dimanche
20
août 2017

A l'encontre

La Brèche

Egypte. Sissi organise les législatives
Ebola. Une épidémie dans un contexte de société malade
Les privilégié·e·s de la retraite
Etat espagnol. Bienvenue, instabilité!
Gaza. «La vie à Gaza a toujours été dévorée par la guerre»
Syrie. Les «armes chimiques» de Bachar et «la conférence de Genève»
Iran: crise au sommet sur fond de crise sociale

Archives de la catégorie ‘Afrique’

Belgique-Congo. «L’impensable décolonisation»

Publié par Alencontre Le 16 - juillet - 2017

Kasa Vubu, Kalonji et Nzeza-Nlandu arrivent à Bruxelles pour la Table ronde, qui s’est ouverte le 30 juin 1990

Par Colette Braeckman

«L’indépendance dans trente ans»… Ecrivant ces lignes en 1955, depuis son bureau de l’institut universitaire d’Anvers, Jef Van Bilsen, ne pouvait pas prévoir le séisme qu’il allait provoquer [voir la chronologie en fin de cet article].

La porte ouverte vers l’indépendance

Séisme en Belgique, où le professeur fut traité de fou pour avoir osé imaginer que dans un délai aussi bref ces «grands enfants» de Congolais pourraient jamais être prêts. Séisme au Congo où une brèche s’est soudain ouverte, laissant entrevoir que l’indépendance est désormais possible. En juillet 1956, un petit groupe d’intellectuels congolais, «Conscience africaine» parmi lesquels Lire le reste de cet article »

Maroc-Rif. Nasser Zefzafi devant les juges: «les responsables du désastre devraient occuper ma place»

Publié par Alencontre Le 12 - juillet - 2017

Nasser Zafzafi, leader du Hirak, mouvement de protestation d’Al Hoceïma

Réd. A l’Encontre

Selon la rédaction de Le Desk et d’autres sources, le nombre de personnes placées en détention préventive suite aux «événements d’Al Hoceïma» a atteint 176, a annoncé, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

• En date du 6 juillet 2017, ces détenus, contre lesquels aucun jugement définitif passé en force de chose jugée n’a été prononcé, se répartissent comme suit: 56 personnes en cours d’instruction (48 devant la Cour d’appel de Casablanca et 8 devant celle d’Al Hoceïma), Lire le reste de cet article »

Maroc. L’Etat lézardé par la vidéo humiliante de Zafzafi

Publié par Alencontre Le 11 - juillet - 2017

Nasser Zafzafi, leader du Hirak populaire rifain

Par Ali Madar

Un site de propagande policière a diffusé une vidéo non datée et non sourcée, montrant le leader du Hirak forcé de se dénuder face caméra afin de démontrer qu’il n’a pas été victime de violences. Le parquet de Casablanca a ouvert une enquête sur les conditions de son tournage sans faire cas de la responsabilité du «média» récidiviste qui jouit d’une étonnante impunité

Quelques heures avant la comparution de Nasser Zafzafi devant le juge d’instruction à la Cour d’appel de Casablanca lundi 10 juillet, une vidéo attentatoire à sa dignité a été mise en ligne par Barlamane.com, un site de propagande réputé proche des sécuritaires. Lire le reste de cet article »

Maroc. «Jamais le Rif ne retrouvera la paix tant que nos revendications ne seront pas satisfaites»

Publié par Alencontre Le 10 - juillet - 2017

Dossier

Le 7 juillet 2017, en début de soirée, suite à l’appel lancé sur les réseaux sociaux, près de 300 femmes se sont mobilisées, place Maréchal, à Casablanca, pour demander la libération des détenus politiques du Hirak. «Debout contre l’emprisonnement politique, on est prêtes!», avaient-elles annoncé sur les réseaux sociaux. Etudiantes, militantes, mères de famille et femmes de tous âges étaient au rendez-vous.

