lundi
21
août 2017

A l'encontre

La Brèche

Etats-Unis et Droits humains
Etat espagnol-Catalogne. La réforme constitutionnelle, la Catalogne et Podemos
Uruguay: une association public-privé létale
Les bâtiments du pouvoir bloqués, les grèves et Moubarak écarté
Massacres à Alep. Lettre à un «camarade» qui s’obstine à justifier l’injustifiable
Plus de pauvres au Chili aujourd’hui qu’en 2006 et une féroce exploitation
1968-1988: Mai 68, après tout… (2)

Archives de la catégorie ‘Nicaragua’

Nicaragua. Trois problèmes graves

Publié par Alencontre Le 27 - juillet - 2017

Par Oscar René Vargas

Il est possible d’identifier trois problèmes graves auxquels fait face le Nicaragua. Le premier est social, tel que reflété par les indicateurs de la détérioration de la qualité de vie, le chômage, les bas salaires, la pauvreté et la chute du bien-être social que connaît la majorité de la population. Ces indicateurs sont parmi les plus mauvais de l’Amérique centrale. Le second est territorial, portant sur les questions environnementales, telle que la pollution des lacs, des lagunes et des rivières, la déforestation, Lire le reste de cet article »

Nicaragua. Démocratie autoritaire ou dictature familiale?

Publié par Alencontre Le 12 - septembre - 2016
Rosario Murillo et Daniel Ortega

Rosario Murillo et Daniel Ortega

Par Oscar René Vargas

La vague de réformes politiques tendant à faire taire l’opposition, les relations avec les classes dominantes et la candidature de l’épouse de Daniel Ortega – Rosario Murillo – à la présidence du pays mettent en évidence un panorama dangereux pour le Nicaragua. [Daniel Ortega a été président de 1985 à 1990 et réélu en 2006 et en 2011; début août le sandiniste a annoncé le ticket Ortega-Murillo pour les élections fixées au 6 novembre 2016]. Lire le reste de cet article »

Nicaragua. Les travailleurs de Nestlé dénoncent les mauvaises conditions de travail

Publié par Alencontre Le 8 - juin - 2013

0.1370398758Par Lina Karlsson

Les fonds de pension suédois ont des investissements dans la compagnie suisse Nestlé. Dans l’usine Nestlé au Nicaragua les travailleurs parlent de leurs bas salaires et des troubles musculo-squelettiques et respiratoires dont ils souffrent.

L’autobus s’arrête brusquement. Après deux heures et demie de voyage depuis Managua, la capitale du Nicaragua, nous entrons à Matagalpa. L’air est frais et la température n’est que de 27°. Matagalpa est une ville montagneuse au nord du pays, connue entre autres par ses domaines caféiers. C’est également ici qu’est située la fabrique de Nestlé, qui emploie 270 personnes qui travaillent dans la production de café et de produits laitiers. Lire le reste de cet article »

Nicaragua: «Un coup d’Etat institutionnel»

Publié par Alencontre Le 15 - novembre - 2011

Par Maria Lopez Vigil

La victoire électorale, le 6 novembre 2011, de l’Alliance Nicaragua uni triomphe, placée sous la direction du président Daniel Ortega, a été plus d’une fois présentée comme une confirmation d’une évolution progressiste de la géopolitique continentale, dont l’ALBA [Alliance bolivarienne pour les Amériques à la tête de laquelle se trouve le Venezuela et qui réunit Cuba, la Bolivie, le Nicaragua, le Honduras et la Dominique]serait l’expression. Maria Lopez Vigil, rédactrice de la revue Envio, revue liée à la théologie de la libération et qui s’est fortement engagée depuis trente ans en faveur de la révolution nicaraguayenne, ne partage pas ce point de vue. Lire le reste de cet article »


FIFA : comprendre le "système Blatter" en 5... par lemondefr

C’est une bombe que vient de lancer Der Spiegel. Dans un article intitulé «Le complot», l’hebdomadaire allemand dévoile un document qui relance le feuilleton «borgiesque» à la Fédération internationale de football (FIFA).

Ledit document est une proposition de contrat envoyée le 19 décembre 2014 par le cabinet d’avocats californien Quinn Emanuel (QE) au directeur juridique de la FIFA, Marco Villiger. Dans ce document, QE s’engage à défendre les intérêts de la Fédération contre le département d’Etat de la justice américaine.

Le contrat est signé le 5 janvier 2015 par le secrétaire général de l’organisation, Jérôme Valcke, et par son adjoint et directeur financier Markus Kattner, puis tamponné par M. Villiger.

La chronologie apparaît troublante dans la mesure où l’administration de la FIFA semble avoir été au courant de la menace exercée par les autorités américaines «142 jours» avant le fameux coup de filet du 27 mai 2015, à Zurich (Suisse). Ce jour-là, plusieurs dignitaires de l’instance planétaire avaient été interpellés pour corruption, fraude et blanchiment d’argent. Cette vague d’arrestations avait eu lieu deux jours avant la réélection du SuisseSepp Blatter, le 29 mai 2015, pour un cinquième mandat à la présidence de la FIFA.

«Un complot interne»

La tornade judiciaire avait finalement conduit le Valaisan à remettre son mandat à disposition, le 2 juin 2015. Sepp Blatter, dont la signature manque sur le contrat scellé avec QE, assure qu’il «n’était pas du tout au courant» de cet accord. Celui qui a été suspendu six ans pour un paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) fait en 2011 à l’ancien président de l’Union des associations européennes de football (UEFA), Michel Platini – lui-même radié quatre ans – se dit victime d’un «complot interne». (Le Monde, 12 août 2017, à 12h44, à suivre sur le site de ce quotidien)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org