mardi
28
mars 2017

A l'encontre

La Brèche

«La montée et l’affirmation du mouvement ouvrier est la principale garantie pour la réussite des objectifs de la révolution»
A Damas, la pointe de l’avancée rebelle
Deux camps irréductibles
Italie. Le 5 mai une grève réussie des enseignant·e·s
Inédit de Polanyi. Une société contre le marché
Tournant majeur dans la révolution tunisienne
Etat espagnol. «Il y a un problème de leadership dans Podemos et je fais partie de ce problème»

Archives de la catégorie ‘Russie’

«Trente ans après la Révolution russe» (II)

Publié par Alencontre Le 27 - mars - 2017

Le présidium de la Tchéka en 1921

Nous renvoyons les lectrices et lecteurs à la présentation de cet article de Victor Serge qui accompagne la publication de la première partie. Réd. A l’Encontre

4.- Ouvrons le chapitre difficile des erreurs et des fautes. Non sans regretter que, dans une étude aussi brève, il ne nous soit pas possible de considérer les erreurs, les fautes et les crimes des puissances et des partis qui combattirent la révolution soviétique-bolchevik. Sans ce contexte décisif, nous sommes obligés de nous contenter d’une vue unilatérale. J’écrivais, en 1939, dans mon Portrait de Staline, publié à Paris (Grasset, 1940): Lire le reste de cet article »

«Trente ans après la Révolution russe» (I)

Publié par Alencontre Le 27 - mars - 2017

Par Victor Serge

Alors que se multiplient les écrits consacrés au centenaire des «révolutions russes», ­ février-octobre 1917, l’utilité de publier, à nouveau, cette contribution de Victor Serge, datée de juillet-août 1947, relève de l’évidence. Victor Serge disparut le 17 novembre 1947, à Mexico. Ce texte fut publié, en novembre 1947, dans La Révolution prolétarienne – «revue syndicaliste révolutionnaire» comme qualifiée depuis 1930. Elle avait été et fondée en 1925 par Pierre Monatte avec la dénomination «revue syndicaliste communiste». La Révolution prolétarienne a été interrompue en 1939 et relancée en 1947. Selon Jean Rière, il s’agit du dernier texte de Victor Serge publié par cette revue qui «par la suite fit pratiquement silence sur l’homme et l’œuvre…». Lire le reste de cet article »

Russie. Anatomie des journées de janvier-février 1917

Publié par Alencontre Le 10 - mars - 2017

Par Kevin Murphy

Le fait que la plus importante grève de l’histoire mondiale ait été initiée par des travailleuses du textile à Petrograd le Jour international des femmes de 1917 (le 23 février selon l’ancien calendrier julien) ne relève pas du hasard. Travaillant jusqu’à 13 heures par jour alors que leurs maris et fils étaient sur le front [Première guerre mondiale], ces femmes portaient à elles seules le fardeau du soutien de leurs familles et faisaient la queue pendant des heures à des Lire le reste de cet article »

La révolution russe de 1917: de février à la «crise d’avril»

Publié par Alencontre Le 27 - février - 2017

Fraternisation entre soldats et ouvriers

Par Nicolas Werth

Spontanéité et improvisation caractérisent les journées de février 1917. Certes, au début de 1917, la crise politique que connaît le régime tsariste est profonde. Néanmoins, ni l’opposition modérée, ni l’opposition révolutionnaire, ni les «masses» de Petrograd, dont le rôle sera capital durant les événements de février ne semblent prêtes à une révolution, qui, en quelques jours, emporte une dynastie tricentenaire.

Du 20 février à la «nuit où tout bascule»: du 26 au 27 février Lire le reste de cet article »

Histoire. Poutine «ne sait pas quoi faire de 1917»

Publié par Alencontre Le 22 - février - 2017

Soldats manifestant en février 1917 à Pétrograd

Entretien avec Nicolas Werth
conduit par Veronika Dorman

Le 23 février 1917, la Russie basculait dans le XXe siècle, la révolution mettait fin à la monarchie séculaire. Rencontre avec l’historien Nicolas Werth.

Comment le régime russe actuel perçoit-il l’année 1917?

Au sujet de 1917, c’est compliqué, le Kremlin est mal à l’aise. La révolution est un chapitre qui dérange énormément l’idéologie qui est en train de se mettre en place. C’est un épisode perturbateur de contestation de l’Etat par la société, de désintégration et d’affaiblissement de celui-ci. Alors que l’idéologie officielle Lire le reste de cet article »

Autriche. Une alliance entre «Russie Unie» et le Parti de la liberté (FPÖ)

Publié par Alencontre Le 20 - décembre - 2016
Heinz-Christian Strache et Sergueï Jelezniak

Heinz-Christian Strache et Sergueï Jelezniak

Par Blaise Gauquelin

On savait que nombre de formations politiques européennes faisaient les yeux doux au maître du Kremlin. Mais qu’un contrat de coopération soit signé en bonne et due forme entre un parti d’extrême droite, en tête dans les sondages dans un pays membre de l’Union européenne (UE), et le parti de Vladimir Poutine [Russie Unie], cela ressemble à une première.

Lundi 19 décembre, le Parti de la liberté d’Autriche (FPÖ) et Russie Unie ont signé un accord inédit qui vient encadrer des liens d’amitié tissés de longue date. Ces deux pages, vite rédigées, sont signées, côté russe, par Sergueï Jelezniak, une personnalité visée par les sanctions occidentales. Lire le reste de cet article »

Syrie-Russie. L’opération poutinienne de retrait, pour rester

Publié par Alencontre Le 16 - mars - 2016
Cérémonie de bienvenue pour les militaires russes qui reviennent de Syrie sur la base aérienne près de la ville russe Voronezh, le mardi 15 mars 2016

Cérémonie de bienvenue pour les militaires russes qui reviennent de Syrie sur la base aérienne près de la ville russe Voronezh, le mardi 15 mars 2016

Entretien avec Isabelle Facon
conduit par Olivier Tallès

Maître du tempo dans la crise syrienne, Vladimir Poutine a orchestré, lundi 14 mars 2016, un nouveau coup de théâtre en annonçant à la surprise générale – du moins officielle, car les relations avec Kerry semblent, sur cette affaire, plus informées que ce qui transparaît en public – le retrait d’une partie de ses troupes de Syrie. Isabelle Facon, spécialiste des politiques de sécurité et de défense russes à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS), donne, ici, son point de vue. (Rédaction A l’Encontre)

Quels étaient les objectifs de la Russie en intervenant militairement aux côtés des troupes de Bachar al-Assad? Lire le reste de cet article »

Qui est vraiment Macron? par Osons causer

Alors que François Fillon s'écroule, Emmanuel Macron a encore le vent en poupe. Il ne vient pas des partis, se dit ni de gauche ni de droite et fait souffler un vent nouveau sur la politique si l’on en croit certains médias. Mais comment est-il monté si vite, et si haut? Les vidéastes du collectif Osons Causer décryptent le parcours et l’ascension fulgurante de cet énarque et ancien banquier d'affaires. Ce que le candidat à la présidentielle rappelle, c’est qu’on peut être en dehors des partis et néanmoins au cœur du pouvoir. (Site Mediapart)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org