mercredi
23
août 2017

A l'encontre

La Brèche

Les comptes suisses de trois parlementaires UMP
France. Le FN et des jeunes à Marseille et à Lens
«La révolution impossible a eu lieu malgré tout»
Face aux derniers soubresauts de la crise: éléments d’analyse
Nicaragua. Les travailleurs de Nestlé dénoncent les mauvaises conditions de travail
Egypte. Le défi de la crise sociale
Bolivie. Evo, le «modernisateur»

Archives de la catégorie ‘Débats’

Marx, Piketty et Aghion sur la productivité

Publié par Alencontre Le 24 - juillet - 2017

Par Michel Husson

Un récent travail critique sur une étude de Philippe Aghion [1] suggère un parallèle (héroïque) avec les considérations de Marx sur l’innovation. Cette contribution, après avoir rapidement pointé les contresens énoncés par Thomas Piketty, rappelle la manière dont Marx posait la question du progrès technologique.

Piketty : le contresens absolu

Dans un entretien [2], Thomas Piketty avouait n’avoir jamais réussi à lire Marx (« I never managed really to read it »). Il n’a sans doute même jamais feuilleté Le Capital [3], ce qui lui aurait évité de proférer une grosse bêtise en affirmant qu’« il n’y a aucune donnée dans le livre de Marx » (voir ci-dessous). Lire le reste de cet article »

Brésil-Débat. «Le PT a déjà accompli son cycle dans l’histoire du Brésil»

Publié par Alencontre Le 23 - juillet - 2017

Lula lors du 6e Congrès du PT de mai 2017 à Sao Paulo

Entretien avec l’historien Lincoln Secco conduit par Gabriel Brito

Un des dernières bribes d’espoir de toute une génération de militants, ce qu’on a appelé «l’autocritique» du Parti des travailleurs (PT), n’aura jamais lieu, encore plus avec les mises en accusation légales présentes de Lula [1]. C’est le principal message transmis par le VIe Congrès du parti qui a eu lieu en mai 2017. C’est sur cette question ainsi que sur la trajectoire politique du pétisme et sur son positionnement face à la crise actuelle, que Correio da Cidadania a interrogé l’historien Lincoln Secco, auteur du livre L’histoire du PT, Lire le reste de cet article »

Débat-France. «Code du travail: une imposition avec une stratégie de séduction rhétorique»

Publié par Alencontre Le 17 - juillet - 2017

Muriel Pénicaud

Par Joelle Palmieri

La commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale française a adopté le 6 juillet 2017 le projet de loi visant à réformer le code du travail. Les neuf articles de ce texte ont été examinés du mardi soir au jeudi matin, selon un chronométrage très serré – une «urgence […] dictée par notre situation économique et sociale», a argumenté la ministre Muriel Pénicaud pendant la séance. Les 120 amendements principalement déposés par les députés de La France insoumise ont été étudiés, mais tous ont été rejetés, sans qu’aucun élu de La République en marche, à l’exception de la présidente de la commission et du rapporteur du texte, ne prenne la parole. Le projet de loi sera discuté pendant une semaine dans l’hémicycle du Palais-Bourbon Lire le reste de cet article »

Débat. «Populaire ou populisme?» A propos de l’ouvrage d’Eric Fassin: «Populisme, le grand ressentiment»

Publié par Alencontre Le 12 - juillet - 2017

Par Federico Tarragoni

Nous publions ci-dessous une revue critique du dernier essai d’Eric Fassin, qui le mérite. Toutefois, il nous paraît qu’un des aspects centraux de la discussion présente sur le «populisme» dit de gauche reste marqué par cette caractéristique qu’Ellen Meiksins Wood qualifiait de The Retreat from Class (Ed. Verso, 2e éd. 1998, 1re en 1986). Dès 1986 (dans l’édition originale de son ouvrage) E. Meiksins Wood soulignait le point de départ de la théorisation de E. Laclau: «l’autonomisation de l’idéologie». Lire le reste de cet article »

