mercredi
26
avril 2017

A l'encontre

La Brèche

Egypte: «Le voile, si je veux»

Publié par Alencontre le 14 - mai - 2013
Manifestation devant le  Ministère de l'Education (Caire)

Manifestation devant le Ministère de l’Education (Caire)

Par Manar Attiya

La campagne a été lancée la semaine dernière (1ère de mai 2013) sur Facebook. Ghadir Ghandine, diplômée de lettres, section anglaise, en a eu l’idée après avoir reçu un message intitulé Sawret al-banate (la révolution des filles), racontant l’histoire de Bassante Abou-Zeid, une élève de 16 ans qui a été rudoyée par la directrice de son établissement tout simplement parce qu’elle ne portait pas le voile (voir photo ci-jointe).

Bassante n’est pas la seule à avoir subi un tel sort. «Seize filles de l’école Al-Ormane à Agouza, 4 dans l’établissement scolaire Al-Gamaa Al-Islamiya pour filles à Zeitoun et 2 à l’école Al-Farouq Al-Islamiya, située à Héliopolis. D’autres cas ont été également enregistrés à Louqsor, Minya, Kafr Al-Cheikh et Charqiya.

Il n’y a pas de chiffres précis mais la violence contre les élèves, surtout celles qui ne portent pas le voile, est en recrudescence. Le drame est que la plupart des établissements scolaires veulent imposer le port du voile sur l’uniforme de l’école. Et, «toutes celles qui ne le portent pas sont soumises à des formes d’humiliation ou de violence, inacceptables de nos jours», confie Ghadir Ghandine, tout en ajoutant que toutes les personnes ayant visité la page Facebook ont voulu participer au sit-in. En parcourant cette page qui compte 57’785 visiteurs, la photo d’une enseignante apparaît, tentant de couper de force les belles tresses d’une jeune fille.

Conscients de la gravité du problème, onze mouvements féministes, plusieurs ONG et des victimes de violence se sont rassemblés devant le ministère de l’Education pour exprimer leur colère face à de tels châtiments dans les écoles, car toute sanction, qu’elle soit physique ou morale, est destructrice pour l’enfant. Les objectifs-clés de la campagne sont de convaincre le ministère de l’Education d’interdire toute forme de violence envers les filles dans les établissements scolaires.

«Nous travaillons sur Internet et en même temps dans la rue. Nous avons l’intention de lancer plusieurs campagnes de sensibilisation et avons besoin d’un soutien plus ferme de la part du ministère qui doit mettre en place des comités de surveillance dans les établissements scolaires, pour sanctionner tout enseignant ou directeur qui soumet les élèves à des châtiments inhumains. Il faudrait installer dans les écoles des caméras qui permettront de dévoiler de tels châtiments», conclut Yara Sallam, directrice du programme de défense des droits des femmes à l’ONG Nazra. (8 mai 2013)

_____

Cet article a été publié dans Al-Ahram

Vous pouvez écrire un commentaire, ou utiliser un rétrolien depuis votre site.

Ecrire un commentaire




Philippe Poutou et son message lors des 15 minutes avec les 11 candidats sur France 2, le 20 avril 2017


Présidentielle : revivez le passage de Philippe Poutou dans "15 minutes pour convaincre" sur France 2

Parmi les divers thèmes abordés dans sa campagne, le chômage a une place importante. Le chômage est d'abord une arme – ils ne sont pas désarmés – par les employeurs afin de faire accepter plus facilement des conditions de travail épuisantes, dégradées et des salaires de survie. Car, si «cela ne vous convient pas, il y en a dix qui attendent devant la porte».

Le chômage est aussi un coût qui pèse sur celles et ceux qui le subissent, et aussi bien directement qu'indirectement sur leur famille. Tensions, stress accru, dégradation de la santé physique et psychique. C'est inacceptable.

Michel Husson affirme: «La réduction du temps de travail permet la création d'emplois. Mais la condition essentielle est le contrôle des travailleurs et travailleuses sur la réalité des créations d'emplois. Ce sont eux qui doivent décider collectivement de la meilleure manière de combiner les formes possibles de réduction du temps de travail, de manière à prendre en compte les aspirations différenciées de salarié·e.s: réduction quotidienne (tant d'heures par jour); hebdomadaire (par exemple 4 jours), annuelle (journée RTT), pluriannuelle (année sabbatique).»

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org


Warning: mysql_query(): Access denied for user ''@'localhost' (using password: NO) in /home/labre1/public_html/wp-content/plugins/quickstats/quickstats.php on line 345

Warning: mysql_query(): A link to the server could not be established in /home/labre1/public_html/wp-content/plugins/quickstats/quickstats.php on line 345

Warning: mysql_query(): Access denied for user ''@'localhost' (using password: NO) in /home/labre1/public_html/wp-content/plugins/quickstats/quickstats.php on line 346

Warning: mysql_query(): A link to the server could not be established in /home/labre1/public_html/wp-content/plugins/quickstats/quickstats.php on line 346

Warning: mysql_fetch_row() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/labre1/public_html/wp-content/plugins/quickstats/quickstats.php on line 346