jeudi
13
décembre 2018

A l'encontre

La Brèche

Le mur «carioca» perforé de critiques
The Color of the Law. Droit de vote et «Southern way of life»
Brésil. «En finir avec la politique d’emprisonnement de masse qui surpeuple les prisons»
Trois appréciations différentes de l’Etat islamique
Une Nakba en cours: le sort des réfugiés palestiniens en Irak
La parole libérée
Venezuela-débat. Maduro ne pourra pas gouverner avec 25% de l’électorat

Archives de la catégorie ‘Irlande’

Travail. Le «statut d’indépendant» dans un cockpit

Publié par Alencontre Le 7 - mars - 2018

Par Eric Renette

Pour Michael O’Leary, le patron de Ryanair, il n’y a pas lieu de parler de «crise» des pilotes chez Ryanair cet hiver. S’il a dû annuler 20’000 vols, ce serait à cause d’un épisode, d’un épiphénomène, lié à un manque de pilotes uniquement dû à un changement mal intégré de la gestion annuelle des congés et, parallèlement, une explosion de la demande à travers le monde qui rend les pilotes expérimentés plus rares donc plus chers. Au cœur de la compagnie low cost irlandaise, tout le monde ne partage pas cette analyse. Lire le reste de cet article »

Grèce, Irlande et Portugal: pourquoi les accords conclus avec la Troïka sont odieux?

Publié par Alencontre Le 11 - août - 2011

Par Renaud Vivien et Eric Toussaint

La Grèce, l’Irlande et le Portugal sont les trois premiers pays de la zone euro à être passés sous la tutelle directe de leurs créanciers en concluant des plans d’«aide» avec la «Troïka» composée de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne (BCE) et du Fonds monétaire international (FMI). Mais ces accords, qui génèrent de nouvelles dettes et qui imposent aux peuples des mesures d’austérité sans précédent, peuvent être remis en cause sur base du droit international.

En effet, ces accords sont «odieux» donc illicites. Comme le souligne la doctrine de la dette odieuse, «les dettes d’Etats doivent être contractées et les fonds qui en proviennent utilisés pour les besoins et les intérêts de l’Etat» [1]. Or, les prêts de la Troïka sont conditionnés à des mesures d’austérité qui violent le droit international et qui ne permettront pas à ces Etats de sortir de la crise. Lire le reste de cet article »

Le travail dans les entrepôts à l’heure de «l’économie numérique»

Entre votre livraison à domicile d’une commande passé à Amazon et les profits nets de Jeff Bezos, le patron d’Amazon, il y a un «problème». Le tout «fonctionne» sur la base d’une plate-forme qui organise une très nombreuse main-d’œuvre. «Elle» – ses fonctions sont conçues par la direction du groupe – intensifie et contrôle au plus près du travail des salarié·e·s; «elle» contribue à rendre les emplois plus précaires et instables.

Au cours de cette session du séminaire consacré au capitalisme, à Toronto (Canada), Alessandro Delfanti discute des changements à l’œuvre dans l’organisation du travail, de la composition de la classe salariée et de l'évolution des rapports de travail résultant des relations entre le capitalisme et la technologie. Il le fait sur la base d'une étude récente d’un entrepôt d’Amazon en Italie.

Alessandro Delfanti enseigne à l'Institut de Communication, Culture, Information et technologie à l'Université de Toronto. Il fut l'un des principaux membres fondateurs du réseau Log Out! Réseau de résistance des travailleurs et travailleuses à l'intérieur et contre l’économie des plates-formes. Son intervention est en langue anglaise. (Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org