dimanche
17
février 2019

A l'encontre

La Brèche

Québec: les origines d’une rébellion printanière
Jérusalem: la décision de Trump constituerait-elle une rupture?
Egypte. Où est la sécurité et où est l’Etat?
Etats-Unis. L’appel d’Obama à «l’unité» face à la réalité de la répression policière et juridique
«Non à l’austérité, au troisième mémorandum, au néolibéralisme!»
URSS-Russie: «L’histoire est un remède qui doit permettre de recouvrer une identité et un avenir» (II)
Une guerre sociale nouvelle s’ouvre en Europe

Archives de la catégorie ‘Livres’

Exploite-toi toi-même

Publié par Alencontre Le 11 - octobre - 2017

Par Maud Simonet*

Alors qu’il referme l’ouvrage de Sarah Abdelnour – Moi, petite entreprise : les auto-entrepreneurs, de l’utopie à la réalité, PUF, 2017, 308 p. – le lecteur n’a pas seulement le sentiment d’avoir fait le tour de la question de l’auto-entreprenariat, et ce «de l’utopie à la réalité» comme l’indique le sous-titre du livre. Il a aussi la nette impression d’avoir effectué une plongée dans les transformations actuelles du travail et de leur traitement politique. La portée et l’intérêt de l’ouvrage résident à la fois dans la juste distance à laquelle l’auteure tient son objet et dans la diversité des échelles à laquelle elle se propose de l’étudier. L’analyse de l’auto-entreprenariat n’apparaît en effet jamais ici comme une fin en soi tant on saisit dès les premières pages la volonté de l’auteure d’inscrire la naissance et les usages de ce dispositif dans une réflexion plus large sur le salariat, ses mises en cause, ses limites, mais aussi sa «puissance» pour reprendre l’expression de Bernard Friot [1]. Lire le reste de cet article »

Débat-Ecologie. «Les promesses oubliées de l’écologie politique»

Publié par Alencontre Le 6 - septembre - 2017

Par François Jarrige

Dans ce livre riche et politiquement salutaire – La société écologique et ses ennemis. Pour une histoire alternative de l’émancipation, La Découverte 2017, 500 p. – Serge Audier, philosophe, propose de nous faire redécouvrir les «promesses oubliées» des pensées écologiques du XIXe siècle tout en offrant des ressources pour nous libérer des clivages et des oppositions stériles du présent. Aujourd’hui encore, en dépit des innombrables démentis, des essayistes et intellectuels pressés continuent en effet de repousser l’écologie du côté de la «réaction» et d’un dangereux retour à la terre identifié, en France encore plus qu’ailleurs, au pétainisme [1].

Ce spectre qui pèse sur l’engagement écologique est devenu une source de sclérose et de paralysie. Depuis les années 1970, qui ont vu l’émergence d’une écologie politique militante, ce type d’assignation permet d’éviter de penser l’état du monde en maintenant les projets d’une société réellement écologique dans les marges du débat. Même parmi ceux qui se pensent dans le camp du progrès et de l’émancipation, l’écologie continue de sentir le souffre. Elle serait fondamentalement incapable d’émanciper les hommes et de faire société dans la mesure où elle renouerait avec une lecture biologique du social et en appellerait à une limitation des besoins. Lire le reste de cet article »

France. «Les dirigeants français ont décidé ces guerres dans une configuration historique particulière: le “moment 2008”»

Publié par Alencontre Le 20 - avril - 2017

François Hollande au Mali, le 2 février 2013 (photo officielle)

Entretien avec Claude Serfati

Dans son très récent ouvrage intitulé Le Militaire. Une histoire française (Ed. Amsterdam, février 2017), Claude Serfati vise à fournir des éléments de réflexion à celles et ceux qui veulent comprendre les fondements du militarisme français et les raisons de son amplification au cours des dernières années. Il décrypte la place du militaire et de l’industrie de l’armement de l’époque de l’impérialisme à aujourd’hui, l’existence continuée de la «Françafrique», et enfin le lien entre le regain militariste et le dispositif sécuritaire déployé sur le territoire depuis les attentats de 2015. Un livre qui doit être lu, alors que les élections françaises saturent les écrans. (Réd.  A l’Encontre) Lire le reste de cet article »

