samedi
19
janvier 2019

A l'encontre

La Brèche

Conférence-débat

Publié par le

Upcoming Events

  • Aucun évènement dans cette catégorie
  • Pas de commentaires

    1. zozefine dit:

      j’ajouterais qu’ils ne se contentent pas des infrastructures mais également ils grignotent, avec bénédiction du gouvernement tsipras-anel et golden visas à la clef, les terres : ils viennent d’acheter 325 hectares, dont 3 baies, sur ma petite île des cyclades, dans une zone non touristique dont tout le monde se fout à part les écolos locaux.

      Ecrit le 17 novembre, 2018 à 2018-11-17T08:19:23+00:000000002330201811

    2. Karl Grünberg dit:

      En temps normal les journaux télévisés réduisent l’information aux images qu’ils ont captées, aux petites phrases… Quelque chose change: des “gilets jaunes”, des femmes, des hommes disent aux caméras leur réalité, leurs difficultés, leurs raisons de manifester et disqualifient par cette seule présence les propos des gouvernants, des politiciens, des spécialistes. Cette énergie qui pète à l’écran n’a pas, pas encore? trouvé sa place dans la rue. Quelque chose est en train de se passer.

      Ecrit le 29 novembre, 2018 à 2018-11-29T12:53:30+00:000000003030201811

    3. Alain Bihr dit:

      Un article décapant, qui montre qu’une fois de plus la méchanceté (la volonté des “puissants” de faire payer la crise de leur monde par les plus “faibles”) va de pair avec la bêtise (l’aveuglement que leur vaut leur intérêt de classe immédiat). Décidément, sous ses airs pseudo-savants, l’économie politique vulgaire est de plus en plus… vulgaire. Elle prend de plus en plus l’allure d’une métaphysique ou d’une théologie totalement indifférente au monde réel qu’elle entend cependant régir.

      Ecrit le 1 décembre, 2018 à 2018-12-01T10:17:09+00:000000000931201812

    4. JLF dit:

      Il me semble que dans la théorie de l’équilibre général, l’espace des biens est défini par les biens réels. Si dans le cas de l’arbitrage entre voiture diesel/transport non polluant l’individu est contraint par l’absence d’alternatives réelles, alors la question de substitution ne se pose même pas. Dans le cas où l’individu est contraint matériellement, l’incidence se traduit pas une courbe d’utilité spécifique (non substituabilité) , courbe en L ou discontinue? Non? Et donc la conséquence est qu’il faut affaiblir les hypothèses sur la fonction d’utilité. Il me semble que la microéconomie a déjà travaillé sur le sujet.

      Ecrit le 2 décembre, 2018 à 2018-12-02T17:20:45+00:000000004531201812

    5. Alencontre dit:

      Michel Husson: La théorie microéconomie a besoin de l’hypothèse de continuité et dérivabilité de la fonction d’utilité pour produire des résultats. Sinon les utilités marginales ne s’alignent pas sur les prix, et la confrontation des producteurs et des consommateurs (et donc la formation de l’équilibre général) ne sont plus possibles.

      La théorie dominante prétend pouvoir relâcher ses hypothèses pour les rendre plus réalistes, mais ces «avancées» ne sont pas intégrables dans le modèle global dont elles détruisent la cohérence. Pour aller plus loin, voir le chapitre III du livre de Steve Keen, L’imposture économique: p.80-124. (M.H)

      Ecrit le 3 décembre, 2018 à 2018-12-03T12:42:07+00:000000000731201812

    6. Meryse dit:

      Et l’écologie dans tout ça ??

      Ecrit le 3 décembre, 2018 à 2018-12-03T10:26:53+00:000000005331201812

    7. Jean Pierre Malrieu dit:

      Sur ce sujet il y a quand même des travaux statistiques sérieux qu’il conviendrait de citer:
      https://www.persee.fr/issue/estat_0336-1454_2011_num_446_1

      Ecrit le 3 décembre, 2018 à 2018-12-03T10:47:47+00:000000004731201812

    8. Latreille dit:

      Même le lien entre prix du tabac et consommation, présenté comme une évidence, est loin d’être établie. Il est arrivé sur deux périodes que la consommation du tabac augmente ou diminue sans que son prix évolue; En particulier, le mouvement de baisse de la consommation a précédé de plusieurs années la hausse du prix, car dans les années 70 les rapports sur la montée des cancers a provoqué cette baisse sur laquelle l’Etat a surfé au prétexte (légitime) d’amplifier le mouvement dans une logique de santé publique. En résumé, aucune variable économique ne dépend de l’évolution d’un seule autre variable. Ca rend l’économie passionnante mais délégitime toute explication réductrice, qui cherche généralement à mettre le doigt sur la cause sur laquelle on veut de toute façon agir…

