jeudi
13
décembre 2018

A l'encontre

La Brèche

France. L’Helvétie de Macron: un don du ciel?
Nicaragua. Quelques réflexions sur la crise de la dictature
Etat espagnol. Izquierda anticapitalista: débats et relances anticapitalistes
«Pour un autre syndicalisme»
A la frontière du camp de concentration appelé Gaza
Grèce. Former un front uni de la gauche de SYRIZA est urgent
Grèce. «La Grèce ne peut pas rester dans la zone euro et, en même temps, changer de politique»

Archives de la catégorie ‘Allemagne’

La Bavière sanctionne la «grande coalition» par un vote

Publié par Alencontre Le 15 - octobre - 2018

Steffi Kürten: Grün und Heimat…

Par Christophe Bourdoiseau

C’est la fin d’une époque: celle du règne sans partage des conservateurs en Bavière. Avec une chute spectaculaire de plus de 10 points, l’Union chrétienne-sociale (CSU) a perdu sa majorité absolue et ne pourra plus diriger seule la Bavière comme elle le faisait presque sans interruption depuis 1962. Elle passe même sous la barre des 40% pour la première fois depuis 1954.

Ce résultat confirme la tendance observée ailleurs en Europe sur la disparition des grands partis populaires face à la montée des populismes [1]. La CSU restera néanmoins au pouvoir mais devra le partager. Les conservateurs sont en mesure de former un nouveau gouvernement avec le petit parti régional (Freie Wähler), constitué principalement de transfuges de la CSU, qui a obtenu plus de 11% des voix (+2,6%).

Le grand enseignement de ce scrutin est l’échec de la rhétorique anti-migrants de la CSU qui a été sanctionnée dans les urnes. La stratégie populiste de Markus Söder, le ministre-président sortant, devait stopper l’influence du parti d’extrême-droite AfD Lire le reste de cet article »

Allemagne. «L’obsession du migrant dans la ville du constructeur automobile Audi»

Publié par Alencontre Le 9 - octobre - 2018

Par Christophe Bourdoiseau

Ingolstadt (Bavière) Reportage. Tout va bien à Ingolstadt. «Ici, les gens ont tous du travail. Regardez autour de vous! Les jardins sont fleuris, les aires de jeux sont neuves, les rues sont propres et l’offre culturelle exceptionnelle. Les gens ne se rendent plus compte dans quel paradis ils vivent. Ils votent sans réfléchir », peste le père Geistbeck, curé de la paroisse du quartier Piusviertel.

Nulle part ailleurs on ne gagne aussi bien sa vie. Le salaire brut moyen est 4635 euros brut par mois, le plus élevé d’Allemagne. Avec 2 % de chômage et une économie en pleine croissance, cette ville bavaroise de 135’000 habitants n’a même plus de dettes. Lire le reste de cet article »

Allemagne: «Une constellation de forces d’extrême-droite apprend à nouveau à coopérer»

Publié par Alencontre Le 7 - octobre - 2018

Angela Merkel et Hors Seehofer

Par Thomas Meaney
et Saskia Schäfer

Cet été, nous avons assisté à des scènes qui, il y a quelques années, auraient été inimaginables. A Chemnitz, ville saxonne en Allemagne de l’Est, des milliers de personnes ont participé à des manifestations d’extrême-droite stimulées par le soupçon qu’un Irakien et un Syrien auraient tué un Allemand. Plusieurs manifestants ont fait le salut nazi, illégal en Lire le reste de cet article »

Allemagne-débat: «A Chemnitz, PME cherchent réfugiés désespérément»

Publié par Alencontre Le 18 - septembre - 2018

«Alors on s’est dit qu’il fallait s’ouvrir à de nouvelles idées pour recruter nos apprentis. Des réfugiés, pourquoi pas? Je suis venue
voir comment les autres font. On a besoin de conseils pour savoir comment s’y prendre, s’y retrouver dans la législation.» (Selon Manja Müllbauen de l’entreprise Schweiker)

