mercredi
25
avril 2018

A l'encontre

La Brèche

Grèce: une économie dépendante et rentière
Suisse. Moins que le minimum syndical
Une année 2014 peu prometteuse pour les peuples en Iran
France. Le RBM, l’implosion de l’UMP et la «gauche». Quid?
Poutine et les 40 oligarques
Liban. Réfugiés syriens:«non-assistance à personne en danger»
Entretiens avec Maurice Nadeau

Archives de l'année 2001

11 septembre 2001. Folie meurtrière et désordre impérial I et II

Publié par Alencontre Le 5 - octobre - 2001

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Charles-André Udry

Les protagonistes des actes terroristes du 11 septembre 2001 ont utilisé des victimes – passagers et pilotes d’avions civils – pour perpétrer un meurtre de masse. Ces actions ne souffrent d’aucune justification. Ce massacre, sans aucune revendication politique, n’a d’autre effet que de tuer des milliers de civils: concierges, nettoyeuses, employé.e.s de bureau ou cadres…

Cet assassinat sans discrimination de civils n’a rien à voir avec les luttes d’émancipation des salariés et des myriades d’exploité.e.s et opprimé.e.s dans le monde. Lire le reste de cet article »

«SNCF: d'où vient vraiment la dette?»

______________________________________________

«Macron va-t-il bloquer le pays?»

______________________________________________

«Ce que les médias ne disent pas sur la SNCF»

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org