lundi
21
juillet 2019

A l'encontre

La Brèche

Les grands médias israéliens découvrent le mouvement de boycott
Poutine et les 40 oligarques
«Un méta-laboratoire pour comprendre comment se forge une vérité scientifique»
Ce que à Podemos nous avons mal fait
Histoire. La Révolution russe (II). De mai à juillet 1917
L’antisémitisme et les contradictions inhérentes à l’Etat d’Israël
Trump veut «tuer» l’industrie militaire européenne et équiper les armées alliées en matériel américain

Archives de la catégorie ‘Moyen Orient’

Israël. Des meurtriers parmi nous

Publié par Alencontre Le 7 - juillet - 2019

Abdallah Greith

Par Gideon Levy

Des tueurs vivent parmi nous. Personne ne les traque, personne n’enquête sur eux, ils ne sont pas recherchés et ils n’ont jamais honte.

Ils ont tiré sur d’autres êtres humains avec de sinistres intentions, les ont tués et sont considérés comme innocents de tout acte répréhensible. Ils continuent leurs activités quotidiennes, avec leur famille, leurs amis, leur carrière et leur argent. Ils n’ont rien à cacher, ni personne face à qui se cacher, parce que personne ne s’en prend à eux. Ils n’ont pas à avoir honte, car ils ont fait leur devoir et ils en sont même fiers. Lire le reste de cet article »

Israël. La révolte des jeunes Ethiopiens israéliens

Publié par Alencontre Le 6 - juillet - 2019

La police intervient contre un Ethiopien-Israélien qui bloque l’autoroute Ayalon, le 2 juillet 2019 (Oren Ziv/Activesstills, org)

Par Yael Marom et Oren Ziv

Ils sont en colère contre les médias, ils ont perdu confiance dans l’establishment et savent que, tout comme les autres Israéliens éthiopiens avant eux, ils peuvent eux aussi payer un prix pour la couleur de leur peau. Les manifestants qui ont protesté hier (2 juillet 2019) à Tel-Aviv n’étaient pas des «anarchistes», mais des jeunes femmes et des jeunes hommes effrayés qui veulent montrer qu’ils n’ont pas perdu leur pouvoir.

Après l’assassinat par la police de Solomon Tekah, un Ethiopien israélien de 19 ans, au cours du week-end, la communauté éthiopienne a décidé qu’elle ne Lire le reste de cet article »

Libye. La responsabilité de l’UE dans le massacre du centre de détention

Publié par Alencontre Le 5 - juillet - 2019

En date du 5 juillet quelque 300 migrants sont toujours détenus dans le centre de Tajoura, selon le bureau de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM)

Par Médecins sans frontières

Le soir du 2 juillet, une frappe aérienne contre le centre de détention de Tajoura, situé à l’est de Tripoli, capitale de la Libye, a fait des dizaines de morts parmi les migrants et des réfugiés.

C’est une tragédie qui aurait largement pu être évitée si les précédents appels à l’évacuation des centres de détention avaient été entendus.

Au moment de l’attaque, plus de 600 hommes, femmes et enfants vulnérables étaient retenus dans le centre de détention de Tajoura. La veille, nos équipes s’étaient rendues Lire le reste de cet article »

Israël. La pratique coloniale israélienne envers les mineurs palestiniens

Publié par Alencontre Le 2 - juillet - 2019

De jeunes détenus palestiniens sous surveillance. Les soldats font généralement irruption dans la maison au milieu de la nuit, saisissent l’adolescent recherché et laissent à la famille un document indiquant où il est emmené. Photo de Breaking the Silence, organisation de soldats israéliens ayant servi dans les territoires occupés et rompant le silence. Cette «illustration» se trouve dans le rapport publié par Netta Ahituv dans Haaretz

Par Edo Konrad

Le 16 mars 2019, sur le site de Haaretz, Netta Ahituv publiait un long rapport intitulé: «Voyage sans fin en enfer» qui réunissait de nombreux témoignages. L’introduction de son reportage était la suivante: «Israël emprisonne des centaines de garçons palestiniens par an. Ils sont saisis en pleine nuit, les yeux bandés et menottés, maltraités et manipulés pour avouer des crimes qu’ils n’ont pas commis. Chaque année, Israël arrête près d’un millier de jeunes Palestiniens, dont certains n’ont pas encore 13 ans.»

Ce 30 juin, sur le site du magazine israélien +972, Edo Konrad, ancien journaliste de Haaretz, posait la question: «Les enfants palestiniens devraient-ils pouvoir appeler leurs parents depuis la prison? La Cour suprême israélienne décidera». (Réd. A l’Encontre) Lire le reste de cet article »

Israël. «Le navire de Kushner dans le désert»

Publié par Alencontre Le 27 - juin - 2019

Jared Kushner, conseiller du président américain Donald Trump pendant son discours au sommet «Paix et Prospérité» à Manama (Bahreïn), le 25 juin 2019

Par Amira Haas

A quoi peut-on comparer le plan de Jared Kushner? Un projet pour un yacht de luxe conçu afin de voguer sur les sables du désert. Pour traiter sérieusement le plan du gendre de Donald Trump, nous devons être bénis par l’amnésie. La réalité doit être évacuée de notre conscience afin que nous puissions lire un texte aussi épuisant, chargé de promesses vides et de clichés de professionnel du marketing.

Quelle réalité? Un contrôle israélien total de l’espace, de la terre et de ce qui se trouve en dessous, de l’eau, des gens, de leurs mariages et de leurs vies, de leur liberté de mouvement, Lire le reste de cet article »

Syrie. Sauvez Idlib! Appel de l’ancien maire d’Alep, en grève de la faim

Publié par Alencontre Le 17 - juin - 2019

Brita Hagi Hassan lors d’un entretien en 2017 sur la chaîne Arte

Alors que le régime syrien et son allié russe bombardent sans relâche hôpitaux, écoles, marchés, boulangeries et autres objectifs civils dans la région d’Idlib en Syrie, Brita Hagi Hassan, ancien maire d’Alep élu démocratiquement, aujourd’hui réfugié forcé en France, engage une grève de la faim depuis le 08.06.2019. Il lance un appel à l’aide, ci-après, aux responsables politiques et humanitaires, et à l’opinion publique pour faire pression, afin que cesse le massacre, et que l’aide soit apportée aux populations civiles, qui ne trouvent d’autre abri que les oliviers près de la frontière turque Lire le reste de cet article »

Syrie. «L’arme de la faim». Les paysans d’Idlib victimes d’une campagne de terre brûlée

Publié par Alencontre Le 9 - juin - 2019

Par Elizabeth Hagedorn
et Hussein Akoush

Les paysans accusent le gouvernement syrien d’avoir délibérément mis le feu à leurs récoltes dans le but de reprendre le territoire détenu par l’opposition.

De nuit, le ciel était lumineux et l’air empli de fumée tandis que Wasel Najim, un agriculteur de Khan Sheikhoun, dans le sud d’Idlib, regardait son gagne-pain se transformer en cendres.

Là où les champs à la couleur d’ambre de blé et d’orge avaient poussé, une violente mer de la couleur du feu s’est rapidement étendue. Lire le reste de cet article »

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org