dimanche
30
avril 2017

A l'encontre

La Brèche

Manifestation, des policiers dans les cortèges

Publié par Alencontre le 23 - janvier - 2011

Rédaction

Plusieurs milliers de Tunisiens sont une nouvelle fois descendus dans la rue, ce samedi 22 janvier. Toujours le même mot d’ordre et toujours une population très remontée. Les membres ayant officié sous le régime Ben Ali doivent quitter le gouvernement d’union nationale. Un fait inédit : pour la première fois les policiers étaient dans et non contre les cortèges.

Ils étaient des milliers de nouveau à défiler dans différents quartiers de Tunis le samedi 22 janvier 2011 et, dans la soirée, des petits groupes manifestaient toujours au centre-ville. L’ambiance était bon enfant: les gens discutaient, chantaient, mais le message est toujours aussi radical.

La rue veut un vrai changement et demande à ce que les visages du régime Ben Ali, ces personnes qui détiennent toujours les ministères-clés dans ce nouveau gouvernement, disparaissent de la scène politique.

Une nouvelle fois donc ce samedi, les tentatives de sortie de crise n’ont pas suffi. Vendredi 21 janvier, le Premier ministre Mohammed Ghannouchi avait pourtant promis de quitter la scène politique après les élections. Il a aussi annoncé que toutes les lois antidémocratiques, comme la loi antiterroriste ou le code de la presse, seraient éliminées. Mais rien à faire, la rue demande toujours un changement radical.

Des policiers se sont joints aux cortèges

Pour la première fois, des policiers étaient dans, et non plus contre, les cortèges. Ces policiers étaient plusieurs centaines à manifester aujourd’hui. Certains d’entre eux avaient un petit bandeau rouge autour du bras. Ils se sont mélangés au reste des Tunisiens.

Pour les policiers, il s’agit d’abord de réhabiliter leur image vis-à-vis des Tunisiens puisque beaucoup se sont excusés de la violence de la répression ces dernières semaines. Ils ont voulu dire leur solidarité avec le reste des Tunisiens. Mais ces policiers avaient aussi leur propre demande : ils veulent la création d’un syndicat. «La révolution, c’est pour tout le monde», disait l’un d’entre eux. «Nous aussi, nous réclamons des droits, des augmentations de salaire notamment».

Les Tunisiens du centre du pays ont entamé une marche en fin d’après-midi vers Tunis pour rejoindre le reste des manifestants. Visiblement, le bras de fer est parti pour durer.

Vous pouvez écrire un commentaire, ou utiliser un rétrolien depuis votre site.

Ecrire un commentaire




Philippe Poutou et son message lors des 15 minutes avec les 11 candidats sur France 2, le 20 avril 2017


Présidentielle : revivez le passage de Philippe Poutou dans "15 minutes pour convaincre" sur France 2

Parmi les divers thèmes abordés dans sa campagne, le chômage a une place importante. Le chômage est d'abord une arme – ils ne sont pas désarmés – par les employeurs afin de faire accepter plus facilement des conditions de travail épuisantes, dégradées et des salaires de survie. Car, si «cela ne vous convient pas, il y en a dix qui attendent devant la porte».

Le chômage est aussi un coût qui pèse sur celles et ceux qui le subissent, et aussi bien directement qu'indirectement sur leur famille. Tensions, stress accru, dégradation de la santé physique et psychique. C'est inacceptable.

Michel Husson affirme: «La réduction du temps de travail permet la création d'emplois. Mais la condition essentielle est le contrôle des travailleurs et travailleuses sur la réalité des créations d'emplois. Ce sont eux qui doivent décider collectivement de la meilleure manière de combiner les formes possibles de réduction du temps de travail, de manière à prendre en compte les aspirations différenciées de salarié·e.s: réduction quotidienne (tant d'heures par jour); hebdomadaire (par exemple 4 jours), annuelle (journée RTT), pluriannuelle (année sabbatique).»

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org


Warning: mysql_query(): Access denied for user ''@'localhost' (using password: NO) in /home/labre1/public_html/wp-content/plugins/quickstats/quickstats.php on line 345

Warning: mysql_query(): A link to the server could not be established in /home/labre1/public_html/wp-content/plugins/quickstats/quickstats.php on line 345

Warning: mysql_query(): Access denied for user ''@'localhost' (using password: NO) in /home/labre1/public_html/wp-content/plugins/quickstats/quickstats.php on line 346

Warning: mysql_query(): A link to the server could not be established in /home/labre1/public_html/wp-content/plugins/quickstats/quickstats.php on line 346

Warning: mysql_fetch_row() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/labre1/public_html/wp-content/plugins/quickstats/quickstats.php on line 346