dimanche
30
avril 2017

A l'encontre

La Brèche

France. «Croquis. Pourquoi Fillon n’a pas encore perdu»
La gauche grecque et le putsch en Turquie
«L’Etat palestinien» à l’ONU: beaucoup de bruit pour rien?
Egypte: les mobilisations sociales continuent
Pour un salaire minimum. Et le début d’une contre-offensive syndicale
CFF-Cargo: une grève aussi pour les femmes
A propos du dernier rapport du BIT: réflexions critiques

Archives de la catégorie ‘Indonésie’

L’Indonésie est en train de brûler. Pourquoi le monde regarde-t-il ailleurs, à la veille de la COP21?

Publié par Alencontre Le 6 - novembre - 2015

3000IndoEnfnatsPar George Monbiot

Je me suis souvent demandé comment les médias réagiraient lorsqu’un éco-apocalypse frapperait. Je me représentais des programmes de nouvelles brèves, produisant des rapports sensationnels, tout en omettant d’expliquer les raisons de ce qui se passait ou comment des désastres pourraient être arrêtés. Ensuite, ces médias demanderaient à leurs journalistes spécialistes dans le domaine de la finance comment ces catastrophes affecteraient le prix des actions, avant de se tourner vers le sport. Lire le reste de cet article »

Philippe Poutou et son message lors des 15 minutes avec les 11 candidats sur France 2, le 20 avril 2017


Présidentielle : revivez le passage de Philippe Poutou dans "15 minutes pour convaincre" sur France 2

Parmi les divers thèmes abordés dans sa campagne, le chômage a une place importante. Le chômage est d'abord une arme – ils ne sont pas désarmés – par les employeurs afin de faire accepter plus facilement des conditions de travail épuisantes, dégradées et des salaires de survie. Car, si «cela ne vous convient pas, il y en a dix qui attendent devant la porte».

Le chômage est aussi un coût qui pèse sur celles et ceux qui le subissent, et aussi bien directement qu'indirectement sur leur famille. Tensions, stress accru, dégradation de la santé physique et psychique. C'est inacceptable.

Michel Husson affirme: «La réduction du temps de travail permet la création d'emplois. Mais la condition essentielle est le contrôle des travailleurs et travailleuses sur la réalité des créations d'emplois. Ce sont eux qui doivent décider collectivement de la meilleure manière de combiner les formes possibles de réduction du temps de travail, de manière à prendre en compte les aspirations différenciées de salarié·e.s: réduction quotidienne (tant d'heures par jour); hebdomadaire (par exemple 4 jours), annuelle (journée RTT), pluriannuelle (année sabbatique).»

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org