lundi
21
août 2017

A l'encontre

La Brèche

Palestine. Aux côtés des Palestiniens, contre l’occupation
«L’Autorité palestinienne prise à son propre jeu»
«La crédibilité de Syriza» et quel régime politique?
Grèce. Une victoire en vue et les tâches qui en découlent
Grèce. Des élections et un possible gouvernement de gauche. Quelle dynamique?
Etats-Unis. La résistance après le jour de l’inauguration présidentielle
A voir. Questions pour un shampoing

Archives de la catégorie ‘Asie’

Yémen. «Jetés par-dessus bord», bombardés et ravagés par le choléra

Publié par Alencontre Le 11 - août - 2017

Réfugiés dans la Corne de l’Afrique…

Par Thomas Casavecchia

Le Yémen est un passage obligé pour les migrants de la corne de l’Afrique. Mais la région est très dangereuse. Trois cents personnes jetées par-dessus bord, sans aucune autre forme de procès. En deux jours, au moins 35 migrants ont péri dans la mer au large du Yémen, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). L’agence de la migration rattachée à l’ONU craint que le coût humain ne soit bien plus lourd et puisse atteindre plus de 55 victimes. Lire le reste de cet article »

Le coup d’Etat judiciaire-politique au Pakistan

Publié par Alencontre Le 6 - août - 2017

Nawaz Sharif (à gauche) avec son frère Shahbaz, en 2008

Par Farooq Sulehria

Etant donné la vie politique mouvementée du Pakistan, un coup de plus ne fait pas les grands titres. Pourtant la destitution du Premier ministre Nawaz Sharif, inculpé pour corruption le 28 juillet suite à un verdict de la Cour suprême, présente un élément de nouveauté, puisque ce sont les principaux juges et non l’armée qui ont effectué le récent coup.

Lors des précédents coups d’Etat, c’étaient les militaires pakistanais qui se trouvaient à la tête de l’offensive. Un pouvoir judiciaire malléable justifiait ensuite, sans état d’âme, le résultat du coup, en lui procurant une couverture légale. Il y a sans doute eu des tentatives de résistance de la part de quelques membres Lire le reste de cet article »

Chine-Suisse. Des horlogers suisses se fournissent chez Biel Crystal. L’une des pires usines de Chine

Publié par Alencontre Le 30 - juillet - 2017

Par Julie Zaugg

Un empire fondé sur le cristal

Biel Crystal Manufactury a vu le jour en 1986 pour fournir, entre autres, des verres de montre aux horlogers [mais aussi pour des caméras, des instruments optiques]. Outre les Suisses, la firme compte Christian Dior [du groupe LVMH de Bernard Arnault], Gucci [détenu par le groupe Kerin avec Yves Saint Laurent, Boucheron, Bottega Veneta, etc.; à sa tête François-Henri Pinault], Guess [Etats-Unis, siège en Californie, créée par les frères Marciano] et le japonais Citizen parmi ses clients. Elle fournit un tiers des cristaux utilisés par les fabricants de montres européens. Basée à Hongkong, elle possède deux sites de production en Chine continentale, à Shenzhen et à Huizhou. Lire le reste de cet article »

Turquie. Doutes et inepties à l’ouverture du procès du quotidien «Cumhuriyet»

Publié par Alencontre Le 28 - juillet - 2017

Par Markus Bernath

L’administration judiciaire a réservé la grande salle de la 27e chambre pour les crimes graves, mais elle n’était de loin pas assez grande pour les personnes intéressées à ce procès. Familles, collègues, membres de partis politiques turcs et étrangers, ainsi que représentants d’organisations internationales, se pressaient dans la salle de tribunal du Palais de Justice d’Istanbul, dans le quartier de Caglayan [au sein du district de Kagithane]. Quand les accusés furent introduits, la salle applaudit. Le procès [commencé le lundi 24 juillet] contre 17 collaborateurs [1] du quotidien Cumhuriyet a un caractère symbolique. Lire le reste de cet article »

Turquie. L’Etat de l’arbitraire, avec «un chef censé représenter toute la volonté nationale, tout le peuple»

Publié par Alencontre Le 17 - juillet - 2017

Dossier avec des contributions de Camille Guillot, d’Oguz Güven, d’Ahmet Insel et de Jean Marcou

«Nous n’oublions pas le 15 juillet», peut-on lire sur les immenses affiches rouge et blanche aux couleurs du drapeau turc, placardées un peu partout dans la ville. Quelques jours à peine après la tentative de coup d’Etat, le célèbre pont du Bosphore, à Istanbul, avait été rebaptisé «le pont des Martyrs du 15 juillet».

