mardi
23
avril 2019

A l'encontre

La Brèche

Egypte: la Confrérie et le contrôle des syndicats
Nicaragua. Le gouvernement cubain réitère son soutien à Daniel Ortega
Un conflit d’intérêts
Suisse. AVSplus – 2e pilier. Plus pour qui? Moins pour qui? Et pourquoi?
Les dix ans du mur (IV): «Piégés du mauvais côté»
Journal d’un employé de Michelin Algérie «vendu comme un pneu»
L’Autre Genève. Syrie: pour la liberté, la démocratie, la paix et la justice sociale

Archives janvier 2014

Italie. Les vingt années de Silvio Berlusconi

Publié par Alencontre Le 30 - janvier - 2014

Par Diego Giachetti

Berlusconi en 1994

Berlusconi en 1994

Il y a vingt ans, le 26 janvier 1994, Silvio Berlusconi annonçait son entrée dans l’arène politique avec Forza Italia [«En avant l’Italie»], parti fondé brusquement devant un notaire à Milan le 29 juin 1993. L’homme qui était en train d’apparaître sur la scène politique était le président du grand holding Fininvest, contrôlant 300 firmes, divisées en sept secteurs. Il comptait 40’000 salarié·e·s, présents sur l’ensemble du territoire: dans les filiales régionales de Pubblitalia [actif dans la publicité], dans les 530 supermarchés de la chaîne Standa, Lire le reste de cet article »

Egypte. Le rassemblement de ceux qui proposent la mobilisation populaire pour les objectifs fondamentaux de la révolution

Publié par Alencontre Le 29 - janvier - 2014

EgyptRemovalPar Chïma Addel-Hamid et «Déclaration du 25 janvier» du regroupement révolutionnaire

Auteurs de la révolution qui a évincé Hosni Moubarak en 2011, les mouvements révolutionnaires semblent quasiment absents aujourd’hui, fragilisés par trois années de lutte. Le Courant populaire d’Egypte, le mouvement du 6 Avril, la campagne Khaled Ali [1], les socialistes révolutionnaires (SR) parmi d’autres n’ont plus la cote. Lire le reste de cet article »

Etat espagnol. Marea Blanca: «Nous avons gagné une bataille. Les raisons de continuer»

Publié par Alencontre Le 29 - janvier - 2014

arton29358-5595fPar Jesús Jaén

Hier, 27 janvier 2014, le président [de la Communauté autonome de Madrid] Ignacio González annonçait sa défaite. Sur un ton triste et accablé, il annonçait deux nouvelles spectaculaires lors d’une conférence de presse: le retrait du plan de privatisation des six hôpitaux publics (suite à la nouvelle suspension provisoire) et la démission du conseiller à la santé Fernández Lasquetty. Ce dernier, quelques minutes plus tard, expliquait d’un air abattu qu’il avait présenté sa démission au président, car il se considérait comme responsable du mal nommé Plan de Sostenibilidad del Servicio Madrileño de Salud (SERMAS). Lire le reste de cet article »

In Memoriam. Miguel Romero, «le Moro». La dignité révolutionnaire

Publié par Alencontre Le 29 - janvier - 2014

LeMoroPar Manuel Gari

Le cancer a finalement eu raison, aujourd’hui 26 janvier à Madrid, de la résistance tenace de Miguel Romero Baeza (né à Melilla, 1945). Journaliste et militant révolutionnaire, il a vécu et combattu la dictature franquiste et le système capitaliste avec la même passion, intelligence et dignité avec lesquelles il a affronté sa maladie. Il n’avait jamais perdu sa capacité d’indignation devant l’injustice; toujours il s’est placé du côté des gens d’en-bas; toujours il est resté immunisé contre la compromission; en tout moment il a maintenu lucidité analytique et décision dans l’action. Lire le reste de cet article »

9 février: NON à l’initiative «Contre l’immigration de masse»

Publié par Alencontre Le 28 - janvier - 2014

BUNDESRAT, SVP, ARBEITSZIMMER, BUNDESHAUS, FERDINAND HODLER, GEMAELDE, HOLZFAELLER,Par Karl Grünberg

Blocher avec son Hodler et l'affiche officielle contre l'UDC...et la confusion....

Blocher avec son Hodler et l’affiche officielle contre l’UDC… et la confusion… propre à une tradition politico-culturelle

«La barque n’est pas pleine», Simonetta Sommaruga, 13 janvier 2014 [1]

Les partisans comme les adversaires bourgeois de l’initiative UDC «Contre l’immigration de masse» ont mobilisé la peur. La peur de la dégradation des conditions de vie et du cadre de vie. Elle sera le vainqueur de la votation que l’initiative soit acceptée ou rejetée.

Et la peur qu’éprouvent les cibles de l’UDC, les étrangers, qui travaillent, cotisent, paient leurs impôts et qui n’ont pas le droit de vote restera dans l’ombre, sans même mentionner la grave péjoration de la situation des demandeurs d’asile.

Le Conseil fédéral [2], les associations patronales, les partis qui les suivent combattent ce texte au nom de la prospérité des employeurs: son succès amènerait du chômage, il faut la rejeter pour ne pas tuer la poule aux œufs d’or. Des œufs qu’ils ne partagent pas. Le 24 novembre 2013, ces milieux obtenaient le rejet massif de l’initiative sur l’écart salarial maximum 1:12. Quatre jours plus tard, le magazine Bilan annonçait que la fortune des 300 plus riches de Suisse a crû de 67 milliards en un an, pour atteindre 627 milliards de francs. Lire le reste de cet article »

Argentine. Dévaluation et inflation: les voies empruntées par l’ajustement

Publié par Alencontre Le 27 - janvier - 2014

arton24664Par Fernando Rosso

Le retour de Cristina Fernandez de Kirchner – le 23 janvier 2014 – sur la chaîne nationale de TV est la manifestation de deux échecs. D’une part, celui du défi de la «nouvelle» orientation prise par le chef de Cabinet [Premier ministre depuis novembre 2013], Jorge Capitanich [membre du Parti Justicialiste, péroniste, ex-gouverneur de la province du Chaco] dont le capital politique s’est dissipé sous les coups de la crise énergétique, les mutineries policières, la dévaluation et l’inflation. D’autre part, l’échec des promesses d’aide sociale, auxquelles personne ne croit plus. L’annonce d’un nouveau subside Lire le reste de cet article »

La société ukrainienne entre ses oligarques et sa Troïka

Publié par Alencontre Le 27 - janvier - 2014

Kiev2Par Catherine Samary

Une conjoncture imprévisible: le 14 janvier 2014,  le vote à l’arraché par le parlement ukrainien d’un arsenal de lois extrêmement répressives marque un tournant dans la crise politique qui affecte le pays depuis novembre [1]. Des affrontements de rue et plusieurs morts ouvrent une dynamique imprévisible. Alors que le PC ukrainien (membre de la coalition au pouvoir – 14% de sièges) préconise un referendum sur les choix internationaux de l’Ukraine, un bras de fer Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org