mardi
18
décembre 2018

A l'encontre

La Brèche

«Ce n’est pas aux peuples et aux travailleurs de payer la crise, mais aux capitalistes !»
Les CFF jouent la montre. La table ronde vers une nouvelle phase
France. Maintenant, c’est le changement?
Tunisie . Perpectives après les élections législatives du 26 octobre 2014
France. «Dans Etat de droit, il y a droit»
«La Grèce plonge dans le chaos»
France. La censure face à ce gouvernement peut et doit s’exprimer dans la rue

Archives de la catégorie ‘Québec’

Québec. On a raison de se mettre ensemble… pour préparer une «grève sociale»

Publié par Alencontre1 Le 26 - mars - 2015
Vote le 11 mars pour engager la mobilisation  contre la politique d’austérité

Vote le 11 mars pour engager la mobilisation
contre la politique d’austérité

Par Pierre Beaudet et Robert Deschambault

Cette semaine, plusieurs milliers d’étudiant·e·s entreprennent la grève dans une dizaine de campus à travers le Québec. C’est le résultat d’intenses consultations, assemblées et délibérations amorcées par l’ASSÉ (Association pour une solidarité syndicale étudiante) depuis déjà plusieurs mois. Dans la tradition, cette association qui est la plus importante en milieu étudiant, travaille à la base, prend le soin de refléter l’opinion des gens et élabore des stratégies. En 2005 et surtout en 2012 Lire le reste de cet article »

Québec: «Nous sommes au tout début d’une longue lutte pour la transformation de l’éducation»

Publié par Alencontre Le 13 - octobre - 2012

Entretien avec Jérémie Bédard-Wien 

Ashley Smith, du journal en ligne SocialistWorker.org, s’est entretenu avec Jérémie Bédard-Wien, l’un des porte-parole de la CLASSE (Coalition large pour une Association de solidarité syndicale étudiante) qui a été le fer de lance du mouvement étudiant québécois. Alors que les dernières élections ont renversé – de peu – le gouvernement du libéral Jean Charest, visé par le mouvement, et que, victoire pour les étudiant·e·s, les hausses des frais aux études ont été gelées et des parties de la loi répressive 12 annulées, cet entretien Lire le reste de cet article »

Québec: entretien avec deux animateurs de la CLASSE

Publié par Alencontre Le 17 - juin - 2012

Nous publions ici une traduction d’un entretien avec deux animateurs de la CLASSE (Coalition large de l’association pour une solidarité syndicale étudiante), Guillaume Vézina et Guillaume Legault. Cet entretien a été publié par des militants socialistes des Etats-Unis. La CLASSE (http://www.bloquonslahausse.com) est l’organisation fer de lance du mouvement étudiant actif au Québec depuis le mois de février.

Quels sont les enjeux de la lutte?

G. Vézina: Nous luttons contre la hausse des frais d’études qui nous est imposée par le gouvernement de Jean Charest [premier ministre de la région autonome du Québec]. Lire le reste de cet article »

Québec: «Pour un front commun syndicat-mouvement étudiant»

Publié par Alencontre Le 13 - juin - 2012

Par Bernard Rioux

Cette journée du 13 juin a été une journée de mobilisations et d’explications au Québec. Ainsi, le quotidien Le Devoir écrit:

«Après avoir effectué une analyse plus poussée des dernières offres d’aide financière gouvernementales, les fédérations étudiantes en concluent que celles-ci contribueront surtout à accroître l’endettement étudiant, et parlent d’une «solution empoisonnée». Lire le reste de cet article »

Québec: 13 juin 2012, journée nationale

Publié par Alencontre Le 10 - juin - 2012

Le Québec est en pleine ébullition. Entre les manifestations étudiantes, le tintamarre des casseroles, la répression policière et la loi spéciale, le printemps «érable» semble se diriger vers une protestation sociale à la grandeur du Québec. Si la grève était étudiante, le mécontentement, lui, est devenu populaire. Ce programme de mobilisation reflète l’imagination alliée à la détermination ainsi qu’à l’organisation des secteurs mobilisés depuis des mois. En «supplément», nous publions, après cet appel motivé, une réflexion sur le «compromis» dans une lutte sur des objectifs essentiels. En outre, nous proposons à nos lecteurs et lectrice une réflexion sur la dimension multiculturelle de la mobilisation sociale en cours. Enfin, il faut noter la répression exercée contre les manifestant·e·s à l’occasion du Grand Prix de Formule 1 à Montréal, le samedi 9 juin 2012. (Rédaction A l’Encontre) Lire le reste de cet article »

Québec: les origines d’une rébellion printanière

Publié par Alencontre Le 31 - mai - 2012

Gabriel Nadeau-Dubois

Par Pierre Mouterde

En ce printemps 2012, les semaines se suivent, mais ne se ressemblent pas. Et chacun n’en croit pas ses yeux à voir les étudiants du Québec résister aux diktats d’un gouvernement buté et désorienté. Unis autour du refus d’une augmentation des droits de scolarité, ils ont même fini, après plus de 100 jours de grève et l’imposition d’une loi liberticide (la loi 78), par entraîner dans leur fronde de larges secteurs de la population du Québec: syndicats, groupes populaires, société civile, etc. Du jamais vu: voilà que partout au Québec on prend la rue, on manifeste sa grogne et son mécontentement, et qui plus est, on le fait de manière festive, créative, audacieuse, casseroles à la main. Lire le reste de cet article »

La «grève étudiante» au Québec. Un printemps érable de carrés rouges

Publié par Alencontre Le 27 - mai - 2012

Manifestation du samedi 26 mai 2012 à Montréal

Par Louis Gill

Le samedi 26 mai 2012, une mobilisation massive a été à l’ordre du jour dans les diverses villes du Québec. Voici ce que le quotidien Le Devoir, en date du 27 mai 2012, affirme: «Le tintamarre des casseroles s’est fait entendre une fois de plus dans plusieurs villes du Québec, samedi soir. Des milliers de personnes de tous âges ont exprimé leur opposition à la hausse des droits de scolarité et à la loi 78, mais aussi leur ras-le-bol face au gouvernement Charest [Jean Charest, Premier ministre du Québec depuis avril 2003]. Lire le reste de cet article »

Le travail dans les entrepôts à l’heure de «l’économie numérique»

Entre votre livraison à domicile d’une commande passé à Amazon et les profits nets de Jeff Bezos, le patron d’Amazon, il y a un «problème». Le tout «fonctionne» sur la base d’une plate-forme qui organise une très nombreuse main-d’œuvre. «Elle» – ses fonctions sont conçues par la direction du groupe – intensifie et contrôle au plus près du travail des salarié·e·s; «elle» contribue à rendre les emplois plus précaires et instables.

Au cours de cette session du séminaire consacré au capitalisme, à Toronto (Canada), Alessandro Delfanti discute des changements à l’œuvre dans l’organisation du travail, de la composition de la classe salariée et de l'évolution des rapports de travail résultant des relations entre le capitalisme et la technologie. Il le fait sur la base d'une étude récente d’un entrepôt d’Amazon en Italie.

Alessandro Delfanti enseigne à l'Institut de Communication, Culture, Information et technologie à l'Université de Toronto. Il fut l'un des principaux membres fondateurs du réseau Log Out! Réseau de résistance des travailleurs et travailleuses à l'intérieur et contre l’économie des plates-formes. Son intervention est en langue anglaise. (Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org