Egypte. Une victoire contre deux condamnations

Le 6 janvier 2018, nous publiions l’appel d’Egypt Solidarity  afin de multiplier les messages de solidarité pour réclamer la libération et l’acquittement de «l’avocate militante Mahienour el-Massry et le leader syndical Moatasem Medhat emprisonnés pour deux ans par un tribunal égyptien».

Nous venons de recevoir la nouvelle d’Egypt Solidarity selon laquelle «l’avocate Mahienour el-Massry et le syndicaliste Moatasem Medhat ont été acquittés en appel par un tribunal d’Alexandrie. C’est ce qu’a rapporté la page Facebook FreeMahienour le 13 janvier. Les deux militants avaient été reconnus coupables d’avoir enfreint la loi répressive anti-manifestation de l’Egypte, violant une loi sur l’assemblée publique imposée par les autorités coloniales britanniques en 1914, et condamnés à deux ans de prison. Trois de leurs coaccusés dans la même affaire n’ont pas comparu devant le tribunal et ont donc été jugés par contumace, mais peuvent toujours faire appel du jugement contre eux.

L’affaire contre Mahienour et Moatasem a déclenché une campagne de protestation internationale, avec des actions de solidarité à Londres, Leeds, Paris, Dublin et d’autres villes en Europe.

Merci à tous ceux et à toutes celles qui ont contribué à cette campagne de soutien. Combattons maintenant pour tous ceux et toutes celles qui restent injustement emprisonnés en Egypte.» Egypt Solidarity, 14 janvier 2018

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*