lundi
24
avril 2017

A l'encontre

La Brèche

Brésil. Une mobilisation unitaire. Vers une grève générale contre Temer?
France. Le Code du travail n’est pas trop gros (675 p. de lois). Il faut l’améliorer
Cuba. Fidel Castro: «Ce qu’il ne disent pas…»
Syrie. Le 21 août 2013: Bachar, les inspecteurs de l’ONU et quelle «ligne rouge» pour qui?
Brésil. La crise du PT dans le cadre de la réorganisation de la droite dans le continent (II)
Afghanistan. Quel avenir pour les peuples du «cimetière des empires»?
Europe. Les «nouveaux djihadistes». De quoi parle-t-on, à l’heure de la «lutte anti-terroriste» invoquée par la NSA?

Archives de la catégorie ‘Chypre’

Chypre. Un cercle vicieux qui rappelle celui de la Grèce

Publié par Alencontre1 Le 7 - avril - 2014
Nicos Anastasiades, le président chypriote

Nicos Anastasiades, le président chypriote

Entretien avec Stavros Tombazos conduit par le CADTM

A un an du «plan de sauvetage» conclu entre le gouvernement chypriote et la Troïka (fin mars 2013) en contrepartie d’un prêt de 10 milliards, quel est le bilan des mesures d’austérité mises en œuvre? Quel est leur impact sur la population?

L’actuel gouvernement de droite à Chypre est monté au pouvoir, il y a un an, suite à une campagne de longue durée, soutenue aussi par le parti socialiste, contre le parti de gauche, AKEL [1] qui gouvernait le pays. Lire le reste de cet article »

Chypre: une crise et ses «aspects positifs» en termes de politique alternative

Publié par Alencontre Le 24 - juin - 2013

chyptre2Par Stavros Tombazos

La croissance de l’économie chypriote des années 2000, notamment à partir de l’intégration de Chypre à l’UE en 2004, était basée sur des fondements instables : une industrie de construction de bâtiments très sensible aux oscillations de la demande étrangère et une consommation privée sans rapport étroit avec le salaire.

L’intégration à l’UE, comme la perspective d’adoption de l’euro (adopté en 2008) rendaient le déficit croissant de la balance commerciale moins contraignant. Les «marchés» alimentaient le système bancaire chypriote avec une liquidité abondante, créant ainsi des banques hypertrophiées, une «bulle» de crédit, et des investissements bancaires à haut risque. Lire le reste de cet article »

L’interaction entre le choc chypriote et la «crise» grecque

Publié par Alencontre Le 22 - mars - 2013
Nicos Anastasiades, président de Chypre, entré en fonction le 27 février 2013

Nicos Anastasiades, président de Chypre, entré en fonction le 27 février 2013

Par Panagiotis Grigoriou

Le président Nicos Anastasiades – récemment élu avec 57% des suffrages au second tour des élections, le 24 février 2013 – a passé la matinée du 21 mars 2013 avec les chefs de partis politiques. Le but: finaliser un plan B. Le texte semble faire l’unanimité, mais sera-t-il adopté dans tous les détails par le parlement? Il semble proposer la création d’un fonds de soutien de 5,8 milliards d’euros, exigé par Bruxelles. Ce fonds est alimenté par plusieurs mesures, entre autres: une ponction sur les fonds de retraite des salarié·e·s, présentée sous la forme d’une «nationalisation des fonds de pension», et de certaines entreprises semi-publiques. Lire le reste de cet article »

Chypre: une Irlande qui préside l’UE?

Publié par Alencontre Le 27 - juin - 2012

Le président Demetris Christofias, un «communiste» homme d'affaires...

Par  Stavros Tombazos

Le 25 juin 2012, l’agence de notation Fitch dégrade la note souveraine de Chypre à «BB+», avec une perspective négative, selon la formule consacrée. Cette dégradation intervient après les «mauvaises notes» attribuées à Chypre par Moody’s et Standard&Poor’s. Les raisons explicitées sont les suivantes: Fitch estime à 4 milliards d’euros le besoin de recapitalisation des banques chypriotes fortement exposées à la dette grecque. Lire le reste de cet article »

Philippe Poutou et son message lors des 15 minutes avec les 11 candidats sur France 2, le 20 avril 2017


Présidentielle : revivez le passage de Philippe Poutou dans "15 minutes pour convaincre" sur France 2

Parmi les divers thèmes abordés dans sa campagne, le chômage a une place importante. Le chômage est d'abord une arme – ils ne sont pas désarmés – par les employeurs afin de faire accepter plus facilement des conditions de travail épuisantes, dégradées et des salaires de survie. Car, si «cela ne vous convient pas, il y en a dix qui attendent devant la porte».

Le chômage est aussi un coût qui pèse sur celles et ceux qui le subissent, et aussi bien directement qu'indirectement sur leur famille. Tensions, stress accru, dégradation de la santé physique et psychique. C'est inacceptable.

Michel Husson affirme: «La réduction du temps de travail permet la création d'emplois. Mais la condition essentielle est le contrôle des travailleurs et travailleuses sur la réalité des créations d'emplois. Ce sont eux qui doivent décider collectivement de la meilleure manière de combiner les formes possibles de réduction du temps de travail, de manière à prendre en compte les aspirations différenciées de salarié·e.s: réduction quotidienne (tant d'heures par jour); hebdomadaire (par exemple 4 jours), annuelle (journée RTT), pluriannuelle (année sabbatique).»

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org