France. La «colonialité républicaine» et la politique d’avortement à la Réunion

Publié par Alencontre Le 15 - avril - 2017

Entretien avec
Françoise Vergès
conduit par Sonya Faure
et Catherine Calvet

En 1970, le Nouvel Observateur publie une enquête intitulée «l’Ile du docteur Moreau». Elle révèle un scandale: à la Réunion, des centaines de femmes sont avortées ou stérilisées à leur insu. Les responsables ne seront pas ou peu condamnés, et l’affaire retombera vite dans l’oubli. La politologue Françoise Vergès (fille du fondateur du Parti communiste réunionais Lire le reste de cet article »

«La rechute du soulèvement arabe»

Publié par Alencontre Le 13 - février - 2017

Gilbert Achcar

Entretien avec Gilbert Achcar
conduit par Julien Salingue

Quatre ans après Le Peuple veut: une exploration radicale du soulèvement arabe», Gilbert Achcar vient de publier, dans sa version française, son dernier ouvrage: ?Symptômes morbides. La rechute du soulèvement arabe (Actes Sud, Coll. Sindbad, 2017). L’occasion pour nous de revenir sur les derniers développements du soulèvement déclenché à l’hiver 2010-2011 et sur les perspectives liées à l’élection de Donald Trump. Lire le reste de cet article »

«Genre et rapports sociaux de sexe»

Publié par Alencontre Le 14 - décembre - 2016

couvpfefferkornsyllartiEntretien avec Roland Pfefferkorn

L’ouvrage Genre et rapports sociaux de sexe (nouvelle édition revue en 2016, avec une postface de Catherine Vidal, coédition Syllepse/Page deux, Paris/Lausanne) offre une synthèse claire sur les concepts et les théories développés depuis plus de quarante ans dans le champ des études féministes, dénommées plus couramment aujourd’hui «études de genre». Roland Pfefferkorn y présente la multiplicité des outils théoriques pour penser et agir face au maintien des inégalités entre les femmes et les hommes. Une lecture stimulante qui invite à davantage d’approfondissements.

Dans ce livre, vous privilégiez une approche en termes de rapports sociaux de sexe, et plus précisément de rapports de pouvoir entre des classes de sexe, pouvez-vous nous dire de quoi il s’agit?

Longtemps, on a parlé de «condition féminine» ou de «rôles de sexe», attendus ou prescrits. On considérait en outre les femmes comme une déclinaison particulière d’un universel… masculin. S’inscrivant de manière critique dans la filiation de la pensée marxienne, les chercheuses féministes ont innové en montrant que les hommes et les femmes constituent des catégories ou des groupements, voire des classes, qui procèdent d’une mise en forme sociale d’un donné naturel construit sur la base de rapports de forces, l’oppression prenant des formes diverses: domination, exploitation, discrimination, stigmatisation, etc. Lire le reste de cet article »

Livres. Archives, silences et histoire

Publié par Alencontre Le 22 - janvier - 2016
Vél'd'Hiv', juillet 1942

Vél’d’Hiv’, juillet 1942

Par Jacques Munier

Les débats font la part belle à l’histoire dans le numéro du quotidien L’Humanité du 22 janvier 2016. Du travail des historiens sur les archives à l’épopée aéronautique et humaine du Concorde [avion de ligne supersonique issu de la collaborarion entre Sud-Aviation – devenu aerosaptial – et British Aircraft Corporation (Areospace), en 2003 la «Grande épopée» prend fin] on passe à un grand entretien avec Shlomo Sand. Ces articles sont dévolus à la connaissance qui fait de l’héritage du passé une projection Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org