vendredi
18
janvier 2019

A l'encontre

La Brèche

Israël. Les autorités municipales attaquent des commerces tenus par des requérants d’asile à Tel-Aviv
La Catalogne et Podemos: le droit à décider de quoi, comment, quand?
Catalogne-Etat espagnol. Une irruption constituante qui «suspende» l’article 155
Colombie. «Il faut modifier les accords»
Israël. Imposer le silence sur les crimes de l’occupation
Argentine. La rente agraire et l’«agropower»
France. L’accident de Brétigny: l’exigence de rentabilité contre la sécurité ferroviaire

Archives novembre 2003

Brésil: les défis d’une période politique nouvelle

Publié par Alencontre Le 24 - novembre - 2003

Lula avec les président du Chili (Lagos) et de l'Argentine (Kirchner), accompagné par son ministre des Affaires étrangères (Celso Amorin)

Par Charles-André Udry

La situation politique, économique et sociale au Brésil et le programme du gouvernement bourgeois de coalition (entre le Parti des travailleurs – PT – et des forces décisives du Capital) à la tête duquel se trouve Lula représentent aujourd’hui une des questions les plus débattues à l’échelle internationale dans la gauche, depuis son aile institutionnelle jusqu’à son secteur dit radical.

Dans ce sens, il existe une certaine analogie avec l’expérience du gouvernement d’Unité populaire au Chili (1970-1973). L’analogie ne réside pas dans «la nature» du gouvernement (celui d’Allende ou celui de Lula), mais dans les défis auxquels s’est affrontée la gauche marxiste-révolutionnaire et dans les débats que cela a suscités. Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org