mercredi
23
août 2017

A l'encontre

La Brèche

Grèce. «Les marchés ne sont pas omnipotents»
Elections et ruptures politiques en Afrique du Sud
Attentats: «De quelle guerre s’agit-il?»
Débat. Le dopage sans rivages des capitales olympiques
Le mouvement ouvrier et syndical en 2009: consolidation et morcellement
Egypte. Une loi qui agit comme un révélateur
Monsanto-Bayer et le contrôle numérique de l’agriculture

Archives de la catégorie ‘Amérique du nord’

Etats-Unis. L’extrême droite suprémaciste relève la tête. Elle fait preuve de capacités organisationnelles inédites

Publié par Alencontre Le 21 - août - 2017

Quelques 15’000 personnes – dans une chaleur humide étouffante – ont manifesté à Boston, le 19 août 2017, traduisant une forte solidarité avec tous ceux et toutes celles qui ont manifesté et manifesteront contre les initiatives de l’extrême droite. Le défilé se rendit de Roxbury Crossing où se réunissaient les suprémacistes blancs; quelques douzaines d’entre eux avaient quitté les lieux, sous escorte de la police. Ce qui s’est passé à Charlottesville a convaincu des milliers de personnes de s’exprimer, sous une forme ou une autre, contre le «réveil», «les démonstrations» de l’extrême droite. Lire le reste de cet article »

Etats-Unis. Les nationalistes blancs, les néoconfédérés et Donald Trump

Publié par Alencontre Le 18 - août - 2017

Entretien avec Eric Foner (historien, enseignant à Harvard et Princeton) conduit par Jon Wiener

Jon Wiener: C’est la statue du général confédéré Robert E. Lee, qui a capitulé à Appomattox en 1865 qui a été ostensiblement le centre des événements de Charlottesville. Que pouvez-vous nous dire au sujet de cette statue?

Eric Foner: L’élément clé qu’il est Lire le reste de cet article »

Après Charlottesville, des patrons rompent avec Trump

Publié par Alencontre Le 16 - août - 2017

Trump et Kenneth Frazier, conseiller du président et patron de Merck

Par Elsa Conesa et Emmanuel Grasland

Le 15 août, dans une troisième intervention à propos de Charlottesville, Donald Trump a repris les thèmes suivants: «des groupes agressifs existent des deux côtés», reprenant ainsi les propos de sa première intervention.  Il ajouta: «Il y a aussi des gens bien des deux côtés.» (Réd.)

Dans le sillage des événements en Virginie, quatre dirigeants ont quitté le cercle de patrons créé par Donald Trump pour le conseiller. Lire le reste de cet article »

Etats-Unis. Charlottesville est un appel à l’action contre le fascisme

Publié par Alencontre Le 15 - août - 2017

«Après 48 heures de flou, Donald Trump a fini par condamner expressément «les violences racistes» qui ont fait un mort et une vingtaine de blessés à Charlottesville samedi 12 août. Malgré la brutalité qui a entouré une manifestation interdite de néonazis et de suprémacistes blancs, Donald Trump s’était contenté dans un premier temps de dénoncer la violence issue «de nombreuses factions», sans plus de précision.

Il aura fallu près de 48 heures à Donald Trump pour rectifier personnellement le tir après sa déclaration ambiguë du samedi 12 août. Ce lundi, Lire le reste de cet article »

L’agenda autoritaire de Trump peut être exacerbé par «la crise coréenne»

Publié par Alencontre Le 14 - août - 2017

Par Barry Sheppard

La menace du Président Trump de déclencher une guerre nucléaire contre la Corée du Nord n’était pas un «excès»  trumpien. James Mattis, le nouveau Secrétaire à la Défense, un Général des Marines à la retraite, a apporté très clairement son soutien aux propos de Trump. Ce que l’administration demande, c’est que la Corée du Nord gèle son programme nucléaire, y compris les tests de missiles.

Quand le Secrétaire d’Etat Rex Tillerson met l’accent sur la diplomatie, cela ne contredit en rien la Lire le reste de cet article »

Etats-Unis. L’empire Sinclair laboure pour Trump le terrain médiatique local

Publié par Alencontre Le 8 - août - 2017

Par Alexandra Saviana

«America first!» Sur l’écran, Boris Epshteyn martèle le combat de Donald Trump. «L’Amérique d’abord! C’est le slogan du président depuis la campagne. Et le mantra de l’administration sur le commerce international.» Neuf fois cette semaine, l’éditorial de cet ancien conseiller du président américain a été diffusé au milieu d’infos sur les incendies dans la région et de décisions des conseils municipaux. Pas sur la très conservatrice Fox New, non, mais sur Lire le reste de cet article »

Etats-Unis. Sanders et les Démocrates

Publié par Alencontre Le 1 - août - 2017

Par Barry Sheppard

En juin, Bernie Sanders a écrit un article dans la section «prise de position» du New York Times, intitulé: «How Democrats Can Stop Loosing» [Comment les Démocrates pourraient arrêter de perdre, 13 juin 2017].

• Dans cet article il écrivait: «En 2016, le Parti démocrate a perdu la présidence face à un candidat qui est peut-être le moins populaire dans l’histoire états-unienne. Les Démocrates ont également perdu le Sénat et la Chambre en faveur des Républicains, dont le programme extrémiste est très éloigné des orientations de la plupart des Etats-uniens sur le plan politique. Maintenant les Républicains contrôlent presque les deux tiers des postes de gouverneur et ils ont gagné près de 1000 sièges dans des législatifs des Etats au cours des neuf dernières années. Dans 24 Etats, les Démocrates n’ont presque aucune influence. Lire le reste de cet article »


FIFA : comprendre le "système Blatter" en 5... par lemondefr

C’est une bombe que vient de lancer Der Spiegel. Dans un article intitulé «Le complot», l’hebdomadaire allemand dévoile un document qui relance le feuilleton «borgiesque» à la Fédération internationale de football (FIFA).

Ledit document est une proposition de contrat envoyée le 19 décembre 2014 par le cabinet d’avocats californien Quinn Emanuel (QE) au directeur juridique de la FIFA, Marco Villiger. Dans ce document, QE s’engage à défendre les intérêts de la Fédération contre le département d’Etat de la justice américaine.

Le contrat est signé le 5 janvier 2015 par le secrétaire général de l’organisation, Jérôme Valcke, et par son adjoint et directeur financier Markus Kattner, puis tamponné par M. Villiger.

La chronologie apparaît troublante dans la mesure où l’administration de la FIFA semble avoir été au courant de la menace exercée par les autorités américaines «142 jours» avant le fameux coup de filet du 27 mai 2015, à Zurich (Suisse). Ce jour-là, plusieurs dignitaires de l’instance planétaire avaient été interpellés pour corruption, fraude et blanchiment d’argent. Cette vague d’arrestations avait eu lieu deux jours avant la réélection du SuisseSepp Blatter, le 29 mai 2015, pour un cinquième mandat à la présidence de la FIFA.

«Un complot interne»

La tornade judiciaire avait finalement conduit le Valaisan à remettre son mandat à disposition, le 2 juin 2015. Sepp Blatter, dont la signature manque sur le contrat scellé avec QE, assure qu’il «n’était pas du tout au courant» de cet accord. Celui qui a été suspendu six ans pour un paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) fait en 2011 à l’ancien président de l’Union des associations européennes de football (UEFA), Michel Platini – lui-même radié quatre ans – se dit victime d’un «complot interne». (Le Monde, 12 août 2017, à 12h44, à suivre sur le site de ce quotidien)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org