mardi
19
février 2019

A l'encontre

La Brèche

De Tahrir aux élections
Iran. Manifestations dans diverses villes contre la hausse des prix, avec une dimension politisée initiale
Lumière «sur le Molenbeek qu’on aime»
Grèce. La persécution politique à l’encontre de Panayiotis Lafazanis, porte-parole de l’Unité populaire
Equateur. L’épuisement d’un modèle dans la crise mondiale
Israël. «Un bon Arabe est un Arabe mort» et «50 ans après l’occupation»
La région d’Idlib, deux fois soumise puis libérée

Archives juillet 2008

«Conlutas: une expérience qui doit pouvoir se développer»

Publié par Alencontre Le 23 - juillet - 2008

Premier Congrès de Conlutas à Betim début juillet 2008

Entretien avec Charles-André Udry par Diego Cruz.
Présentation par Agenda radical

Entre le 3 et le 6 juillet 2008 a eu lieu à Betim (Etat de Minas Gerais, Brésil), le premier Congrès de la Conlutas (Coordination Nationale de Luttes). 2850 délégués et déléguées s’y sont rendus, représentant 175 syndicats, des groupements d’étudiants et d’organisations populaires, ainsi que 320 observateurs et 75 invités provenant du Brésil, d’autres pays d’Amérique Latine, des Etats-Unis, d’Europe et d’Afrique. Lire le reste de cet article »

CFF-Cargo. Une relance de la mobilisation est nécessaire

Publié par Alencontre Le 18 - juillet - 2008

Pino Sergi

Lors d’une négociation menée en dehors et après une forte mobilisation – telle que celle qui a eu lieu aux Ateliers CFF de Bellinzone (Officine) –, il est normal que les jugements sur l’issue de ces dernières puissent se modifier au cours de quelques semaines. La pression décisive de la mobilisation des salarié·e·s faisant défaut (à la différence de ce qui s’est passé durant tout le mois de mars), le front patronal peut jouer plus aisément ses propres cartes, faire des concessions, puis les reprendre. Et, cela, que ce soit dans le cadre de la table ronde (aussi bien dans les séances plénières que dans des groupes de travail) ou que ce soit à l’extérieur de la table ronde, au moyen de déclarations dans la presse quotidienne ou dans celle de l’entreprise. Lire le reste de cet article »

Genève: quelques réflexions sur un point d’actualité à l’allure anodine

Publié par Alencontre Le 11 - juillet - 2008

8 juillet 2008: dernière «prime de fidélité»…

Marco Dujerdil Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org