jeudi
12
décembre 2019

A l'encontre

La Brèche

Contre la confiscation du pouvoir par un triumvirat
Ce qui est en train de mûrir en Egypte
Pérou. Situation du projet Conga en 2014. Danger imminent.
Etat espagnol. Les attentats, les questions en suspens, les réactions et leur mise en perspective
Syrie-Liban. Réfugié·e·s de Syrie face à l’esclavage
Grèce. La Nouvelle Démocratie encore un peu plus vers l’extrême droite
Alep: appel urgent

Archives de la catégorie ‘Bolivie’

Bolivie. Le rôle de la religion dans le coup. Deux modèles de «christianisation»

Publié par Alencontre Le 22 - novembre - 2019

Religieuses catholiques qui participent à Santa Cruz de la Sierra à la manifestation saluant la démission d’Evo Morales, le 10 novembre 2019 (Daniel Walker)

Par Nicolás Iglesias Schneider

La religion a toujours été présente dans la politique bolivienne et elle est un facteur fondamental dans les processus subjectifs de changement social dans ce pays andin. Selon les données de 2018 de l’Institut national de statistique bolivien, 71% de ses habitants se définissent comme catholiques, 21% comme évangéliques, 4% s’identifient aux religions indigènes (bien que beaucoup vivent leur religiosité originale en dialogue avec le catholicisme populaire) et 3% se reconnaissent comme adhérents aux autres religions.

En 2009, sous le gouvernement d’Evo Morales, la laïcité de l’Etat Lire le reste de cet article »

Bolivie. Bible, balles et vote

Publié par Alencontre Le 21 - novembre - 2019

La présidente par intérim en action

Par Pablo Stefanoni

Coup d’Etat militaire contre un gouvernement populaire? Insurrection démocratique contre une dictature, quelle a été la dynamique qui a abouti à la démission du président Evo Morales? Présentées schématiquement, aucune des deux images précédentes ne rend bien compte de ce qui s’est passé, même si toutes deux contiennent une part de vérité: la première insiste trop sur le «mécanisme» du renversement et sous-estime les acteurs; la seconde éclaire certaines images et omet le reste du film, dont la fin est fort éloignée d’un mouvement démocratique. Lire le reste de cet article »

La Bolivie et la contre-révolution. Comment ont-ils renversé Evo?

Publié par Alencontre Le 12 - novembre - 2019

Le général Williams Kaliman qui a «suggéré» à Evo Morales de démissionner

Par Pablo Stefanoni et Fernando Molina

Commençons par la fin (ou la fin provisoire de cette histoire): dimanche 10 novembre 2019 dans les dernières heures de la nuit, le leader de Santa Cruz Luis Fernando Camacho a défilé sur une voiture de police dans les rues de La Paz, escorté par des mutins et applaudi par des secteurs de la population opposés à Evo Morales. De la sorte a été mise en scène une contre-révolution civile et policière, qui a écarté du pouvoir le président bolivien. Evo Morales s’est réfugié sur son territoire, la région de Lire le reste de cet article »

Bolivie. Notes sur la crise post-électorale

Publié par Alencontre Le 8 - novembre - 2019

Par Pablo Stefanoni

Tout semble déraper en Bolivie après le 20 octobre [date des élections à la présidence et vice-présidence, à la chambre des députés et au sénat]. Les accusations mutuelles entre les responsables gouvernementaux et les opposants sont identiques: coup d’Etat /coup d’Etat, racisme / racisme, dictature / dictature et il y a déjà de violents affrontements entre des groupes de Boliviens dans les rues. De toute évidence, le gouvernement n’a pas mesuré les effets d’une candidature [d’Evo Morales] imposée au vu du résultat Lire le reste de cet article »

Que se passe-t-il en Bolivie?

Publié par Alencontre Le 31 - octobre - 2019

Evo Morales

Par Pablo Stefanoni

Les élections présidentielles du 20 octobre ont plongé la Bolivie dans une crise politique. Ce jour-là, le président Evo Morales a brigué un quatrième mandat dans la compétition la plus ouverte depuis son arrivée au Palacio Quemado [nom historique de la résidence présidentielle à La Paz, le terme «palais brûlé» a son origine dans l’incendie du bâtiment en 1875] en janvier 2006, avec 54% des voix. Depuis lors, le «premier président indigène» a triomphé, élection après élection, avec plus de 60% des voix et d’énormes avances par rapport à Lire le reste de cet article »

Le «cadeau» d’Evo Morales à Matteo Salvini… et au «frère» Jair Bolsonaro

Publié par Alencontre Le 17 - janvier - 2019

Cesare Battosto. Photo de la police bolivienne

Par Pablo Stefanoni

Commençons par la fin: le dimanche 13 janvier 2019, un avion transportant des policiers et des agents des services de renseignement italiens a atterri à l’aéroport de Viru Viru, à Santa Cruz de la Sierra, capitale de l’«Orient» bolivien. Il en est reparti avec à son bord Cesare Battisti. Cet auteur de romans policiers est aussi un ancien membre du groupe armé dit d’extrême gauche Prolétaires armés pour le Communisme (PAC), actif pendant les «années de plomb» italiennes [du début des années 1970 au début des années 1980]. Battisti a été condamné en Italie à la prison à perpétuité pour quatre homicides, deux en tant qu’auteur matériel [selon la définition dans le droit pénal: «la personne qui accomplit personnellement l’acte matériel incriminé»], et deux autres en tant que complice. Le militant d’extrême-gauche, qui se proclame innocent de ces crimes, est arrivé à l’aéroport militaire italien de Ciampino [aéroport de Rome] le lundi 14 à 11h36. Lire le reste de cet article »

Bolivie. Douze ans d’Evo Morales. Entre gouvernement fécond et caudillisme pernicieux

Publié par Alencontre Le 16 - février - 2018

Par Fernando Molina

Le 22 janvier 2018, Evo Morales a fêté ses 12 ans au pouvoir. Le discours adressé au pays était analogue à celui qu’il a répété à chacune des dates anniversaires. Il consistait à comparer la situation socioéconomique et démographique réalisée au cours de son mandat avec la précédente.

Le président a tout d’abord mentionné que le PIB moyen par habitant pour la période 2006-2017 était de 2392 dollars, soit trois fois plus que celui de la période 1994-2005, qui était Lire le reste de cet article »

«C’est un véritable mouvement révolutionnaire social de grande ampleur, explique Loulouwa al-Rachid dans un entretien avec Orient XXI, contre une classe dirigeante qui gouverne dans un mépris total de la population et dans le seul souci de préserver sa part de prébendes et d’accéder à la rente pétrolière pour entretenir des clientèles dans le pays.» Et ceci alors que, depuis l’invasion de 2003 par les Etats-Unis, le pays souffre du délitement de ses infrastructures. Bien qu’essentiellement chiite, le mouvement bénéficie de la sympathie de toute une population, qui met aussi en cause l’influence iranienne.

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org