans les heures ou les jours à venir. L’«activité» diplomatique de celui qui fut nommé à ce poste, il y a seulement quelques jours Lire le reste de cet article »

Algérie-débat. «Le mouvement populaire n’est pas le fait d’une “génération spontanée”»

Publié par Alencontre Le 21 - mars - 2019

Abderrahmane Moussaoui (Photo El Watan)

Entretien avec Abderrahmane Moussaoui conduit par Mohand Oziri

Abderrahmane Moussaoui apporte son précieux éclairage sur la dynamique sociétale en cours. Un moment incontestablement fondateur, «charnière et transitionnel», dit-il, qui voit l’émergence d’une «nouvelle génération (au sens de Karl Mannheim) qui n’est pas seulement une cohorte démographique, mais un produit historique».

Anthropologue de renom, le professeur A. Moussaoui explore, avec rigueur et lucidité, la profondeur anthropologique de ce mouvement populaire. La génération dont il s’agit aujourd’hui marque, selon lui, la «fin d’un régime d’historicité». Une génération sur laquelle le «grand récit national n’opère plus» et dont les fondements sont «revisités et réinterprétés à la lumière de ses réalités historiques propres». Née dans la décennie de la violence et ayant grandi dans les controverses et les débats autour des conceptions des modèles sociétaux Lire le reste de cet article »

Débat. «Le sionisme est-il un mouvement libérateur démocratique?» Par Henryk Erlich

Publié par Alencontre Le 19 - mars - 2019

Manifestation des jeunesses du Bund à Varsovie, en juin 1932

Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) accuse une partie de l’extrême gauche française d’être antisémite, parce que, dit-il, « l’antisionisme est le nouvel habit de l’antisémitisme ». Cet épisode illustre bien l’extraordinaire confusion intellectuelle qui caractérise aujourd’hui, en France, le débat autour du « nouvel antisémitisme ». « Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde », écrivait Albert Camus, en 1944.

Jean-Jacques Marie présente ci-dessous la réponse du bundiste Henryk Erlich à Simon Doubnov (1938). Lire le reste de cet article »

Débat. Ce 15 mars: «Des jeunes interpellent la planète tout entière»

Publié par Alencontre Le 14 - mars - 2019

Entretien avec Anne Muxel conduit par Julien Bisson et Laurent Greilsamer

La question environnementale, et plus précisément climatique, est-elle devenue une priorité pour les jeunes ?

Je dirais une préoccupation majeure. La priorité reste pour la jeunesse – en France, du moins – de trouver du travail, d’assurer son autonomie économique et résidentielle, de s’inscrire dans la société. Il y a vraiment, sur ce plan, une expérience générationnelle forte de vulnérabilité, de fragilité. Lire le reste de cet article »

Algérie-Débat: «Rétablir le peuple dans son rôle d’unique souverain par l’élection d’une assemblée constituante.» Mise en perspective

Publié par Alencontre Le 10 - mars - 2019

Par Hocine Belalloufi

La crise politique qui secoue l’Algérie aujourd’hui n’est pas tombée du ciel. Elle s’inscrit dans la continuité d’une crise antérieure, celle du régime, qu’elle approfondit et qu’elle est venue couronner. Tout indique que le régime politique actuel est finissant. La promesse de Bouteflika d’une Conférence nationale inclusive ouverte à toutes les forces, une fois réélu à un nouveau mandat de cinq ans, prouve que le pouvoir lui-même a pris conscience Lire le reste de cet article »

France-Débat. «35 heures: retour vers le futur»

Publié par Alencontre Le 8 - mars - 2019

Par Michel Husson

Cette contribution dresse un bilan chiffré de l’expérience des 35 heures en France, de manière à poser à nouveau la question de la réduction du temps de travail.

Malgré l’incrustation du chômage de masse et l’extension de la précarité, on ne parle plus beaucoup de réduction du temps de travail. Il y a là un double mystère, et aussi un double déni : en France, le passage aux 35 heures a correspondu à une exceptionnelle création d’emplois ; et, historiquement, une partie des gains de productivité ont été Lire le reste de cet article »

Débat. Rencontres aux ronds-points. La mobilisation des gilets jaunes dans un bourg rural de Lorraine

Publié par Alencontre Le 7 - mars - 2019

Par Raphaël Challier

À partir de l’observation locale menée par le sociologue Raphaël Challier, le mouvement des gilets jaunes révèle son pouvoir transformateur de la conscience de classe.

Le mouvement des gilets jaunes, né à l’automne 2018, a déjà fait l’objet de nombreux commentaires politiques et médiatiques. Certains acteurs politiques ont dénoncé un mouvement séditieux et/ou réactionnaire, d’autres ont célébré une « insurrection enfin venue ». Quant aux commentaires scientifiques produits à chaud, ils ont surtout consisté dans l’analyse des racines structurelles de la mobilisation [1] ou des mises en perspective historique [2], mais sans mettre en place d’enquête spécifique. Les premières enquêtes collectives en cours, principalement quantitatives, fournissent des informations bienvenues sur la sociographie d’ensemble des gilets jaunes, comme l’ancrage du mouvement au sein des classes populaires périurbaines ou vivant à distance des métropoles et le caractère transpartisan du mouvement [3]. Néanmoins, comme pour toute forme d’expression politique, multiplier les enquêtes plus qualitatives et localisées [4] est indispensable Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org