La tentative de coup d’Etat a marqué un tournant. Depuis un an, le gouvernement s’est lancé dans une Lire le reste de cet article »

Chine. Liu Xiaobo, esprit libre, mort détenu

Publié par Alencontre Le 14 - juillet - 2017

Les militants pro-démocratie de Hong Kong ont rendu
hommage à Liu Xiaobo dès l’annonce de sa mort

Par Véronique Kiesel

Une grande tristesse, un énorme gâchis. L’annonce de la mort de Liu Xiaobo, ce jeudi 13 juillet 2017, laisse un goût amer. Emprisonné depuis 2008 pour avoir signé une Charte demandant le respect des libertés privées et politiques et celui de la Constitution chinoise, il n’a été sorti de prison que pour venir mourir dans un hôpital.

• Souffrant d’un cancer du foie au stade terminal, il avait indiqué qu’il espérait pouvoir se faire soigner hors de Chine: pas vraiment parce qu’il espérait guérir, mais pour retrouver pour quelques jours le goût de la liberté. La liberté de parler, de rencontrer ses amis et surtout loin de toute surveillance, de serrer contre lui sa femme, la poétesse Liu Xia.

Mais alors que le diagnostic avait été posé en mai, les autorités chinoises n’ont rendu publique son Lire le reste de cet article »

Inde. Modi rêve d’une race supérieure

Publié par Alencontre Le 1 - juillet - 2017

Narendra Modi

Par Lina Sankari

Les nationalistes au pouvoir ont lancé un programme de naissances «d’enfants aryens» basé sur la «pureté de la race». Ce projet dangereux est inspiré du «Lebensborn» nazi.

Il est des mythologies identitaires dont le présent a du mal à se défaire. Qu’importe finalement la pertinence de certaines théories, les nationalistes conçoivent l’histoire comme une continuité qui relierait la nation actuelle à sa forme antique idéalisée. Il en est ainsi dans l’Inde actuelle, où le Parti du peuple indien (BJP), Lire le reste de cet article »


FIFA : comprendre le "système Blatter" en 5... par lemondefr

C’est une bombe que vient de lancer Der Spiegel. Dans un article intitulé «Le complot», l’hebdomadaire allemand dévoile un document qui relance le feuilleton «borgiesque» à la Fédération internationale de football (FIFA).

Ledit document est une proposition de contrat envoyée le 19 décembre 2014 par le cabinet d’avocats californien Quinn Emanuel (QE) au directeur juridique de la FIFA, Marco Villiger. Dans ce document, QE s’engage à défendre les intérêts de la Fédération contre le département d’Etat de la justice américaine.

Le contrat est signé le 5 janvier 2015 par le secrétaire général de l’organisation, Jérôme Valcke, et par son adjoint et directeur financier Markus Kattner, puis tamponné par M. Villiger.

La chronologie apparaît troublante dans la mesure où l’administration de la FIFA semble avoir été au courant de la menace exercée par les autorités américaines «142 jours» avant le fameux coup de filet du 27 mai 2015, à Zurich (Suisse). Ce jour-là, plusieurs dignitaires de l’instance planétaire avaient été interpellés pour corruption, fraude et blanchiment d’argent. Cette vague d’arrestations avait eu lieu deux jours avant la réélection du SuisseSepp Blatter, le 29 mai 2015, pour un cinquième mandat à la présidence de la FIFA.

«Un complot interne»

La tornade judiciaire avait finalement conduit le Valaisan à remettre son mandat à disposition, le 2 juin 2015. Sepp Blatter, dont la signature manque sur le contrat scellé avec QE, assure qu’il «n’était pas du tout au courant» de cet accord. Celui qui a été suspendu six ans pour un paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) fait en 2011 à l’ancien président de l’Union des associations européennes de football (UEFA), Michel Platini – lui-même radié quatre ans – se dit victime d’un «complot interne». (Le Monde, 12 août 2017, à 12h44, à suivre sur le site de ce quotidien)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org