jeudi
25
avril 2019

A l'encontre

La Brèche

«Je ne suis pas au menu»: les travailleuses de McDonald’s en grève contre le harcèlement sexuel
Mexique. Les premiers cent jours du gouvernement d’AMLO
France: «Si tous nos mouvements convergeaient, nous pourrions gagner…»
Alexandrie perd son étiquette «islamiste»
Algérie. Ahmed Gaïd Salah menace la mobilisation populaire en invoquant «une infiltration étrangère»
Le procès de Mladic et la «responsabilité d’une institution»
Venezuela. En arrière-fond du «coup»: l’Arco Minero del Orinoco et la répartition de sa rente

Archives de la catégorie ‘Extrême droite’

France. A propos des «Faux-semblants du Front national. Sociologie d’un parti politique»

Publié par Alencontre Le 2 - novembre - 2015
Jean-Marie Le Pen, Marion Maréchal Le Pen, Marine Le Pen: partitions séparées sur fond commun...

Jean-Marie Le Pen, Marion Maréchal Le Pen, Marine Le Pen: partitions séparées sur fond commun…

Entretien mené par Cédric Clérin
avec Sylvain Crépon et extrait de l’ouvrage

En octobre 2015 est publié l’ouvrage coordonné par Alexandre Dézé, Sylvain Crépon et Nonna Mayer, Les faux-semblants du Front national. Sociologie d’un parti politique (Presses de Sciences Po, 608 pages). Au-delà de changements – analysés sous divers angles – cet ouvrage informé montre que les grands traits de son électorat et de son implantation géographique n’ont pas changé, pour l’heure. Le travail d’analyse porte aussi bien sur les réseaux militants, les programmes, la composition des instances que la rhétorique du clan familial. Nous publions ci-dessous un entretien avec l’un des auteurs et un extrait du livre qui répond à deux questions qui font florès dans certains médias: «Le FN premier parti de France» et «Le FN aux portes du pouvoir». (Rédaction A l’Encontre) Lire le reste de cet article »

Italie. «Milan, No Nazi in my town»

Publié par Alencontre Le 17 - avril - 2015

29avrilItaliePar Massimo Monti

Milan est une ville où agissent, de plus en plus, de nombreuses organisations et groupuscules néofascistes et néonazis. Avec le soutien, plus ou moins actif, de la police, ces groupes ont organisé un nombre croissant d’initiatives de propagande raciste, homophobe et xénophobe: stands de propagande dans différents marchés et dans des quartiers, concerts, manifestations de rue, etc.

Par ces initiatives, ils ont contribué à rendre attractif le «nouveau sujet» politique noir-vert construit par Matteo Salvini [1]. Il ne s’agit pas de groupes particulièrement raffinés Lire le reste de cet article »

Grèce. La lutte contre Aube dorée après la victoire électorale de SYRIZA

Publié par Alencontre Le 16 - février - 2015
Manifestation antifasciste à Omonia le 31 janvier 2015

Manifestation antifasciste à Omonia le 31 janvier 2015

Par Thanassis Kourkoulas

Une semaine après la victoire politique historique de la gauche lors des élections, le parti néonazi Aube dorée a tenté de confirmer son influence en organisant une mobilisation nationale à l’occasion de l’anniversaire d’Imia [1], le samedi 31 janvier à Athènes.

Quelque 2000 fascistes organisés sont arrivés en bus de plusieurs régions de Grèce. Ce n’est pas un nombre insignifiant, mais ce n’est que l’ombre des parades haineuses, beaucoup plus massives, qui furent organisées en 2013 et 2014. Lire le reste de cet article »

France. Le FN: les mots biaisés coulent… jusque dans le Doubs

Publié par Alencontre Le 2 - février - 2015
Sophie Montel, candidate du FN dans le Doubs, et Marine Le Pen

Sophie Montel, candidate du FN dans le Doubs, et Marine Le Pen

Par Rédaction A l’Encontre
et Frédéric Joignot

Il était chauffeur de Pierre Moscovici, élu dans la quatrième circonscription du Doubs. Avant que ce dernier ne devienne, en novembre 2014, Commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, à la Fiscalité et à l’Union monétaire. Il se nomme Icham Amsimna. A Montbéliard (Doubs), il confesse à la correspondante du Financial Times (FT du 31 janvier Lire le reste de cet article »

De Jean-Marie au Brun-Marine. 1984-2014: ce qui a changé en trente ans à l’extrême droite

Publié par Alencontre Le 19 - janvier - 2015

1770931_3_fba6_jean-marie-et-marine-le-pen-le-30-mars-a-nice_d29238e98f6a674039d80eaeb5675146Par Léo Picard

L’extrême droite ne se réduit pas à ses scores électoraux mais les élections constituent un bon indice de son poids politique et idéologique. Tandis qu’en 1981 Jean-Marie Le Pen n’avait pas réuni suffisamment de signatures d’élus pour pouvoir se présenter aux élections présidentielles, en 1984 le Front national (FN) sortait de l’ombre avec 10,95% des suffrages exprimés aux élections européennes. Trente ans plus tard, le FN apparaît comme le grand gagnant des Lire le reste de cet article »

Grèce. La Nouvelle Démocratie encore un peu plus vers l’extrême droite

Publié par Alencontre Le 20 - décembre - 2014
Antonis Samaras entre l'ancien ministre de la santé Adonis Georgiades (ex LAOS - à gauche)  et le nouveau: Makis – "la hache" Voridis (ex LAOS - à droite)

Antonis Samaras entre l’ancien ministre de la santé Adonis Georgiades (ex LAOS – à gauche) et le nouveau: Makis – «la hache»–  Voridis (ex LAOS – à droite)

Par Dimitri Psarras

L’ancien bras droit de Georgios Karatzaferis – le fondateur et président du parti d’extrême droite LAOS [1], actuellement embourbé dans une affaire de fraude fiscale et blanchiment d’argent – Thanos Plevris a retrouvé, en novembre, ses camarades Makis Voridis et Adonis Georgiadis. Le premier est responsable des Transports, le second secrétaire d’Etat à la Marine marchande, une marine dont les propriétaires n’hésitent pas à financer l’extrême droite. Le trio issu d’un Laos en chute libre électoralement se place sous la protection d’Antonis Samaras. Le Premier ministre de la Nouvelle (?) Démocratie a été soutenu, à Athènes, au Lire le reste de cet article »

France. Fédérer autour de l’islamophobie, un FN «pour tous»

Publié par Alencontre1 Le 17 - décembre - 2014
Sébastien Chenu, transfuge de l’UMP, s’occupera du «collectif culture», en conférence de presse avec Marine Le Pen

Sébastien Chenu, transfuge de l’UMP, s’occupera du «collectif culture», en conférence de presse avec Marine Le Pen

Par Raphaëlle Bacqué

Dans la grande salle de réunion, au rez-de-chaussée du «carré», comme on appelle le siège du Front national à Nanterre, le bureau politique est quasiment au complet, ce vendredi 13 décembre. Jean-Marie Le Pen et Steeve Briois, maire d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), ont prévenu, plusieurs jours auparavant, qu’ils n’en seraient pas. Mais autour de Marine Le Pen, la plupart des autres cadres du mouvement ont pris place. Quelques anciens, amis du père et rescapés du profond renouvellement voulu par la fille, et des plus jeunes, presque tous ses affidés. Marion Maréchal-Le Pen a la tête des mauvais jours qu’elle affiche depuis le congrès du parti, les 29 et 30 novembre. Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org