dimanche
19
mai 2019

A l'encontre

La Brèche

Maroc. «Le Rif et la présence massive des militaires»
Elections portugaises: première analyse du Bloc de gauche
Etats-Unis. Le concours d’impopularité entre deux candidats
Etat espagnol. «Le 22 octobre, redescendons dans la rue»
Grèce. Alexis Tsipras propose un référendum le 5 juillet
Débat: «L’inégalité est un problème de santé publique»
Colombie. Le «non» et le «oui» des deux Colombie

Archives de l'année 2000

Quid du socialisme?

Publié par Alencontre Le 24 - juin - 2000

Par Charles-André Udry

1. La désillusion a frappé une part très majoritaire des forces qui se définissent à gauche sur l’échiquier politique. Certes, cette posture de gauche revendiquée n’équivaut pas à une orientation théorique, politique et, encore moins, à une praxis anticapitalistes. Chez elles, la perspective du socialisme a disparu de l’horizon.

Dès lors, la pratique quotidienne des militantes et militants dans les syndicats, les divers mouvements sociaux ainsi que les débats politiques tendent à être placés sous l’emprise d’une idéologie proposant une harmonisation possible des contradictions sociales à l’oeuvre dans la société capitaliste, sous la condition d’une addition, plus ou moins grande, d’«équité sociale» et «d’assurances démocratiques». Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org