mercredi
23
août 2017

A l'encontre

La Brèche

Les réfugiés syriens frappés par le froid
Suisse-France. Travail des enfants dans la chaîne d’approvisionnement de LafargeHolcim
Grèce. Le programme de l’Unité populaire
France. Prolongation de l’état d’urgence. Quelques réactions et «inquiétudes»
France. Grève des cheminots et bilan du 6e congrès de l’Union syndicale Solidaires
Serbie. Le président et les réseaux criminels
Témoignage. Etre soldat dans les Territoires

Archives de la catégorie ‘Brésil’

Brésil. «Nous sommes otages de groupes et partis, même de gauche, qui ne veulent rien changer»

Publié par Alencontre Le 19 - août - 2017

Entretien avec Henrique Costa
conduit par Gabriel Brito

Non seulement le Brésil, mais la planète vit une décennie de crise économique avec de nombreuses retombées sociales, pour marquer une période historique de ce qu’on peut appeler le «capitalisme monopolistique». Dans ce cadre contraignant, les débats sont épuisés entre les projets présumés «droite ou gauche», «populistes ou libéraux».

C’est dans ce contexte que nous publions un entretien avec le politologue Henrique Costa, un authentique membre de la génération qui est née et a grandi sous l’égide des Lire le reste de cet article »

Brésil. Le congrès du MAIS va adhérer au PSOL

Publié par Alencontre Le 6 - août - 2017

Par le MAIS

Le premier Congrès national du Mouvement pour une alternative indépendante et socialiste (ci-dessous le MAIS), qui s’est tenu du 27 au 30 juillet derniers, a approuvé l’entrée dans le Parti socialisme et liberté (PSOL). La décision a été prise après un débat interne riche et démocratique auquel ont pris part plus de 800 militant·e·s de tout le pays.

Les temps que nous vivons s’offrent à nous comme un défi. Lire le reste de cet article »

Brésil. Temer parle fin à la crise, mais la réalité est différente

Publié par Alencontre Le 24 - juillet - 2017

Michel Temer face à Rodrigo Maia, successeur potentiel

Editorial d’Esquerda online

Le président Michel Temer insiste sur le fait que le Brésil se trouve dans une phase de reprise économique et que la crise est près de prendre fin. Il affirme cela pour prouver que, en dépit du fait qu’il est un piètre président, il est préférable qu’il conserve son mandat [acquis le 31 août 2016 suite à la destitution de Dilma Rousseff] afin de «ne pas créer de l’instabilité». Cela peut être facilement réfuté par la simple réalité socio-économique et politique.

Temer opère une propagande fondée sur les données du Cadastro Geral de Emprego e Desemprego (Cadeg) – statistiques de l’emploi et du chômage. En effet, pour le troisième mois consécutif, Lire le reste de cet article »

Brésil-Débat. «Le PT a déjà accompli son cycle dans l’histoire du Brésil»

Publié par Alencontre Le 23 - juillet - 2017

Lula lors du 6e Congrès du PT de mai 2017 à Sao Paulo

Entretien avec l’historien Lincoln Secco conduit par Gabriel Brito

Un des dernières bribes d’espoir de toute une génération de militants, ce qu’on a appelé «l’autocritique» du Parti des travailleurs (PT), n’aura jamais lieu, encore plus avec les mises en accusation légales présentes de Lula [1]. C’est le principal message transmis par le VIe Congrès du parti qui a eu lieu en mai 2017. C’est sur cette question ainsi que sur la trajectoire politique du pétisme et sur son positionnement face à la crise actuelle, que Correio da Cidadania a interrogé l’historien Lincoln Secco, auteur du livre L’histoire du PT, Lire le reste de cet article »

