mardi
23
avril 2019

A l'encontre

La Brèche

Femmes algériennes: «Nous réaffirmons notre détermination à changer le système en place»
Débat. «La désobéissance aux traités et la riposte hostile»
Ecosse. L’héritage de la campagne du Oui doit durer. Pourquoi le vote Oui de la classe ouvrière n’a-t-il pas offert la victoire?
URSS: «Etait-ce un système socialiste? Absolument pas» (I)
France. Gérard Filoche: «Ne me parlez pas de loi travail, c’est une loi dividendes»
Grèce: Solidarité avec Moisis Litsis, journaliste et responsable syndical grec, menacé par les fascistes
Catalogne. Réflexions sur la conjoncture et éléments de réponse

Archives de la catégorie ‘Syrie’

Syrie. Un épisode cruel de la guerre civile

Publié par Alencontre Le 19 - août - 2018

Bachar à l’œuvre: détruire Daraya, établir des «listes de décès»
(en fait assassinés et torturés) et appeler au retour, étroitement contrôlé, des réfugiés…

Par Sam Dagher

Assis sur un banc, sous l’ombre d’un sapin géant d’un monastère de la vallée de la Békaa, au Liban, Yasmin, une réfugiée syrienne de 30 ans venant de Daraya, se souvient de ce que son père lui dit au printemps 2011, lorsque les manifestations contre le régime de Bachar débutèrent. «Pourquoi recourir à la force alors que nous avons un cerveau? Résistons pacifiquement», déclara-t-il à Yasmin et ses frères et soeurs, captivés par les promesses que soulevaient les révoltes du printemps arabe balayant la région.

Inspiré par son père, son frère, âgé de 20 ans au début du soulèvement, rejoignit un groupe – dirigé par Yaya Shurbaji, un activiste local charismatique – déterminé à mener une lutte pacifique. Lire le reste de cet article »

Syrie. La manipulation russe à propos du retour des réfugié·e·s

Publié par Alencontre Le 14 - août - 2018

Par Anwar al-Bouni

(Introduction par FemmeS pour la démocratie). En parallèle avec les déclarations répétitives de Poutine pour le retour des réfugiés syriens en Syrie, l’aviation Russe vient de recommencer une offensive militaire contre les civils de la région du nord syrien (Idlib, la campagne de Hama et d’Alep) en soutien à l’aviation d’Assad. Les civils du nord de la Syrie comprennent aujourd’hui, en plus de la population locale, tous ceux qui ont déjà subi un déplacement forcé en Syrie (de Homs, Darayya, al-Ghouta de Damas, Yarmouk, Alep, Deir-Ezzor, etc. et même une partie des réfugiés de la Bekka-Ersal au Liban) suite aux Lire le reste de cet article »

Syrie. Il y a 5 ans Paolo Dall’Oglio disparaissait. «Il incarnait la révolte contre la tyrannie et la nécessité du dialogue»

Publié par Alencontre Le 30 - juillet - 2018

Paolo Dall’Oglio, à Zurich, le 13 avril 2013 (au milieu)

Par Baudoin Loos

Il y a des anniversaires qui font mal. Des dates qu’on préférerait oublier [1]. Le 29 juillet 2013 par exemple, il y a donc cinq ans. Ce jour-là, le père Paolo Dall’Oglio frappait à la porte du quartier général de «l’Etat islamique» à Raqqa, dans l’est de la Syrie. Le jésuite italien, qui vivait en Syrie depuis plus de trente ans, avait l’intention de demander aux djihadistes de libérer leurs prisonniers. Depuis cette date funeste, le père Paolo a disparu. Dans le cœur de nombreux Syriens qui le connaissaient et de ses amis à travers le monde, une lourde inquiétude s’était insinuée. Cinq ans plus tard, elle s’est muée en une tristesse infinie.

Franc-parler

Celui que les fidèles appelaient «Abuna» (mon père, en arabe) n’était pas un homme comme les autres. Encore moins un religieux ordinaire. Voilà quelqu’un qui avait mis sa vie au service d’une cause: le dialogue Lire le reste de cet article »

Syrie. Le régime Assad à des centaines de parents syriens: «votre enfant est mort en détention»

Publié par Alencontre Le 28 - juillet - 2018

Une peinture murale dans les décombres de Daraya commémore les personnes disparues en 2016. Photo de Majd el-Maaddamani, publiée
sur le site SyriaDirect

Par Barrett Limoges, Ammar Hamou et Mohammad Abdulssattar Ibrahim

Le frère d’Abdulrahman al-Dabaas, Islam, portait un t-shirt sur lequel était écrit un seul mot: «liberté» la dernière fois qu’ils se sont rencontrés, à travers les barreaux d’une cellule de la prison de Saidnaya en 2012.

Al-Dabaas et sa mère avaient reçu une autorisation de visite de deux minutes avec Islam. Ce dernier avait été arrêté peu avant par les forces de sécurité dans les rues de Daraya, dans les environs de Damas. Abdulrahman se souvient de la douleur que lui provoquait la vision de son frère, squelettique et frêle. Lire le reste de cet article »

Assad ou le lion nu

Publié par Alencontre Le 13 - mai - 2018

Omar Kaddour

Par Omar Kaddour

Vers le milieu du mois de mars dernier, la chaîne de télévision Al-Ikhbariya, affiliée à l’Etat syrien, diffusait de rapides interviews avec des habitants quittant la Ghouta orientale à la suite de la longue offensive qu’elle venait de subir. Le journaliste, qui n’apparaissait pas à l’écran, s’adressait à l’un des évacués sur un mode accusateur: «On dit que les habitants soutiennent les factions armées…» A quoi le vieillard répondait: «Nous sommes de pauvres gens sans défense.» Au même moment, un jeune homme prend l’initiative de demander à sa fille de dire qu’elle est «Habiba, la “fille” de Bachar Al-Assad». Mais la petite crie avec une grande colère, d’un ton sans réplique, que non, elle n’est pas la fille de Bachar! N’importe quel Syrien comprendra ici que si cet homme Lire le reste de cet article »

Syrie. Confiscation par le régime des biens immobiliers de millions de réfugiés?

Publié par Alencontre Le 19 - avril - 2018

Par Baudoin Loos

L’avenir de la Syrie d’après-guerre se prépare. Le conflit est loin d’avoir connu son épilogue mais le régime de Bachar el-Assad, fort de ses succès militaires dus au soutien de ses alliés russes et iraniens, met déjà en place le cadre «légal» de demain. Ainsi, le 2 avril dernier, une nouvelle prescription – la «loi nº 10» – a été adoptée, selon l’agence officielle Sanaa. Cette loi révise l’enregistrement des biens immobiliers à travers le pays. Et stipule que tout propriétaire doit aller montrer Lire le reste de cet article »

Syrie. Après Afrin, Erdogan lorgne sur Manbij

Publié par Alencontre Le 3 - avril - 2018

Par Omar Ouahmane

«En face de nous, il y a cette école juste à côté de la mosquée, vous la voyez? C’est là que les combattants de l’Armée syrienne libre (ASL) se trouvent.» Nous sommes à 10 km au nord de Manbij, sur la ligne de front, et en face de nous il y a ces positions tenues par l’ASL, supplétive de l’armée turque. A combien de kilomètres sommes-nous? «Ils sont à moins d’un kilomètre, 700 mètres au maximum.» Il y a des impacts de balles un peu partout autour de nous, il y a des tirs, il y a des affrontements parfois? Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org