jeudi
15
novembre 2018

A l'encontre

La Brèche

Suisse. La liberté ne s’affiche pas
1968-1988: Mai 68, après tout… (2)
France. Le Front de gauche: dans quelle direction?
Etat espagnol. Podemos s’attribue la déroute du bipartisme
Etat espagnol-Catalogne. Un tremblement de terre qui n’en restera pas là
Pour une libre circulation des salarié·e·s adossée à de véritables droits sociaux et syndicaux !
Economie politique: l’art d’ignorer les pauvres

Archives juin 2009

Quand Unia veut liquider les Officine

Publié par Alencontre Le 30 - juin - 2009

Pino Sergi

«Nouvelle tourmente dans le syndicat Unia». C’est en ces termes que Ticinonews, le portail Internet de la télévision régionale Teleticino (voir aussi «Dix questions à UNIA»), le soir du 27 juin 2009, mettait en ligne une cascade de nouvelles, de commentaires et d’entretiens qui par la suite – le week-end et le lundi 29 – ont occupé une place dans les médias tessinois. Le lundi 29 au soir, le coprésident d’Unia, Renzo Ambrosetti, se devait d’intervenir, à la télévision tessinoise, sur «la situation d’Unia au Tessin». L’information la plus importante était la suivante: Gianni Frizzo, le dirigeant historique de la célèbre grève des Officine – Ateliers CFF Cargo de Bellinzone –, n’a pas été réélu au comité de la section Unia de Bellinzone Biasca et Moesa dont il était le président depuis un an. Avec lui ont été exclus du comité tout le groupe qui appartenait au comité de grève des Officine et d’autres membres sortants (parmi lesquels Ugo Sartore, président avant le mandat de Frizzo). Lire le reste de cet article »

L’Amazonie privatisée

Publié par Alencontre Le 29 - juin - 2009

Dans cette vue globale de la forêt amazonienne, les exploitations se distinguent facilement au sud et à l'est par des traces plus claires qui rongent l'étendue verte comme une maladie qui progresse vers le centre d'un organe

Eleonora Gossman*

Lula met entre des mains privées une grande partie de l’Amazonie. Ainsi 67,4 millions d’hectares de terres publiques pourront maintenant être attribués à des propriétaires individuels. Chacun de ces propriétaires pourra obtenir jusqu’à 1500 hectares, et, au bout de trois ans seulement, ils auront le droit de les revendre. Les terres seront utilisées pour le soja et pour l’élevage.

Le gouvernement brésilien a décidé de légaliser la privatisation de la forêt amazonienne. Hier [le 25 juin 2009], le président Lula da Silva a promulgué une loi qui prévoit de «régulariser» la possession de terres dans la forêt par des individus qui, par le passé, s’en étaient emparés de manière illicite pour cultiver du soja ou pour développer des activités d’élevage. Lire le reste de cet article »

Licenciement antisyndical

Publié par Alencontre Le 20 - juin - 2009

Contre le licenciement d’Ernesto G. par le patron de Karl Mayer SA
Comité de solidarité, Zurich

Celui qui est licencié en ayant 50 ans – ou plus – a très peu de possibilités de retrouver un travail.

Ernesto G. (55 ans) a été licencié après 39 ans de travail dans l’entreprise de machines textiles Benninger à Uzwil (canton de Saint-Gall). Cette entreprise a été rachetée Lire le reste de cet article »

Défense des délégués syndicaux. Enfin !

Publié par Alencontre Le 10 - juin - 2009

Licenciements au Tages-Anzeiger à Zurich

Durant des mois, une bataille a été menée contre le licenciement à Genève d’une déléguée syndicale de Manor, la chaîne de grands magasins en Suisse, Marisa Pralong.

La section d’UNIA de Genève soulignait, le 3 mars 2009, que «Manor, l’entreprise aux mains des familles multimilliardaires Maus et Nordmann (via la holding des Frères Maus qui contrôle aussi Athleticum, Jumbo, Fly,…), a réalisé en 2008 un chiffre d’affaire de près de 3 milliards de francs, en hausse  de 3.2% par rapport à 2007. Malgré ces excellents résultats et malgré les dorures philanthropiques dont se pare l’entreprise en participant activement au réseau Philias « en faveur d’une “responsabilité sociale des entreprises», Manor est une entreprise qui piétine les droits de ses employés! Manor a bloqué les négociations quant à une augmentation des salaires minimaux pour 2009, ne respecte pas les temps de pause ni le droit aux vacances de son personnel. Ne tolérant aucune forme d’activité syndicale, a licencié à la mi-février 2009 la déléguée syndicale de l’entreprise. Lire le reste de cet article »

Répression: L’oligarchie contre les droits

Publié par Alencontre Le 9 - juin - 2009

Dans la crise économique, sociale et environnementale d’ampleur qui frappe le capitalisme international se pose la question de la défense des droits démocratiques. Pourquoi ?

Parce que toute l’histoire indique que, dans un contexte de crise multiforme, les dominants visent à imposer autoritairement leurs solutions: reporter sur les salarié·e·s «les frais de leur crise».

Par exemple:

• diminuer les allocations de chômage et rendre leur obtention encore plus difficile pour les jeunes qui sortent de formation; • repousser l’âge donnant droit à la retraite (65 ans pour les femmes) et demain 67 ans pour tous; Lire le reste de cet article »

La profondeur de la crise pose des défis cruciaux à la classe ouvrière

Publié par Alencontre Le 3 - juin - 2009

Ricardo Antunes

Entretien avec Ricardo Antunes*

Nous ne sommes pas encore à la moitié de l’année que déjà la grande presse nous inonde de nouvelles selon lesquelles on assisterait à un commencement de sortie de crise, à en croire l’amélioration de la balance commerciale, une discrète reprise dans le commerce de détail et dans la production industrielle, et, pourquoi ne pas le dire, la reprise des indices Bovespa [indice constituant le principal indicateur de la performance moyenne de la Bourse à Sao Paulo] et autres indicateurs. En même temps, les pronostics sur le chômage sont en train de se concrétiser à grands pas, et l’on peut déjà voir des révoltes dans divers pays, non seulement périphériques, mais aussi dans ceux du centre, avec des travailleurs qui manifestent et des entreprises qui ferment, sans que les réponses rêvées pour une sortie de crise apparaissent. Lire le reste de cet article »

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org