lundi
10
décembre 2018

A l'encontre

La Brèche

Belgique. Premier bilan de la grève tournante du 8 décembre 2014
Grèce. La mise en examen de Panayiotis Lafazanis: du jamais vu depuis la dictature des colonels
France. Le mouvement contre la «loi travail»: une embellie sociale
Sans-papiers: la gauche parlementaire «lutte» contre le retour de la double peine
Uruguay: Mujica,l’icône d’une défaite
Grande-Bretagne-Etats-Unis. Débat. Des interdictions contre les discours fascistes et leurs répercussions contre la gauche
Europe : «On ne sort de ce genre d’impasse que par des effacements massifs de dette»

Archives de la catégorie ‘Marxisme’

Marxisme-Histoire. Comment est né «Le Capital» de Marx

Publié par Alencontre Le 9 - septembre - 2017

Par Marcello Musto

L’ouvrage, qui peut-être plus que tout autre a le plus contribué à changer le monde, au cours de ces 150 dernières années, a connu une longue et très difficile gestation. Marx commença à écrire Le Capital seulement plusieurs années après le début de ses études de l’économie politique. Il avait critiqué la propriété privée et le travail aliéné propre à la société capitaliste depuis 1844; mais ce ne fut qu’après la [première] crise financière de 1857 qui éclata aux Etats-Unis, puis se diffusa en Europe, qu’il s’est senti obligé de mettre ses incessantes recherches de côté pour commencer à rédiger ce qu’il nommait son «Economie».

La crise, les Grundrisse et la pauvreté

Avec l’irruption de la crise, Marx pressentit la naissance d’une nouvelle période de bouleversements sociaux. Et, dès lors, il considéra que le plus urgent consistait à fournir au prolétariat la critique du mode de production capitaliste, fondement indispensable pour son dépassement. C’est ainsi que naquirent les Grundrisse Lire le reste de cet article »

Théorie de la valeur: dans les méandres de la «transformation»

Publié par Alencontre Le 2 - septembre - 2017

Par Michel Husson

Une nouvelle solution au problème de la transformation des valeurs en prix de production a récemment été avancée par Vincent Laure van Bambeke [1] (VLVB dans ce qui suit) et a reçu un accueil favorable de Jean-Marie Harribey et François Morin (dans son récent ouvrage L’Economie politique du XXI siècle, Ed. Lux 2017). Mais … «qui trop embrasse mal étreint».

Rappelons les termes de l’énigme: comment concilier le principe de valeur-travail (la valeur Lire le reste de cet article »

Marx, Piketty et Aghion sur la productivité

Publié par Alencontre Le 24 - juillet - 2017

Par Michel Husson

Un récent travail critique sur une étude de Philippe Aghion [1] suggère un parallèle (héroïque) avec les considérations de Marx sur l’innovation. Cette contribution, après avoir rapidement pointé les contresens énoncés par Thomas Piketty, rappelle la manière dont Marx posait la question du progrès technologique.

Piketty : le contresens absolu

Dans un entretien [2], Thomas Piketty avouait n’avoir jamais réussi à lire Marx (« I never managed really to read it »). Il n’a sans doute même jamais feuilleté Le Capital [3], ce qui lui aurait évité de proférer une grosse bêtise en affirmant qu’« il n’y a aucune donnée dans le livre de Marx » (voir ci-dessous). Lire le reste de cet article »

Débat. «Le Capital»: un travail colossal «pour percer un système complet de fausses perceptions»

Publié par Alencontre Le 21 - mars - 2017

Entretien avec Michael Heinrich

2017: un cent cinquantième anniversaire. De quoi? De la parution du Capital de Karl Marx. Michael Heinrich, économiste et chercheur en sciences politiques, auteur de Ce qu’est le Capital de Marx, qui va être publié dans quelques jours aux Editions sociales, y analyse la genèse et les développements du Capital.

Vous critiquez, dans votre dernier ouvrage [1], l’idée d’une unité – unité double – de l’œuvre économique de Karl Marx. Qu’est-ce que cela implique quant à l’état de sa théorie du mode de production capitaliste? Lire le reste de cet article »

Débat. «Au centre du Capital: l’individu»

Publié par Alencontre Le 14 - mars - 2017

Editions sociales. GEME, novembre 2016

Par Lucien Sève

[A l’occasion de la publication aux Editions sociales de la nouvelle traduction du Livre I du Capital, dans le cadre de la Grande Edition de Marx et d’Engels (Geme)]. Qui n’a pas vraiment lu le Capital pense bien savoir ce qu’il contient: une «critique de l’économie politique», traitant donc de réalités purement sociales – marchandise, monnaie, travail, valeur, survaleur, taux de profit…, donc exploitation de classe, et pour finir, à l’horizon, société sans classes. Et il y a bien en effet tout cela dans cette grande œuvre. Lire le reste de cet article »

Le capital financier et ses limites. Autour du livre de François Chesnais

Publié par Alencontre Le 15 - février - 2017

Par Michel Husson

François Chesnais vient de publier un livre important, Finance Capital Today [1]. La conclusion de son ouvrage élargit la thématique à un questionnement des limites du capitalisme. Elle a été partiellement traduite en français [2] et a fait l’objet d’un texte complémentaire publié sur ce site [3]. Cette contribution vise essentiellement à discuter du livre et y ajoute un bref commentaire sur la question des «limites».

Le livre de François Chesnais couronne plusieurs décennies de travail sur la Lire le reste de cet article »

Le capitalisme a-t-il rencontré des limites infranchissables?

Publié par Alencontre Le 4 - février - 2017

A propos des racines économiques des tensions politiques et des malaises sociétaux contemporains

Par François Chesnais

Dans son numéro 631/632 de novembre 2016, la revue Inprecor a publié un texte traduit du castillan de la revue Herramienta, dont l’original était en langue anglaise. Il vient en conclusion d’un livre – Finance Capital Today. Corporations and Banks in the Lasting Global Slump, sorti dans la collection «Historical Materialism Book Series» des Editions Brill (Leiden et Boston) – sur le capital financier et la finance que j’ai écrit à la lumière de la crise de 2007-2008 et Lire le reste de cet article »

Le travail dans les entrepôts à l’heure de «l’économie numérique»

Entre votre livraison à domicile d’une commande passé à Amazon et les profits nets de Jeff Bezos, le patron d’Amazon, il y a un «problème». Le tout «fonctionne» sur la base d’une plate-forme qui organise une très nombreuse main-d’œuvre. «Elle» – ses fonctions sont conçues par la direction du groupe – intensifie et contrôle au plus près du travail des salarié·e·s; «elle» contribue à rendre les emplois plus précaires et instables.

Au cours de cette session du séminaire consacré au capitalisme, à Toronto (Canada), Alessandro Delfanti discute des changements à l’œuvre dans l’organisation du travail, de la composition de la classe salariée et de l'évolution des rapports de travail résultant des relations entre le capitalisme et la technologie. Il le fait sur la base d'une étude récente d’un entrepôt d’Amazon en Italie.

Alessandro Delfanti enseigne à l'Institut de Communication, Culture, Information et technologie à l'Université de Toronto. Il fut l'un des principaux membres fondateurs du réseau Log Out! Réseau de résistance des travailleurs et travailleuses à l'intérieur et contre l’économie des plates-formes. Son intervention est en langue anglaise. (Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org