vendredi
18
janvier 2019

A l'encontre

La Brèche

Egypte. L’armée vole la victoire au peuple

Publié par Alencontre le 5 - juillet - 2013

6020112-egypte-personne-pour-concurrencer-les-freres-musulmansPar le Secrétariat national du Parti socialiste des travailleurs (Algérie)

Des millions d’Egyptiens et d’Egyptiennes sont descendus dans la rue pour dénoncer la dérive autoritaire et la gabegie dans la gestion de Morsi et des Frères musulmans. Ils dénoncent la crise économique et sociale dans laquelle s’enlisent des millions d’Egyptiens. Ils rejettent l’autoritarisme et les pratiques répressives qui rappellent celles de l’ancienne dictature.

La majorité des hommes et des femmes s’est soulevée contre la faim et la misère (40% des Egyptiens vivent avec moins d’un dollar par jour), contre le chômage, les coupures d’électricité, d’eau, contre les hausses des prix, la pénurie du pain, d’essence et de gaz pour circuler, contre les menaces de suppression de subventions publiques aux produits de premières nécessité. Cette participation massive traduit les luttes sociales, grèves et protestations qu’a connues l’Egypte ces derniers mois.

L’intervention des militaires contre Morsi est un coup d’Etat pour briser et contenir le processus révolutionnaire en cours, l’empêcher d’aller jusqu’au bout et faire tomber le système.

C’est en l’absence d’une direction représentative des travailleurs et des masses populaires que l’armée émerge. Elle tente de voler la victoire du peuple et de se re-légitimer après la défaite du maréchal Mohamed Hussein Tantaoui [qui est destitué en juin 2012] et de son Conseil supérieur des forces armées qu’il présidait [depuis le 11 février 2011]

Ce deuxième souffle du processus en cours annonce une dynamique qui va en s’approfondissant. Elle sera plus démocratique et plus sociale si le mouvement populaire s’organise et se structure indépendamment des El-Baradei et des autres libéraux. Elle sera le fruit d’une organisation populaire et démocratique que le peuple égyptien construit dans la pratique des luttes quotidiennes.

Le PST apporte son soutien à cette mobilisation. Il enregistre l’échec patent des islamistes dans la construction d’un projet politique et social pour l’avenir de la société égyptienne.

Le PST se solidarise avec la population dans sa lutte contre le libéralisme et pour la réalisation de ses aspirations profondes de justice sociale, d’équité politique et culturelle pour d’autres victoires sociales et démocratiques. (5 juillet 2013)

Vous pouvez écrire un commentaire, ou utiliser un rétrolien depuis votre site.

Ecrire un commentaire




Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org