Micros et pancartes à la main, elles ont scandé «Liberté et dignité pour les prisonniers» ou encore «Nous n’avons pas peur du Makhzen et de sa répression». Lire le reste de cet article »

Maroc. Une crise qui ébranle les fragiles «accords au sommet» mis en place ces derniers mois

Publié par Alencontre Le 29 - juin - 2017

Le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, donne une déclaration à la presse

Par Le Desk et l’Agence marocaine
de presse

Le chef du gouvernement marocain Saâdedine El Otmani [membre du Parti de la justice et du développement – PJD – ayant initié son mandat le 5 avril 2017, dans le cadre d’un accord avec quatre autres partis trouvé le 25 mars 2017] a insisté, mercredi soir 28 juin, sur «la nécessité de respecter la loi dans le traitement des protestations à Al Hoceima et d’enquêter sur tout abus», se disant confiant en la justice pour «donner corps aux orientations royales relatives au respect des garanties du procès équitable, enquêter sur toute torture présumée et pour mener l’expertise médicale nécessaire conformément aux règles juridiques universellement reconnues». Lire le reste de cet article »

Maroc. Un Hirak qui interpelle l’ensemble du Maroc et de la région

Publié par Alencontre Le 28 - juin - 2017

Concert de casseroles, le 27 juin, contre la brutale répression

Dossier par la rédaction de
A l’Encontre

Le 13 juin 2017, Baudoin Loos du quotidien belge Le Soir, affirmait: «Quand un homme considéré comme très proche du régime comme Noureddine Miftah, le président de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux, ose intituler une tribune libre sur le site PanoraPost.com «Le royaume est en danger», c’est que la situation devient grave.» Lire le reste de cet article »

Maroc. Arrestations et manifestations à Al-Hoceïma et Imzouren

Publié par Alencontre Le 11 - juin - 2017

Manifestation le 3 juin 2017 à Imzouren

Par AFP – Rédaction

La police marocaine a procédé à quatre nouvelles arrestations dans le nord du Maroc, où le mouvement de contestation populaire se poursuit.

«Il y a eu trois arrestations ces dernières 24 heures», a indiqué à l’AFP une source au sein de l’exécutif local. L’identité des personnes interpellées n’a pas été précisée.

Un activiste local a affirmé pour sa part que six personnes avaient été interpellées vendredi, «trois dans la ville d’Al-Hoceïma, et trois dans des localités voisines». Lire le reste de cet article »


FIFA : comprendre le "système Blatter" en 5... par lemondefr

C’est une bombe que vient de lancer Der Spiegel. Dans un article intitulé «Le complot», l’hebdomadaire allemand dévoile un document qui relance le feuilleton «borgiesque» à la Fédération internationale de football (FIFA).

Ledit document est une proposition de contrat envoyée le 19 décembre 2014 par le cabinet d’avocats californien Quinn Emanuel (QE) au directeur juridique de la FIFA, Marco Villiger. Dans ce document, QE s’engage à défendre les intérêts de la Fédération contre le département d’Etat de la justice américaine.

Le contrat est signé le 5 janvier 2015 par le secrétaire général de l’organisation, Jérôme Valcke, et par son adjoint et directeur financier Markus Kattner, puis tamponné par M. Villiger.

La chronologie apparaît troublante dans la mesure où l’administration de la FIFA semble avoir été au courant de la menace exercée par les autorités américaines «142 jours» avant le fameux coup de filet du 27 mai 2015, à Zurich (Suisse). Ce jour-là, plusieurs dignitaires de l’instance planétaire avaient été interpellés pour corruption, fraude et blanchiment d’argent. Cette vague d’arrestations avait eu lieu deux jours avant la réélection du SuisseSepp Blatter, le 29 mai 2015, pour un cinquième mandat à la présidence de la FIFA.

«Un complot interne»

La tornade judiciaire avait finalement conduit le Valaisan à remettre son mandat à disposition, le 2 juin 2015. Sepp Blatter, dont la signature manque sur le contrat scellé avec QE, assure qu’il «n’était pas du tout au courant» de cet accord. Celui qui a été suspendu six ans pour un paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) fait en 2011 à l’ancien président de l’Union des associations européennes de football (UEFA), Michel Platini – lui-même radié quatre ans – se dit victime d’un «complot interne». (Le Monde, 12 août 2017, à 12h44, à suivre sur le site de ce quotidien)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org