mardi
19
février 2019

A l'encontre

La Brèche

Etats-Unis. Une publication révélatrice: «The Barking Dog»
Algérie. A la confluence d’une crise plurielle, dans un pays clé du Maghreb
Suisse. 28 février, renvoi des «criminels étrangers». En toile de fond: un non, mais un soutien à des «mesures dures» par la majorité collégiale
Mobilisation contre l’ouverture prolongée des magasins
Autriche. La dynamique des contre-réformes du gouvernement ÖVP-FPÖ
La parole libérée
Etats-Unis. Criminaliser les stratégies de survie, d’Eric Garner à Alton Sterling

Archives février 2013

L’«Aube Dorée» dans l’ombre portée du gouvernement Samaras

Publié par Alencontre Le 25 - février - 2013

launeFlyerGrece2Une majorité de la population de Grèce est condamnée à la misère. La Troïka (Banque centrale européenne, FMI, Commission européenne), en jonction avec le gouvernement de coalition de droite d’Antonis Samaras (Nouvelle Démocratie), impose une austérité brutale. Au nom de quoi? «Payer la dette extérieure». Lire le reste de cet article »

Une révolution trahie? Sur le soulèvement tunisien et la transition démocratique

Publié par Alencontre Le 23 - février - 2013

BenAliPar Leyla Dakhli

Le soir du 14 janvier 2011, un homme seul criait sur l’avenue Bourguiba: «Ben Ali hrab!»(Ben Ali s’est enfui) [vidéo], célébrant ainsi la stupéfiante victoire d’une révolution. Dans ce cri, il fallait entendre l’admiration pour le peuple, l’amour pour la liberté, la tristesse pour les morts. Il était seul, dans le noir, sur cette avenue qui quelques heures plus tôt était envahie par la foule en colère. C’était un avocat, un de ces nombreux avocats qui soutinrent la révolte de toutes leurs forces. Lire le reste de cet article »

«Il faut en passer par l’expérience de l’islamisme au pouvoir»

Publié par Alencontre Le 22 - février - 2013

revolutions-arabesEntretien avec Gilbert Achcar conduit par Christophe Ayad

Professeur à la School of Oriental and African Studies (SOAS) de Londres, Gilbert Achcar est l’un des meilleurs analystes du monde arabe contemporain. Né en 1951, il a quitté le Liban en 1983. Il a successivement enseigné à l’université de Paris-VIII, puis au Centre Marc-Bloch, à Berlin. Son engagement à gauche et pro-palestinien ne l’a jamais empêché de porter un regard sévère sur les dictatures nationalistes arabes [1]. Lire le reste de cet article »

Egypte. Quand Port-Saïd se révolte

Publié par Alencontre Le 21 - février - 2013

1835171_3_e61f_environ-10-000-personnes-se-sont-rassemblees-a_90a87f7af5002bcec842cf8b3463dd20Par May Atta

Des milliers de manifestants à Port-Saïd – ville située à l’entrée du canal de Suez – ont vidé, dimanche 17 février 2013, des bâtiments officiels leurs employés, appelant à la désobéissance civile et réclamant justice pour les dizaines de personnes tuées le mois dernier dans des affrontements avec la police. Lire le reste de cet article »

Chryssi Avghi: No pasaran?

Publié par Alencontre Le 19 - février - 2013

AubeDoreeEntretien avec Dimitris Psarras
conduit par Eleni Varikas et Michaël Löwy

Dimitris Psarras, journaliste grec connu, est un des fondateurs de IOS (Virus) le complément indépendant – publié chaque fin de semaine dans le quotidien ELEFTHEROTYPIA – qui, pendant 20 ans, a constitué un havre de journalisme rigoureux et critique. D. Psarras est actuellement rédacteur du quotidien autogéré Efimerida ton Sindakton (Journal des Rédacteurs). Il est l’auteur de l’ouvrage Le livre Noir de Chryssi Avghi. Documents sur l’histoire et l’action d’un groupe nazi. Cet entretien a été traduit du grec. Lire le reste de cet article »

Le «socialiste» Hollande dans une Grèce ravagée

Publié par Alencontre Le 18 - février - 2013

3412968878_31d4846711_zPar Amélie Poinssot

Devant les chantiers navals de Pérama, dans la périphérie de l’agglomération portuaire du Pirée, Yorgos Redzopoulos boit son café avec d’anciens collègues. Ils sont tous au chômage, dans cette commune qui vivait, jusqu’en 2008, de la réparation navale. Comme ses amis, il a touché, les six premiers mois, des indemnités chômage: 400 euros par mois. Puis, plus rien. Tous les membres de la famille, sa femme et ses deux grands enfants, vivent désormais sur la retraite des grands-parents… «Je pousse ma fille à partir au Canada: elle a fait de très bonnes études, elle a un master en économie, mais elle ne trouve pas de travail.»

A l’image de Yorgos et sa famille, Lire le reste de cet article »

Brésil: le «grand mensonge» des pertes de la Petrobras

Publié par Alencontre Le 17 - février - 2013
Plate-forme de Petrobras

Plate-forme de Petrobras

Par Emanuel Cancella

La Petrobras [pour: Petróleo Brasileiro S.A.] est une entreprise d’Etat. Une des différences entre une entreprise privée et une entreprise d’Etat est l’engagement que dernière est censée avoir non seulement face au profit, mais aussi pour ce qui a trait à un projet de développement national. Pour cette raison, il faut se méfier lorsqu’on entend claironner que «la Petrobras a subi des pertes en 2012», ce qui est un grand mensonge. Comme rien ne se passe par hasard, il n’a pas fallu longtemps pour que l’on entende avancer des justifications en faveur d’une privatisation présentée comme «sortie inévitable de la crise». Le fait est que les vautours ne se reposent jamais et qu’ils sont toujours prêts à fondre sur leurs proies. Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org