mercredi
12
décembre 2018

A l'encontre

La Brèche

Israël. «Ce n’est pas la campagne BDS qui est criminelle»
Solidarité avec les réfugiés syriens au Liban!
De Gaza au Caire: passage par l’enfer…
Oslo, 20 ans après. Il n’y a jamais eu de processus de paix entre Israël et les Palestiniens
Suède. Deux revers d’importance
Royaume d’Espagne. Les élections de la rage, de la peur et de la nostalgie. Match nul stratégique
La politique des Etats de l’UE sur les migrations met en question le droit d’asile à l’échelle internationale

Archives de la catégorie ‘Nicaragua’

Nicaragua. «L’orientation d’Ortega-Murillo obéit-elle à des choix de type pathologique ou leurs intérêts vont-il dicter une négociation pour s’en sortir?»

Publié par Alencontre Le 4 - octobre - 2018

Par notre correspondant
à Managua

Il y a cinq mois, Ortega était omnipotent, omniprésent omni-existant; il n’est plus omnipotent. Il a perdu des alliés dans des centres de pouvoir effectifs. Le mariage de type corporatiste avec le grand capital a été rompu; il a perdu la rue; il a perdu sa base sociale; il s’est fait connaître à l’échelle internationale comme un despote, un meurtrier, un menteur, un violateur des droits de l’homme. Son pouvoir ploutocratique a été mis en évidence au même titre que les mécanismes de contrôle de toutes les institutions de l’Etat.

Mais deux questions relatives au gouvernement Ortega-Murillo sont le Lire le reste de cet article »

Nicaragua. «La recherche de l’unité dans la Concertation bleue et blanche»

Publié par Alencontre Le 28 - septembre - 2018

Mónica López Baltonado lors de l’entretien dans l’émission
Esta Noche, fille de Mónica Baltonado et de Julio López, active dans l’AMS, au même titre que Léa Guido

Entretien avec
Mónica López Baltodano

L’Articulation des mouvements sociaux (AMS) et les organisations de la société civile ont récemment présenté une proposition visant à former une Concertation nationale bleue et blanche (Concertación Nacional Azul y Blanco). Ce serait un espace dans lequel pourraient se rassembler toutes les forces organisées qui «sont convaincues que la lutte est civique et non-violente». Son objectif premier est de discuter des initiatives à prendre pour contraindre le gouvernement de Daniel Ortega et Rosario Murillo à quitter le pouvoir.

Mónica López Baltodano, avocate et membre de l’AMS, a expliqué dans un entretien lors de l’émission de télévision Lire le reste de cet article »

Nicaragua. La guerre du pouvoir contre les rebelles

Publié par Alencontre Le 14 - septembre - 2018

La «Marche des ballons blancs» le 9 septembre 2018

Par notre correspondant
à Managua

1.- Le Nicaragua traverse des temps d’inquiétude, un tourbillon d’incertitudes après presque cinq mois de crise sociopolitique. Les mobilisations sociales ont irrité à l’extrême le régime. Ortega est blessé, mais comme un félin blessé, il se bat pour sa survie politique. Un autre dirigeant, s’il n’était pas Ortega, aurait démissionné pour beaucoup moins face aux attaques impétueuses, sociales et médiatiques, contre lui. Lire le reste de cet article »

Nicaragua. «Attaques contre la liberté de la presse, d’expression et d’information»

Publié par Alencontre Le 9 - septembre - 2018

Troisième déclaration du Forum des journalistes indépendants contre la répression du régime orteguiste

Depuis plus de 140 jours, tous les médias indépendants rendent compte des manifestations citoyennes qui ont eu lieu dans le pays. A leur origine: la (contre)réforme du système de retraite de l’Institut nicaraguayen de sécurité sociale (INSS). Elles ont pris de l’importance face à la réponse violente et répressive du régime de Daniel Ortega (président) et de Rosario Murillo (vice-présidente), dont le bilan terrible [morts, prisonniers politiques, disparu·e·s, blessé·e·s à vie, menaces d’arrestations, condamnations pour «terrorisme» hors de toutes les normes légales, etc.] a attiré l’attention du monde entier. Lire le reste de cet article »

