vendredi
24
mai 2019

A l'encontre

La Brèche

France: Construire la grève interprofessionnelle pour le 31 mars!
Des ex-commissaires de l’UE commissionnés dans les grandes firmes
Théorie de la valeur: dans les méandres de la «transformation»
Egypte. «La révolution dans une conjoncture critique»
Etats-Unis et guerre de l’Arabie saoudite au Yémen
Les étudiants repolitisent la société chilienne
France. Sur le mythe de la dédiabolisation du Front national

Archives de la catégorie ‘Soudan’

«Le long printemps arabe» et la place actuelle des soulèvements en Algérie et au Soudan

Publié par Alencontre Le 19 - mai - 2019

Entretien avec Gilbert Achcar
conduit par Ashley Smith

Après des années de contre-révolution et d’effusions de sang, le mois dernier des lueurs d’espoir sont apparues au Moyen-Orient. En Algérie et au Soudan, des manifestations de masse ont éclaté défiant les régimes autocratiques des présidents Abdelaziz Bouteflika et Omar al-Bachir. Et à cet égard, les deux mobilisations initiales ont été couronnées de succès: les deux dirigeants ont été démis de leurs fonctions et leurs décennies de règne ont pris fin. Mais les protestations se sont poursuivies, car, comme en Egypte après la révolution de 2011, la structure de base du pouvoir de ces Lire le reste de cet article »

«Dans la région beaucoup va dépendre de ce qui va se passer en Algérie et au Soudan»

Publié par Alencontre Le 23 - avril - 2019

Entretien avec Gilbert Achcar
conduit par Mehdi Mahmoud

En Algérie et au Soudan, l’armée s’est affichée en arbitre dans les révolutions en cours. Pour quelles raisons?

Ce sont des institutions militaires dont tout le monde sait qu’elles sont la véritable ossature du régime dans des pays comme l’Algérie, le Soudan ou l’Égypte. Voyant l’ampleur du mécontentement populaire, ils ont décidé d’agir en un coup d’État conservateur, qui sacrifie la tête du régime afin de préserver le reste. Nous avons vu ça avec Hosni Moubarak en Égypte et l’on assiste à la même chose avec Abdelaziz Bouteflika Lire le reste de cet article »

«Bouteflika et El-Béchir ne sont que le sommet de l’iceberg»

Publié par Alencontre Le 12 - avril - 2019

Manifestation à Karthoum, le 9 avril 2019

Entretien avec Gilbert Achcar
conduit par Luc Mathieu 

 Le professeur de relations internationales et politiques Gilbert Achcar redoute des transitions difficiles au Soudan et en Algérie au vu des expériences passées, en Libye ou en Egypte notamment.

Peut-on parler d’un nouveau printemps arabe?

Il y a effectivement une nouvelle poussée révolutionnaire en Algérie et au Soudan. Il ne faut pas non plus oublier qu’il y a depuis l’année dernière des épisodes de révolte Lire le reste de cet article »

Sur la ligne de front de la guerre de l’Arabie saoudite contre le Yémen: les enfants soldats du Darfour

Publié par Alencontre Le 2 - janvier - 2019

Par David D. Kirkpatrick

Khartoum, Soudan. La guerre civile au Darfour a enlevé presque tout espoir à Hager Shomo Ahmed. Le bétail de la famille a été volé et une dizaine d’années de massacres ont plongé ses parents dans le dénuement.

Puis, fin 2016, l’Arabie saoudite a offert une planche de salut: le royaume pourrait verser jusqu’à 10’000 dollars si Hager rejoint leurs forces combattant 2000 kilomètres plus loin, au Yémen. Lire le reste de cet article »

Soudan. La rue défie le pouvoir soudanais

Publié par Alencontre Le 29 - décembre - 2018

Par Jean-Philippe Rémy

Jusqu’où les « émeutes du pain » vont-elles emporter le Soudan? Lorsque les premiers manifestants sont descendus dans les rues, la contestation n’avait rien d’organisé. Des rassemblements similaires se multipliaient dans un nombre croissant de villes du pays, sans programme, coordination ni leaders clairement identifiés, et dont le but était de protester contre le renchérissement des produits de première nécessité, comme le pain et le sucre. Le 18 décembre, le prix des petits pains ronds et souples qui composent l’ordinaire de toutes les familles soudanaises avait été multiplié par trois. En janvier, ce prix avait déjà doublé. Lire le reste de cet article »

Sinaï. Le désert des tortures

Publié par Alencontre Le 12 - janvier - 2014

_66226692_torturescarsonlamlam'sback,2Par Baptiste de Cazenove

La frontière israélo-égyptienne est, depuis 2009, le théâtre d’un gigantesque trafic d’êtres humains. Des réfugiés, souvent érythréens, y sont détenus et suppliciés par des rançonneurs bédouins. Un drame méconnu et impuni. [Voir sur ce site en date du 9 avril 2013 l’article Emprisonnés, torturés, tués: le trafic des êtres humains prospère dans la péninsule du Sinaï.] Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org