      Ecrit le 3 décembre, 2018 à 2018-12-03T13:15:05+00:000000000531201812

    9. René Monzat dit:

      Une analyse très éclairante.
      Cela concorde avec ce que j’ai vu à Paris durant toute la journée du samedi dernier 1er décembre.
      Ce qui s’est passé à Paris était clairement une “émeute” selon la définition que lui donne Alain Bertho, en particulier le fait que les participants se fichent des risquent qu’ils courent en y participant.
      que leur participation pourrait avoir pour eux.
      Le ministre de l’intérieur a implicitement reconnu l’ampleur du phénomène en affirmant que 3000 à 5000 personnes ont eu un comportement de casseur ce samedi, que seulement 600 à 800 personnes avaient manifesté dans la “fan zone” des Champs Elysées encerclés par la police, alors que la police a donné une participation de 8000 personnes à Paris
      https://blogs.mediapart.fr/rene-monzat/blog/021218/gilets-jaunes-si-macron-ne-comprend-pas-maintenant-c-est-qu-il-est-vraiment-sourd

      Ecrit le 5 décembre, 2018 à 2018-12-05T12:00:28+00:000000002831201812

    10. Karl Grünberg dit:

      “Du pain et des roses”. La journaliste Léa Salamé observait récemment ce que subitement tant de gens expriment: “les médias ont changé, ils donnent la parole aux gens”. Aux hommes et femmes, aux personnes âgées et aux sans travail, aux travailleurs.euses qui disent ce qu’ils, elles vivent, qui déclassent en un tournemain les propos des représentant.e.s des pouvoirs. A la faveur d’une même colère, par millions, ils se sont réuni.e.s pour la dire, pour découvrir ensemble tous ces obstacles à la possibilité de vivre que des commentateurs stupides présentent comme des revendications hétéroclites. Non, ce n’est pas un couvercle que la vapeur a fait sauter. C’est la lumière qui entre.

      Ecrit le 5 décembre, 2018 à 2018-12-05T21:24:47+00:000000004731201812

    11. Françoise BIGNON dit:

      Il manque des volets concernant :
      – les salaires et indemnités plus qu’exagérés des députés, sénateurs, ministres et du président de la république. Ils nous demandent de faire des efforts alors qu’eux n’en font aucun. Leur revenu pourrait être facilement divisé par deux, il resterait encore tout à fait avantageux pour eux !
      – les salaires aberrants de certains PDG de grands groupes,
      – les cadeaux fiscaux aux plus riches,
      – l’évasion fiscale pour laquelle rien n’est réellement fait,
      – etc…
      Il est bien de demander plus de justice en demandant un SMIC correct, des retraites justes… mais il faut aussi s’en prendre clairement aux plus favorisés, surtout à ceux qui ont des revenus démesurés et qui nous considèrent le “peuple” comme à leur service pour s’enrichir !

      Ecrit le 8 décembre, 2018 à 2018-12-08T12:50:57+00:000000005731201812

    12. pauchard dit:

      Bonsoir, pourquoi n’y-a-t-il pas une pétition nationale, accessible sur le net , sans passer par les réseaux “pseudo” sociaux, pour les personnes qui ne peuvent défiler ; retraités, salariés, malades, chômeurs…etc ….ou qui ne peuvent se rendre sur les ronds points..ou qui ne veulent pas être sur des soi-disants réseaux “sociaux”….qui viendrait alimenter votre représentativité des “invisibles “…?
      Cordialement et avec tout mon soutien,
      Muriel Pauchard

      Ecrit le 8 décembre, 2018 à 2018-12-08T19:45:35+00:000000003531201812

    13. basilic dit:

      “Est-il imaginable qu’aux drapeaux bleu, blanc, rouge, dont le symbole peut aussi bien signifier un retour de mémoire républicaine bienvenu qu’un repli malheureux sur un pré carré identitaire, s’ajoutent d’autres couleurs tricolores, mariant gilets jaunes, gilets verts et gilets rouges?”