Par Cécile Boutelet

Dans la grande salle de la chambre de commerce et d’industrie de Chemnitz (Saxe), Hans-Ullrich Werner a levé la main avec énergie. Ce patron d’une entreprise de machines-outils invective le chef de la chancellerie de Saxe, Oliver Schenk, présent ce soir-là. «Vous découragez les entreprises de recruter des réfugiés! lance-t-il. On prend un jeune demandeur d’asile, il parle allemand, il est intégré, on le forme, et, au bout de six mois, sa demande d’asile est rejetée, il perd son autorisation de travail! Tout ce que vous récoltez, c’est de la frustration de tous les côtés!» Applaudissements. La situation est apparemment bien connue. L’homme politique, gêné, explique qu’il va s’attaquer au problème, sans convaincre. Dans la salle, le malaise est palpable. Lire le reste de cet article »

Allemagne. Les mobilisations de l’extrême-droite à Chemnitz, les 27 et 28 août

Publié par Alencontre Le 29 - août - 2018

Le «Spiegel» surtitre cette vidéo ainsi: «Quand la population se mélange avec l’extrême droite», à propos de la manifestation du lundi 27 août

Par Raphael Thelen

Le néonazi passe à l’attaque. Il jette son bras au-dessus de sa tête, crie et fait des signes de la main en direction du défilé de manifestants, essayant de convaincre ses camarades de le suivre. Puis, accompagné de 10 ou 12 autres, il prend d’assaut les escaliers d’une terrasse située devant le Stadthalle, un centre culturel au cœur de la ville de Chemnitz [ville d’environ 250’000 habitants située à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Dresde, dans l’ex-RDA – Allemagne de l’Est]. Lire le reste de cet article »

L’Allemagne entre dans une période accrue de turbulences

Publié par Alencontre Le 22 - novembre - 2017

Christian Lindner et Angela Merkel

Par Jérôme Vaillant

En mettant un terme aux pourparlers entre Chrétiens-démocrates (CDU-CSU), Libéraux (FDP) et Verts, le FDP conduit par son nouveau président Christian Lindner plonge l’Allemagne dans une crise politique grave et contredit l’usage jusqu’alors respecté par les partis démocratiques représentés au Bundestag de tout faire pour trouver entre eux une solution aux problèmes du pays en le dotant d’un gouvernement stable. Lire le reste de cet article »

Allemagne-Turquie. Consignes de vote données par Erdogan. Quel impact sur les Turcs pouvant voter ce dimanche 24 septembre?

Publié par Alencontre Le 21 - septembre - 2017

Par Delphine Nerbollier

Mehmet ne révélera pas son nom de famille. Cet ouvrier est arrivé en Allemagne il y a 48 ans et trouve la période actuelle trop tendue pour se mettre en avant. Pourtant, une fois lancé, ce père de trois enfants qui a obtenu la nationalité allemande il y a une dizaine d’années ne s’arrête plus. «Je vais boycotter les élections législatives de dimanche, explique-t-il. Je suis dégoûté par la politique allemande. Jamais les partis n’ont autant instrumentalisé la Turquie», s’emporte-t-il. Lire le reste de cet article »

Le travail dans les entrepôts à l’heure de «l’économie numérique»

Entre votre livraison à domicile d’une commande passé à Amazon et les profits nets de Jeff Bezos, le patron d’Amazon, il y a un «problème». Le tout «fonctionne» sur la base d’une plate-forme qui organise une très nombreuse main-d’œuvre. «Elle» – ses fonctions sont conçues par la direction du groupe – intensifie et contrôle au plus près du travail des salarié·e·s; «elle» contribue à rendre les emplois plus précaires et instables.

Au cours de cette session du séminaire consacré au capitalisme, à Toronto (Canada), Alessandro Delfanti discute des changements à l’œuvre dans l’organisation du travail, de la composition de la classe salariée et de l'évolution des rapports de travail résultant des relations entre le capitalisme et la technologie. Il le fait sur la base d'une étude récente d’un entrepôt d’Amazon en Italie.

Alessandro Delfanti enseigne à l'Institut de Communication, Culture, Information et technologie à l'Université de Toronto. Il fut l'un des principaux membres fondateurs du réseau Log Out! Réseau de résistance des travailleurs et travailleuses à l'intérieur et contre l’économie des plates-formes. Son intervention est en langue anglaise. (Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org