Brésil. Le retour improbable du lulisme

Publié par Alencontre Le 5 - juillet - 2017

Lula lance sa campagne présidentielle en décembre 2016

Par Raúl Zibechi

A supposer qu’il gagne la présidentielle de 2018, comme l’indiquent les sondages, et que l’on laisse de côté la question de son incarcération, l’ex-président Lula ne réunit pas les conditions économiques et politiques pour revivre le «miracle» qui lui a permis d’améliorer la situation des pauvres sans toucher aux riches. Son hypothétique gouvernement ne pourrait pas compter sur les soutiens entrepreneuriaux, militaires et sociaux qui avaient donné vie au projet «Brésil-puissance». Lire le reste de cet article »

Brésil. Le rôle des centrales syndicales et l’échéance du 30 juin: la grève générale

Publié par Alencontre Le 22 - juin - 2017

Editorial de Esquerda online

Le 20 juin, la police fédérale a indiqué dans un rapport que des indices forts s’accumulaient contre le président Michel Temer à propos des sommes reçues par le géant de l’agroalimentaire JBS. De même, le projet de réforme du travail a été rejeté dans la commission des affaires sociales du Sénat. Si Temer n’a pas été destitué, la raison essentielle réside dans la difficulté, pour les fractions de la classe dominante, de trouver un leadership alternatif. Lire le reste de cet article »

Brésil. «Le scénario politique qui se joue relève de la tragédie»

Publié par Alencontre Le 20 - juin - 2017

Michel Temer et Eduardo Cunha

Entretien avec Jair Krischke
conduit par
Leonardo Vázquez

(Charles-André Udry) Depuis le 17 mai 2017, le cri «Fora Temer!» (Dégage Temer) retentit à diverses occasions au Brésil. Les «confidences» faites par un des propriétaires et directeur exécutif de JBS – la principale transnationale brésilienne de l’agroalimentaire – passent sur la chaîne télévisée la plus influente du pays: Globo. Joesley Mendonça Batista a droit à la diffusion d’un entretien privé qu’il a eu avec le président Michel Temer, ce président par intérim qui a occupé, depuis août 2016, le fauteuil de Dilma Rousseff, destituée en août 2016 Lire le reste de cet article »


FIFA : comprendre le "système Blatter" en 5... par lemondefr

C’est une bombe que vient de lancer Der Spiegel. Dans un article intitulé «Le complot», l’hebdomadaire allemand dévoile un document qui relance le feuilleton «borgiesque» à la Fédération internationale de football (FIFA).

Ledit document est une proposition de contrat envoyée le 19 décembre 2014 par le cabinet d’avocats californien Quinn Emanuel (QE) au directeur juridique de la FIFA, Marco Villiger. Dans ce document, QE s’engage à défendre les intérêts de la Fédération contre le département d’Etat de la justice américaine.

Le contrat est signé le 5 janvier 2015 par le secrétaire général de l’organisation, Jérôme Valcke, et par son adjoint et directeur financier Markus Kattner, puis tamponné par M. Villiger.

La chronologie apparaît troublante dans la mesure où l’administration de la FIFA semble avoir été au courant de la menace exercée par les autorités américaines «142 jours» avant le fameux coup de filet du 27 mai 2015, à Zurich (Suisse). Ce jour-là, plusieurs dignitaires de l’instance planétaire avaient été interpellés pour corruption, fraude et blanchiment d’argent. Cette vague d’arrestations avait eu lieu deux jours avant la réélection du SuisseSepp Blatter, le 29 mai 2015, pour un cinquième mandat à la présidence de la FIFA.

«Un complot interne»

La tornade judiciaire avait finalement conduit le Valaisan à remettre son mandat à disposition, le 2 juin 2015. Sepp Blatter, dont la signature manque sur le contrat scellé avec QE, assure qu’il «n’était pas du tout au courant» de cet accord. Celui qui a été suspendu six ans pour un paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) fait en 2011 à l’ancien président de l’Union des associations européennes de football (UEFA), Michel Platini – lui-même radié quatre ans – se dit victime d’un «complot interne». (Le Monde, 12 août 2017, à 12h44, à suivre sur le site de ce quotidien)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org