      Sur facebook,le collectif citoyen des Gilets Verts est suivi par 23.000 internautes et décliné sur une quarantaine de pages locales et départementales. Les Gilets Verts participent aux marches pour le climat, diffuse leur pétition “Les transitions, ça urge !” et mène l’action “Otto & Elise Hampel”.

      Ecrit le 24 décembre, 2018 à 2018-12-24T12:19:42+00:000000004231201812

    14. philippe dit:

      bonjour

      Il me semblent que le mouvement des gilets jaunes ne se focalise pas sur la bonne cibles..Le gouvernement actuel est la partie visible de l’iceberg que représente l’Administration comprenant les pouvoirs publics, le parlement sénat et assemblée nationale.
      LA cour des comptes dénonce chaque année des dérives budgétaires à BERCY, au parlement / qui refuse d’accès à la comptabilité voir liens joints / les baus et primes illégales des hauts fonctionnaires de Bercy.

      Les manifestations devraient viser ces lieux stratégiques et symboles de la dérive des taxations qui rongent chaque année un peu plus le pouvoir d’achat du citoyen.u
      https://fr.irefeurope.org/Publications/Etudes-et-Monographies/article/La-belle-vie-des-fonctionnaires-de-l-Assemblee-nationale
      https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-chiffres-cles/article/Assemblee-nationale-les-frais-de-personnel-les-plus-importants-d-Europe
      les 2 liens ci-dessus illustrent partiellement les abus d’un système mais aucun médias ne fait sa UNE sur ces sujets si impotrtants . Le sens de l’état mis en avant est bafoué par la réalité
      Cordialement
      Philippe

      Ecrit le 6 janvier, 2019 à 2019-01-06T20:57:01+00:000000000131201901

    15. Enriquillo dit:

      Une décision qui à l’époque a été déplorable au regard du contexte socio-économique de Haïti !

      Ecrit le 8 janvier, 2019 à 2019-01-08T15:47:01+00:000000000131201901

    16. le pennec dit:

      cela fait plus de 40 ans que de nombreux français dépensent sans compter dans l’achat de stupefiants …taxe t-on les acteurs de ces traffics?…manque à gagner?
      il est grand temps de légaliser l’autoproduction de canabis et de penser comme les suisses qui eux ne dépensent pas leur argent dans des systemes de soins non seulement très couteux (la methadone ou le subutex) mais surtout inutiles…
      les drogues ne coûtent rien.. c’est parce qu’elles sont interdites que les trafficants existent et qu’elles deviennent hors de prix et de mauvaise qualité

      légalisation de l’autoproduction de canabis pour la consomation personelle

      Ecrit le 13 janvier, 2019 à 2019-01-13T12:01:42+00:000000004231201901

    17. Werquin Alain dit:

      Bonjour j’ai 64 ans je suis en retraite et handicapé.
      Je touche ma retraite de 864.00 euros, 12.94 euros allocation adulte handicapé, avant d’être à la retraite je percevais 104.00 euros allocation autonomie des personnes handicapées, depuis que je suis à la retraite on a supprimé cette allocation, une fois retraité on n’est plus considéré comme handicapés, dès le 20 du mois je n’ai plus d’argent je suis obligé de sauter des repas, deux repas par semaine et on ne nous donne rien et on ne parle pas de ces problèmes des handicapés, moi je me considère un déchu de la société. Werquin A.

      Ecrit le 14 janvier, 2019 à 2019-01-14T21:53:02+00:000000000231201901

    18. Monsieur HR dit:

      Est ce qu’il est prévu que le président de la République s’excuse solennellement pour toutes les paroles de mépris qu’il a déversé sur la population depuis le début de son mandat ?

      Ecrit le 16 janvier, 2019 à 2019-01-16T12:22:03+00:000000000331201901

    19. henri georges dit:

      Cet article est intéressant, mais t(ous les pint évoqués seraient résolus avec des élections à laproportionnelle dans une nouvelle constituion o^tous ces demandes pourraient être inscrites
      URGENT:Dissolution et élection à la propotionnelle
      Evasion fiscale, niches fiscales et optimlisation fiscale combattues avec des sanctions allant de peines pénales à la confiscation des biens,
      Imposition immédiate de toutes les multinationales et des entreprises du cac40,retour de l’ISF
      Cela est posible sans attendre et doinner encore du temps libre aux escrocs aux voleurs et aux délinquants de toute espèce

      Ecrit le 17 janvier, 2019 à 2019-01-17T07:01:27+00:000000002731201901

    Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

    George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

    George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

    (Réd. A l’Encontre)

    Recent Comments

    Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org