mardi
25
avril 2017

A l'encontre

La Brèche

Egypte. Le gouvernement Morsi vise les ONG et les droits démocratiques
Egypte. «Nous vivons dans une atmosphère fortement polarisée qui se dresse derrière une compétition politique»
Une journée de mobilisation hors du commun
France. «Sur les commandos qui ont mené les attaques du 13 novembre au soir»
Après le 1er et le 5 mai, agir ensemble, débattre, construire le NPA
Initiative populaire cantonale tessinoise:
Grèce. «Notre programme doit être appliqué de manière complète et cohérente»

Archives de la catégorie ‘Bahrein’

Bahreïn. La répression «normale» à l’heure des «tensions» entre l’Arabie saoudite et l’Iran

Publié par Alencontre Le 8 - janvier - 2016
Manama, la capitale. Des manifestations suite aux exécutions  en Arabie saoudite

Manama, la capitale. Des manifestations suite aux exécutions
en Arabie saoudite

Par Bill Law

Le Royaume de Bahreïn a annoncé mercredi 6 janvier avoir «démantelé» une cellule projetant des attentats, liée aux Gardiens de la révolution iraniens et au Hezbollah libanais. La cellule, qui projetait «plusieurs attentats à l’explosif» selon le ministère de l’Intérieur, comprenait de nombreuses personnes dont dix ont été arrêtées. Bahreïn et le Soudan ont rompu, après l’Arabie saoudite, leurs liens diplomatiques avec l’Iran. Cela suite à l’exécution du cheikh chiite (voir sur ce site l’article en date du 3 janvier 2016) Nimr al-Nimr, non violent, dans une «charretée» de 47 décapitations qui place le Royaume des Saoud en tête des exécutions capitales. Lire le reste de cet article »

Bahreïn. Trois mille personnes croupissent dans les prisons

Publié par Alencontre Le 2 - juillet - 2014
Nabil Rajab (à g.) le 24 mai 2014, lors d'un hommage rendu au militant Abdoul Aziz al-Abbar. Le jeune homme a été tué lors d'un affrontement avec la police en février 2014.

Nabil Rajab (à g.) le 24 mai 2014, lors d’un hommage rendu au militant Abdoul Aziz al-Abbar. Le jeune homme a été tué lors d’un affrontement avec la police en février 2014.

Rencontre avec Nabil Rajab
par Hélène Sallon

Moins d’un mois après avoir été libéré, le 24 mai 2014, Nabil Rajab a repris le chemin de la lutte. Exactement là où il l’avait laissé avant d’être condamné à deux ans de prison pour incitation et participation à des manifestations illégales liées au soulèvement populaire débuté le 14 février 2011 à Bahreïn.

Militant de longue date, propulsé meneur officieux du Mouvement du 14 février, le directeur du Centre bahreïnien pour les droits de l’homme (BCHR) remobilise ses troupes. De Beyrouth à Genève en passant par Copenhague et Paris, où Le Monde l’a rencontré samedi 28 juin, l’homme de 60 ans rend visite aux autres militants en exil de l’archipel. «C’est là que le mouvement Lire le reste de cet article »

Quand les pétrodictateurs s’unissent, le combat de l’opposition bahreïnie pour survivre

Publié par Alencontre Le 21 - mars - 2011

Par Khuloud et Ziad Abu-Rish

Nous publions ci-dessous un article ayant trait à la politique conjointe de répression à Bahreïn. Nous nous limitons à cet aspect et ne nous risquons pas à des considérations de géopolitique hypothétiques ayant trait aux relations entre chiites et sunnites à l’échelle de toute une région. Nous rappelons toutefois que les Etats-Unis disposent d’une base militaire à Bahreïn: la Naval Support Activity Bahrain. (Rédaction)

Lire le reste de cet article »

Philippe Poutou et son message lors des 15 minutes avec les 11 candidats sur France 2, le 20 avril 2017


Présidentielle : revivez le passage de Philippe Poutou dans "15 minutes pour convaincre" sur France 2

Parmi les divers thèmes abordés dans sa campagne, le chômage a une place importante. Le chômage est d'abord une arme – ils ne sont pas désarmés – par les employeurs afin de faire accepter plus facilement des conditions de travail épuisantes, dégradées et des salaires de survie. Car, si «cela ne vous convient pas, il y en a dix qui attendent devant la porte».

Le chômage est aussi un coût qui pèse sur celles et ceux qui le subissent, et aussi bien directement qu'indirectement sur leur famille. Tensions, stress accru, dégradation de la santé physique et psychique. C'est inacceptable.

Michel Husson affirme: «La réduction du temps de travail permet la création d'emplois. Mais la condition essentielle est le contrôle des travailleurs et travailleuses sur la réalité des créations d'emplois. Ce sont eux qui doivent décider collectivement de la meilleure manière de combiner les formes possibles de réduction du temps de travail, de manière à prendre en compte les aspirations différenciées de salarié·e.s: réduction quotidienne (tant d'heures par jour); hebdomadaire (par exemple 4 jours), annuelle (journée RTT), pluriannuelle (année sabbatique).»

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org