Débat. «En Syrie, la périlleuse troisième voie kurde»

Publié par Alencontre Le 11 - juillet - 2017

Le Rojava et la présence affirmée d’Öcalan

Par Georges Malbrunot

A Qamishli, les portraits d’Abdullah Öcalan, le leader kurde emprisonné en Turquie, ont remplacé ceux du président syrien Bachar el-Assad. Damas ne contrôle plus qu’un quartier de cette ville frontalière avec la Turquie, ainsi que son minuscule aéroport, le seul encore entre les mains du régime dans le Nord. Une emprise stratégique pour ses alliés iraniens qui acheminent armes et miliciens pour les batailles qui se jouent dans la vallée de l’Euphrate. Sur une bande de terre étirée le long de la frontière irakienne jusqu’à la Méditerranée, jadis grenier Lire le reste de cet article »

Débat-France. Macron ou la «bourgeoisie managériale» aux commandes de l’Etat

Publié par Alencontre Le 6 - juillet - 2017

Par Emmanuel Devaud

A première vue, le renouveau politique apparaît total et incontestable. Mais il s’agit d’un mouvement de type astral, avec retour au point d’origine: un régime conforté par l’élection du président de la République chef de l’Etat au suffrage universel.

Pouvoir resserré et renforcé du chef de l’Etat, hésitant entre la nécessaire verticalité de la fonction et une franche dérive monarchique. Majorité Lire le reste de cet article »

Economie-débat. Monsieur Philippe Aghion bouleverse la croissance

Publié par Alencontre Le 6 - juillet - 2017

Par Michel Husson

«Entre 2006 et 2013, la croissance française mesurée par l’Insee, a été en moyenne 0,42 % par an, mais selon Philippe Aghion, elle se serait élevée à 0,99 % par an si le progrès technologique avait été correctement pris en compte». Tel est le résultat frappant que Les Échos viennent de mettre en exergue [1]. Lire le reste de cet article »


FIFA : comprendre le "système Blatter" en 5... par lemondefr

C’est une bombe que vient de lancer Der Spiegel. Dans un article intitulé «Le complot», l’hebdomadaire allemand dévoile un document qui relance le feuilleton «borgiesque» à la Fédération internationale de football (FIFA).

Ledit document est une proposition de contrat envoyée le 19 décembre 2014 par le cabinet d’avocats californien Quinn Emanuel (QE) au directeur juridique de la FIFA, Marco Villiger. Dans ce document, QE s’engage à défendre les intérêts de la Fédération contre le département d’Etat de la justice américaine.

Le contrat est signé le 5 janvier 2015 par le secrétaire général de l’organisation, Jérôme Valcke, et par son adjoint et directeur financier Markus Kattner, puis tamponné par M. Villiger.

La chronologie apparaît troublante dans la mesure où l’administration de la FIFA semble avoir été au courant de la menace exercée par les autorités américaines «142 jours» avant le fameux coup de filet du 27 mai 2015, à Zurich (Suisse). Ce jour-là, plusieurs dignitaires de l’instance planétaire avaient été interpellés pour corruption, fraude et blanchiment d’argent. Cette vague d’arrestations avait eu lieu deux jours avant la réélection du SuisseSepp Blatter, le 29 mai 2015, pour un cinquième mandat à la présidence de la FIFA.

«Un complot interne»

La tornade judiciaire avait finalement conduit le Valaisan à remettre son mandat à disposition, le 2 juin 2015. Sepp Blatter, dont la signature manque sur le contrat scellé avec QE, assure qu’il «n’était pas du tout au courant» de cet accord. Celui qui a été suspendu six ans pour un paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) fait en 2011 à l’ancien président de l’Union des associations européennes de football (UEFA), Michel Platini – lui-même radié quatre ans – se dit victime d’un «complot interne». (Le Monde, 12 août 2017, à 12h44, à suivre sur le site de ce quotidien)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org