dimanche
18
novembre 2018

A l'encontre

La Brèche

Grèce. Des instruments d’une tutelle
Autriche. Qui est Anneliese Kitzmüller, suppléante du président du parlement autrichien?
Syrie: «Les dangers de la liquidation de Zeino Berri»
Serbie. Le président et les réseaux criminels
Cuba: automobiles, maisons, corruption …
Discours du 1er août des collectifs «Droit de rester»
Syrie. Genève 2, un «accord» sur quoi et entre qui?

Archives septembre 2013

Allemagne. La victoire de Merkel débouche sur un obstacle

Publié par Alencontre Le 25 - septembre - 2013

merkel-11-540x304Par Thomas Cluzel

Après le ton triomphaliste et quasi unanime de la presse au lendemain de la victoire historique d’Angela Merkel, le contraste désormais est saisissant, à l’image de cette photo, publiée hier à la Une de Die Zeit, où l’on voit la chancelière, le regard inquiet derrière la vitre de sa voiture, embuée et dégoulinante de pluie. Oublié donc le sourire de la chérie de l’Allemagne pourtant encore à la Une du Berliner Post, 24 heures plus tôt seulement. Lire le reste de cet article »

Déclaration de l’Action antifasciste grecque de Genève à l’occasion de la venue du président du Parlement grec à Genève le 26 septembre

Publié par Alencontre Le 25 - septembre - 2013
Pavlos Fyssas

Pavlos Fyssas

Une semaine à peine s’est écoulée depuis le meurtre de sang-froid, le 17 septembre 2013, du militant antifasciste Pavlos Fyssas (qui est également un musicien de hip-hop) par un membre du parti néonazi Aube Dorée. Le militant antifasciste a reçu un coup de couteau directement au cœur sous les yeux de dizaines de personnes alors que des policiers qui observaient ont refusé d’intervenir. Cet assassinat survient seulement cinq jours après l’attaque meurtrière d’Aube Dorée contre des membres du Parti communiste grec (KKE), qui ne faisaient que coller des affiches dans le quartier populaire du Pirée. Ce n’était pas une attaque individuelle. Cela devient la règle. De nombreux meurtres racistes se sont déroulés au cours des dernières années, la plupart ciblant des immigré·e·s et des militants antifascistes. Lire le reste de cet article »

Egypte. Un «salaire minimum» qui laisse les travailleurs sceptiques

Publié par Alencontre Le 25 - septembre - 2013
Y compris des travailleurs du secteur public n'auront pas le salaire minimum

Y compris des travailleurs du secteur public n’auront pas le salaire minimum

Par Salma Hussein

Le salaire minimum de 1200 L.E. mensuel (158 CHF) dans le secteur public annoncé en fanfare par le gouvernement le 19 septembre 2013 peine à convaincre, même les ouvriers (sans mentionner les journaliers de l’agriculture ou de la pêche qui forment plus de 60% du prolétariat – voir les trois articles qui suivent). Et ce, bien qu’il dépasse toutes les prévisions.

L’annonce est intervenue quelques jours avant un nouveau cycle de négociations entre des représentants du gouvernement, du secteur privé et des ouvriers. Il était pourtant question, avant, d’un salaire minimum situé entre 800 et 1000 L.E. Lire le reste de cet article »

Turquie. La révolte du parc Gezi et les projets d’aménagement urbain

Publié par Alencontre Le 24 - septembre - 2013

Image 3Par Jean-François Pérouse

Jamais en Turquie révolte n’a été aussi urbaine, voire urbanistique – c’est-à-dire déclenchée et alimentée d’abord par des enjeux d’aménagement urbain – que la révolte du Parc Gezi de juin 2013. Si son épicentre a été un des hauts lieux d’Istanbul, c’est précisément que la métropole est au cœur des politiques du Parti de la Justice et du Développement (AKP) et de son chef de file Recep Tayyip Erdogan, maire d’Istanbul entre 1994 et 1998, qui ne cesse d’évoquer ces années fondatrices de sa popularité. Quelques jours avant le début de la contestation, à l’occasion d’un événement organisé dans le cadre du «Festival des projets de l’Union Européenne», le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan déclarait ainsi: Lire le reste de cet article »

Les héros de l’intérieur de la Syrie

Publié par Alencontre Le 23 - septembre - 2013
Des civils syriens dans les ruines d'un bâtiment détruit par un bombardement à Alep, le 9 septembre dernier. REUTERS/Abdalghne Karoof

Des civils syriens dans les ruines d’un bâtiment détruit par un bombardement à Alep, le 9 septembre dernier.

Par Samer Attar

Alors que la discussion publico-médiatique se concentre sur les «négociations» américano-russes sur le «désarmement chimique» de la Syrie du «clan Assad» – «Sourya al-Assad», autrement dit la Syrie d’Assad (voir l’infographie à ce lien: http://www.rfi.fr/moyen-orient/20130918-syrie-clan-assad-infographie-famille-dynastie) – l’armée du dictateur et ses milices continuent à exécuter des villageois et à bombarder des quartiers de Damas et d’autres villes. Ainsi, quinze personnes ont été tuées lors d’une attaque menée par l’armée syrienne et des miliciens pro-régime, le vendredi 20 septembre, dans le village sunnite de Cheikh Hadid, dans le centre du pays. Les victimes ont été tuées par balles et à l’arme blanche. Lire le reste de cet article »

France. La signification des débrayages chez Peugeot

Publié par Alencontre1 Le 22 - septembre - 2013

debramulPar Jacques Chastaing

Le gros débrayage contre l’ANI, Accord national interprofessionnel [1] du 11 septembre 2013 de 900 salariés de Peugeot Mulhouse – le plus important depuis 1989 – suivi par celui du site de Peugeot Vesoul (chef-lieu du département de la Haute-Saône, région de la Franche-Comté) – où cela n’était jamais arrivé – et d’autres de la grande majorité des usines du groupe à des degrés divers d’importance, a rendu perceptible un triple phénomène plus ou moins occulté jusque-là.

• Ce débrayage, bien qu’important par la participation, par l’usine où il s’est développé, par l’impulsion qu’il a provoquée dans le groupe PSA, l’attention des autres salariés et des médias et sa signification pour la période, n’apparaîtra probablement pas dans les statistiques de grève, car ces dernières ne mesurent que les conflits de plus d’un jour. Lire le reste de cet article »

France. «Il faudrait que les personnes chargées d’évaluer la pénibilité passent une journée derrière une caisse pour le comprendre»

Publié par Alencontre Le 22 - septembre - 2013

images-1Par Florence Pagneux

A 47 ans, cette «hôtesse de caisse» dans un hypermarché près de Nantes espère voir la pénibilité de son métier reconnue dans le cadre de la réforme des retraites.

Sylvie Gaillard a passé la moitié de sa vie derrière une caisse de supermarché. Des années à répéter les mêmes gestes, à soulever, pousser et mettre en sachet toutes sortes de produits. «Aujourd’hui, je suis cassée de partout», confie cette femme de 47 ans. «Je ne sais plus comment calmer mes douleurs.» Opérée à deux reprises des épaules, cette mère de deux enfants de 18 et 24 ans est en arrêt pour maladie professionnelle depuis plus d’un an.  Lire le reste de cet article »

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org