Nicaragua. «Malgré l’assaut répressif d’ampleur, le mouvement social profond n’est pas brisé»

Publié par Alencontre Le 6 - septembre - 2018

Guillermo Fernández Maldonado, responsable de la mission du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, mission expulsée du Nicaragua

Par notre correspondant
à Managua

1.- Les «élites» au pouvoir ont une certaine crainte des mobilisations sociales. Rien ne fait plus peur à ces «élites» qu’une manifestation dans la rue, sur une place ou une marche, où tout peut arriver. Les rues, les ronds-points et les places sont les lieux où l’invisible devient visible.

2.- Les rues, les ronds-points et les places sont des espaces de visibilité, où les conflits sociaux et politiques ne peuvent être cachés. Ils se nourrissent des mêmes problèmes qui en changent l’aspect. Les rues sont ce qu’elles sont, parce qu’elles reflètent ce qui se passe dans la société: c’est une scène sociale et politique par nature.

3.- Les contradictions qui existent dans la société sont mises en scène dans les rues, les ronds-points et les places, bref, elles sont le théâtre de revendications et de conflits Lire le reste de cet article »

Nicaragua. «Les valeurs authentiques héritées de centaines de combattants ont été trahies»

Publié par Alencontre Le 5 - septembre - 2018

Le général Hugo Torres Jimenez

Communiqué n° 7. Association collective des retraités des forces armées nationales et internationales nicaraguayennes (AIFARNIN)

L’AIFARNIN fait savoir au peuple du Nicaragua et à nos frères en retraite des forces armées ce qui suit:

• Le 2 septembre sera célébré le jour de la création de l’armée nationale du Nicaragua [1], dont l’origine réside dans l’Armée populaire sandiniste, fondée par des jeunes issus des tranchées de la lutte contre la dictature somoziste, soutenus par un peuple héroïque et combatif.

• En raison de la position adoptée par l’actuelle armée, qui se trouve sous les ordres Lire le reste de cet article »

Nicaragua. Quand le pouvoir organise, sous la menace, l’envoi de «lettres de dénonciation» par la population. Un aveu sur sa réalité

Publié par Alencontre Le 30 - août - 2018

Dimanche 26 août: la police «surveille» les routes à Managua pour
«faire obstacle» aux marches de protestation

Par notre correspondant
à Managua

1°- A quatre mois du début des contestations sociales dans le pays, le Mecanismo Especial de Seguimiento para Nicaragua [MESENI-Mécanisme spécial de suivi du Nicaragua], la Commission interaméricaine des droits humains (CIDH) fait état de la poursuite des stigmatisations [accusation de terrorisme, de tentative de coup d’Etat] et de la criminalisation des protestations sociales par le biais d’accusations infondées et démesurées dressées contre des manifestants, des opposants, des dirigeants sociaux et des défenseurs Lire le reste de cet article »

Le travail dans les entrepôts à l’heure de «l’économie numérique»

Entre votre livraison à domicile d’une commande passé à Amazon et les profits nets de Jeff Bezos, le patron d’Amazon, il y a un «problème». Le tout «fonctionne» sur la base d’une plate-forme qui organise une très nombreuse main-d’œuvre. «Elle» – ses fonctions sont conçues par la direction du groupe – intensifie et contrôle au plus près du travail des salarié·e·s; «elle» contribue à rendre les emplois plus précaires et instables.

Au cours de cette session du séminaire consacré au capitalisme, à Toronto (Canada), Alessandro Delfanti discute des changements à l’œuvre dans l’organisation du travail, de la composition de la classe salariée et de l'évolution des rapports de travail résultant des relations entre le capitalisme et la technologie. Il le fait sur la base d'une étude récente d’un entrepôt d’Amazon en Italie.

Alessandro Delfanti enseigne à l'Institut de Communication, Culture, Information et technologie à l'Université de Toronto. Il fut l'un des principaux membres fondateurs du réseau Log Out! Réseau de résistance des travailleurs et travailleuses à l'intérieur et contre l’économie des plates-formes. Son intervention est en langue anglaise. (Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org