mardi
25
avril 2017

A l'encontre

La Brèche

Suisse: les enjeux de la loi sur les réseaux de soins (managed care)
Solidarité avec les travailleurs égyptiens de l’usine de pneus Pirelli
Etats-Unis: une décennie de paupérisation des familles de travailleurs
Syrie. A Alep, les écoles sous les bombes
Chili. Le gatopardisme de la coalition gouvernementale. Et la construction d’une majorité sociale pour des changements structurels
Des grèves commencent…
Autriche. Un partenariat avec Poutine, ou les amis russes du FPÖ

Archives de l'année 2003

Brésil: les défis d’une période politique nouvelle

Publié par Alencontre Le 24 - novembre - 2003

Lula avec les président du Chili (Lagos) et de l'Argentine (Kirchner), accompagné par son ministre des Affaires étrangères (Celso Amorin)

Par Charles-André Udry

La situation politique, économique et sociale au Brésil et le programme du gouvernement bourgeois de coalition (entre le Parti des travailleurs – PT – et des forces décisives du Capital) à la tête duquel se trouve Lula représentent aujourd’hui une des questions les plus débattues à l’échelle internationale dans la gauche, depuis son aile institutionnelle jusqu’à son secteur dit radical.

Dans ce sens, il existe une certaine analogie avec l’expérience du gouvernement d’Unité populaire au Chili (1970-1973). L’analogie ne réside pas dans «la nature» du gouvernement (celui d’Allende ou celui de Lula), mais dans les défis auxquels s’est affrontée la gauche marxiste-révolutionnaire et dans les débats que cela a suscités. Lire le reste de cet article »

Dilemme dans la gauche du PT. Mal à l’intérieur. Plus mal à l’extérieur?

Publié par Alencontre Le 5 - septembre - 2003

Par Ernesto Herrera

La «prudence» a cédé le pas à la «perplexité»… jusqu’à se heurter, aujourd’hui, à une donnée incontestable. L’orientation du gouvernement Lula ne relève pas d’un «faux pas social-libéral», mais d’une option irréversible.

Feuille de route néolibérale

Le sociologue et économiste André Gunder Frank [1] a été, en la matière, encore plus loin: il a comparé Lula à l’ancien dirigeant de Solidarnosc, Lech Walesa, qui, après avoir conquis la présidence de la Pologne, a mis en oeuvre une politique économique plus conservatrice que celle de ses prédécesseurs. A. Gunder Frank exagère-t-il?

En prenant ses fonctions, le 1er janvier 2003, le président Luiz Inacio da Silva, dit Lula, promit la récupération de l’«endettement social séculaire de ce pays», et de commencer à surmonter l’«héritage maudit» laissé par Fernando Henrique Cardoso et les gouvernements néolibéraux qui l’ont précédé. Mais rien de cela ne se profile à l’horizon. Au contraire, le changement a fait place à la continuité la plus stricte. Lire le reste de cet article »

Philippe Poutou et son message lors des 15 minutes avec les 11 candidats sur France 2, le 20 avril 2017


Présidentielle : revivez le passage de Philippe Poutou dans "15 minutes pour convaincre" sur France 2

Parmi les divers thèmes abordés dans sa campagne, le chômage a une place importante. Le chômage est d'abord une arme – ils ne sont pas désarmés – par les employeurs afin de faire accepter plus facilement des conditions de travail épuisantes, dégradées et des salaires de survie. Car, si «cela ne vous convient pas, il y en a dix qui attendent devant la porte».

Le chômage est aussi un coût qui pèse sur celles et ceux qui le subissent, et aussi bien directement qu'indirectement sur leur famille. Tensions, stress accru, dégradation de la santé physique et psychique. C'est inacceptable.

Michel Husson affirme: «La réduction du temps de travail permet la création d'emplois. Mais la condition essentielle est le contrôle des travailleurs et travailleuses sur la réalité des créations d'emplois. Ce sont eux qui doivent décider collectivement de la meilleure manière de combiner les formes possibles de réduction du temps de travail, de manière à prendre en compte les aspirations différenciées de salarié·e.s: réduction quotidienne (tant d'heures par jour); hebdomadaire (par exemple 4 jours), annuelle (journée RTT), pluriannuelle (année sabbatique).»

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org