dimanche
17
février 2019

A l'encontre

La Brèche

Les transnationales contre la «souveraineté alimentaire»
Le sang de Khaled Bahar clame justice, mais personne en Israël ne l’entend
Migrants: «La collaboration entre Rome et Tripoli passe pour assassine»
Uruguay. Violence d’Etat envers les mineurs: «80% des mineurs sont hébergés dans des conditions indignes»
Brésil. La déroute dans la victoire
Etat espagnol-Catalogne. D’un «dommage irréparable» au 1er octobre
Grèce. Le procès de néonazis doit se tenir au centre d’Athènes

Archives août 2017

Turquie. «Les Bekçi» et le contrôle de la société

Publié par Alencontre Le 28 - août - 2017

Le 12 août 2017: cours de formation pour les «Bekçi»: la société sous surveillance…

Par Delphine Minoui

Un sifflement strident perce la nuit. Dans l’obscurité du soir, deux silhouettes se dessinent sur les pavés. Casquettes sombres, tee-shirts beiges, pistolets à la taille. «Ouvrez votre sac!», ordonne l’un des nouveaux cerbères au passant qu’il vient d’interpeller. Le bonhomme hésite, un peu surpris. Sa montre affiche 23 heures, une heure pourtant décente pour arpenter les rues du quartier Gümüssuyu, au cœur d’Istanbul. «Contrôle de routine», précise l’agent de sécurité, le sifflet encore collé aux lèvres.

Les curieux s’arrêtent, surpris. Lire le reste de cet article »

France. Une liste des conseillers très «privé» de l’Elysée

Publié par Alencontre Le 28 - août - 2017

Par le Palmipède

En 2012, les conseillers nommés par François Hollande passés par le privé se comptaient sur les doigts d’une main. Transfuge de la banque Rothschild, Emmanuel Macron, secrétaire général adjoint de l’Elysée, faisait figure d’exception. Préfets, hauts fonctionnaires et politiques se partageaient les bureaux.

Sous le règne d’Emmanuel Macron, 19 des 48 conseillers du Château [ou Palais] de l’Elysée ont déjà servi dans des cabinets ministériels avant de partir pantoufler dans le privé, pour finalement reprendre du service Rue du Faubourg-Saint-Honoré [Elysée]. Lire le reste de cet article »

Yémen. La pire crise humanitaire de la planète. Une tragédie délibérée

Publié par Alencontre Le 28 - août - 2017

Le site hospitalier d’Abs géré par Médecins sans frontières, bombardé
le 15 août 2017 par les avions de la coalition dirigée par Riyad, avions approvisionnés en munitions par les Etats-Unis, le Royaume-Uni, etc. (Voir vidéo à la fin de l’article)

Par Eugenia Rodriguez Cattaneo

Le pays le plus pauvre du monde arabe souffre d’une triple tragédie: la violence de la guerre, la famine et le choléra. La crise humanitaire a été dénoncée comme étant «gratuite» et délibérément provoquée par les forces engagées dans une guerre qui dure depuis plus de deux ans.

Il y a un peu plus de deux ans, l’intervention au Yémen d’une coalition dirigée par l’Arabie saoudite a déclenché une nouvelle phase d’une guerre qui a généré dans ce pays la crise humanitaire la plus grave de la planète [avec le Sud Soudan, pour autant que les comparaisons fassent sens]. Cette crise est relativement silencieuse, Lire le reste de cet article »

Histoire. Les prodromes de la Révolution allemande (1917-1918) et Richard Müller

Publié par Alencontre Le 27 - août - 2017

Ouverture du Congrès des Conseils ouvriers et de soldats, en novembre 1918, avec allocution introductive de Richard Müller (1880-1943)

Ecrits de Richard Müller et
de la police politique de Berlin. Introduction au dossier par Charles-André Udry

Au milieu de l’année 1916, Richard Müller, dirigeant syndical des métallos de Berlin, se trouvait – dans une conjoncture socio-politique dont les difficultés importantes s’étaient manifestées lors de la Conférence des militants syndicalistes d’entreprises en avril 1915 – sur une orientation qu’il résumait ainsi: «Nous ne voulons pas et nous ne pouvons pas discuter de ce qui se passe à l’extérieur [la guerre, la politique militaire du pouvoir, les mesures répressives]», il faut mettre l’accent sur ce qui se passe dans les entreprises. A cette occasion, Richard Müller traduisait, sous cette forme, la division «classique» entre «l’action économique» réservée aux syndicats et Lire le reste de cet article »

Bruxelles. Grève à Swissport: «Pour la direction, un travailleur égale un coût»

Publié par Alencontre Le 26 - août - 2017

Par Koen Dereymaecker

Le 22 août, les travailleurs de Swissport Belgium à l’aéroport de Zaventem ont arrêté spontanément le travail. Il y a bien sûr eu des désagréments pour les passagers [1]. Cependant, la trop grande charge de travail, des outils de travail peu sûrs, une trop grande flexibilité et des engagements non tenus de la direction ont poussé les bagagistes à agir. En tant qu’ancien travailleur chez Aviapartner, le concurrent de Swissport, je ne connais que trop bien cette situation.

Pas assez flexibles? Lire le reste de cet article »

Algérie. A la confluence d’une crise plurielle, dans un pays clé du Maghreb

Publié par Alencontre Le 26 - août - 2017

Abdelaziz Bouteflika

Dossier

La crise sociale et de régime s’accentue en Algérie, de même que la délicate question du statut et rôle du mouvement syndical sont les liens historiques avec l’appareil d’Etat suscitent, depuis longtemps, des mécanismes de corruption, «des conflits intra-syndicaux» qui sont plus nets et donc l’émergence de nombreux syndicats autonomes affirmés dans la santé, l’éducation et d’autres professions.  Lire le reste de cet article »

Etats-Unis-Débat. «On agit ainsi en usant brutalement de son pouvoir pour étouffer les faits» et prendre «des décisions qui servent les intérêts des puissants»

Publié par Alencontre Le 25 - août - 2017

Al Gore et sa femmes à Cannes, en 2017

Entretien avec Al Gore conduit
par Stefan Aust et Martin Scholz
(pour Welt am Sonntag)

«Présenté hors compétition au dernier Festival de Cannes, Une suite qui dérange: le temps de l’action est la suite du premier opus Une vérité qui dérange (2006) qui avait valu à son acteur principal, Al Gore, de parcourir le monde afin de sensibiliser le plus grand nombre à la lutte pour la préservation du climat.

Dix ans plus tard, l’ancien vice-président américain refait donc le tour du monde des salles, pour inviter chacun d’entre nous à dépasser le stade de la prévention pour passer à l’action. Dans ce nouveau documentaire, Al Gore cible aussi l’inconscience de l’actuel président américain, Donald Trump, qui détricote toutes les initiatives entreprises pour mener une politique soucieuse de la préservation de l’environnement.» (Réd.) Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org