dimanche
26
janvier 2020

A l'encontre

La Brèche

France. «Pourquoi la retraite à points n’est pas juste»

Publié par Alencontre le 12 - décembre - 2019

Par Guillaume Duval

Le système de retraites par points est souvent présenté par ses soutiens comme plus «juste» que l’actuel parce que «1 euro cotisé donne les mêmes droits à tous». C’est même son principal argument de «vente». Mais cette forme de «justice», en apparence imparable, aboutit en réalité à des résultats qui peuvent être très injustes.

Imaginons deux personnes qui partent en retraite ensemble à 65 ans. Entre les âges de 50 et 65 ans elles ont eu grosso modo les mêmes niveaux de rémunération. La première, fils ou fille de bonne famille avait eu le bac à 18 ans après une scolarité dans le privé. Elle était sortie ensuite à 22 ans d’une grande école et avait trouvé immédiatement un emploi en CDI bien payé. Depuis lors, sa carrière avait suivi son bonhomme de chemin ascendant, même si cette personne n’était pas devenue milliardaire et restait ainsi à 65 ans en dessous du plafond fixé pour le système de retraite à points (10’000 euros par mois dans le projet de Jean-Paul Delevoye).

Son ou sa collègue, moins bien dotée familialement (ou plus dissipée à l’école) n’avait eu son bac qu’à 19 ans après avoir redoublé en 6e. Il ou elle était allé ensuite à la fac où elle avait dû se réorienter au bout de deux ans. En conséquence, cette personne n’a commencé à travailler qu’à 25 ans. Elle a ensuite enchaîné pendant une dizaine d’années CDD et petits boulots précaires avant de trouver vraiment sa voie à l’âge de 35 ans et de faire ensuite une carrière qui l’amènera au même niveau de rémunération à l’âge de 50 ans que son ou sa collègue bonne élève précédemment évoquée.

Des injustices majeures

Arrivée à la retraite cette seconde personne, plutôt méritante au vu de son parcours, devra cependant se contenter d’une retraite nettement plus basse que celle de son ou sa collègue avec le système à points. Alors qu’ils ou elles avaient pourtant tous deux la même rémunération depuis 15 ans déjà. Parce que le ou la seconde personne devra quand même payer plein pot à l’âge de 65 ans ses mauvaises années de début de carrière contrairement à son ou sa collègue bon(ne) élève.

En prenant en compte l’ensemble de la carrière des gens et non plus simplement les meilleures années comme dans le système actuel, le système de retraite par points, loin d’être plus juste, crée donc en réalité des injustices majeures. Il travestit en effet ce faisant le rôle social principal de la retraite qui est de fournir un revenu de remplacement reflétant le niveau de rémunération perçu en fin de carrière.

PS: Précisons tout de suite avant que l’objection soit faite que je sais, bien sûr, que cette logique par points est déjà celle des régimes de retraite complémentaire actuellement. Mais cela ne me paraît pas un argument suffisant pour justifier l’extension d’un système fondamentalement injuste. (Article publié dans Alternatives économiques en date du 11 décembre 2019)

Vous pouvez écrire un commentaire, ou utiliser un rétrolien depuis votre site.

Ecrire un commentaire




«C’est un véritable mouvement révolutionnaire social de grande ampleur, explique Loulouwa al-Rachid dans un entretien avec Orient XXI, contre une classe dirigeante qui gouverne dans un mépris total de la population et dans le seul souci de préserver sa part de prébendes et d’accéder à la rente pétrolière pour entretenir des clientèles dans le pays.» Et ceci alors que, depuis l’invasion de 2003 par les Etats-Unis, le pays souffre du délitement de ses infrastructures. Bien qu’essentiellement chiite, le mouvement bénéficie de la sympathie de toute une population, qui met aussi en cause l’influence iranienne.

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org