vendredi
14
décembre 2018

A l'encontre

La Brèche

Italie. «Milan Expo 2015»: quand Nestlé, Syngenta, Barilla… s’occupent de la «faim dans le monde»
Grèce. De quel accord s’agit-il?
En 2009 dans l’UE: 1110 milliards d’euros d’aide aux banques
Le Ghetto de Varsovie: le soulèvement a commencé le 19 avril 1943
France: «1er mai: à quoi rêvent les contre cortèges?»
RDC. Joseph Kabila choisit son dauphin
Etre ou ne pas être dans l’Euroland

Archives de la catégorie ‘Japon’

Hisroshima. «Comment décrire aujourd’hui ce que nous avons vu?»

Publié par Alencontre Le 6 - août - 2015

JaponTémoignages recueillis
par Arnaud Vaulerin

Le ciel bleu dégagé et trois avions en altitude. Les survivants du bombardement de Hiroshima ont gardé en mémoire cette dernière image du 6 août 1945 avant la destruction. Il était 8h15 quand la forteresse volante américaine Enola Gay, un B29, a lâché Little Boy Lire le reste de cet article »

Fukushima. Certains écologistes glorifient le «sacrifice» (des autres)

Publié par Alencontre Le 13 - mars - 2014
Naoto Matsumura à Fessenheim le 9 mars lors de la manifestation: trois ans après Fukushima

Naoto Matsumura à Fessenheim le 9 mars lors de la manifestation: trois ans après Fukushima

Par Thierry Ribault

Antonio Pagnotta, est tombé en extase devant une nouvelle icône : Matsumura Naoto, « fermier » de son état, vivant à Fukushima dans l’ex-zone interdite, avec ses bêtes. Cet homme, explique Antonio Pagnotta, nous montre la marche à suivre en cas d’accident nucléaire en France : « Quand le désastre nucléaire arrivera, il faudra se battre à mains nues. Il faudra faire appel à ce qu’on connaît de mémoire archaïque, c’est-à-dire la spiritualité ». Raison pour laquelle, nous est annoncée depuis mai 2013, stratégie de communication oblige, la venue prochaine, en France, de ce shintoïste des grands espaces contaminés. Que Pagnotta, journaliste, épaulé de « militants écologistes issus de plusieurs associations » (dont Greenpeace), fasse de ce Lire le reste de cet article »

Derrière la récession, le tremblement de terre et le tsunami, c’est la pauvreté qui guette

Publié par Alencontre Le 5 - avril - 2011

Japon PauvretéPar Suvendrini Kakuchi *

Le couple est propriétaire d’un magasin de comestibles dans la principale rue commerciale du village de Manie, rue qui est encore jonchée de décombres. Et sa maison, à plus de trois kilomètres de là, est en ruines après le tsunami qui a dévasté la région.

«Il y a des décennies que nous travaillons dur pour avoir une vie stable et celle-ci a disparu en quelques minutes. Notre futur est incertain», a dit Shinohara tout en faisant la queue pour s’enregistrer dans un lieu de refuge temporaire. Lire le reste de cet article »

Le pire est en marche à Fukushima!

Publié par Alencontre Le 17 - mars - 2011

Par Daniel Tanuro

 

La gravité de la situation empire d’heure en heure sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima, au Japon. Les gestionnaires des installations n’ont apparemment plus de prise sur le cours des événements. Le risque grandit d’une catastrophe aussi grave, voire plus grave que celle de Tchernobyl. Lire le reste de cet article »

La preuve par Fukushima: pas de nucléaire sans catastrophe

Publié par Alencontre Le 15 - mars - 2011

Par Daniel Tanuro.

Il s’est produit ce qui devait se produire: un nouvel «accident» nucléaire majeur. A l’heure où ces lignes sont écrites, il n’est pas encore certain qu’il prendra les dimensions d’une catastrophe semblable à celle de Tchernobyl, mais c’est bien dans cette direction que les choses, hélas, paraissent évoluer. De toute manière, catastrophe de grande ampleur ou pas, la preuve est une nouvelle fois fournie que cette technologie ne pourra jamais être sûre à 100%. Les risques sont à ce point effrayants que la conclusion coule de source: il faut impérativement sortir du nucléaire, et en sortir le plus rapidement possible. C’est la première leçon à tirer de Fukushima, mais son application soulève des questions sociales et politiques absolument fondamentales, nécessitant un véritable débat de société, une alternative à la civilisation capitaliste de la croissance infinie. Lire le reste de cet article »

Le travail dans les entrepôts à l’heure de «l’économie numérique»

Entre votre livraison à domicile d’une commande passé à Amazon et les profits nets de Jeff Bezos, le patron d’Amazon, il y a un «problème». Le tout «fonctionne» sur la base d’une plate-forme qui organise une très nombreuse main-d’œuvre. «Elle» – ses fonctions sont conçues par la direction du groupe – intensifie et contrôle au plus près du travail des salarié·e·s; «elle» contribue à rendre les emplois plus précaires et instables.

Au cours de cette session du séminaire consacré au capitalisme, à Toronto (Canada), Alessandro Delfanti discute des changements à l’œuvre dans l’organisation du travail, de la composition de la classe salariée et de l'évolution des rapports de travail résultant des relations entre le capitalisme et la technologie. Il le fait sur la base d'une étude récente d’un entrepôt d’Amazon en Italie.

Alessandro Delfanti enseigne à l'Institut de Communication, Culture, Information et technologie à l'Université de Toronto. Il fut l'un des principaux membres fondateurs du réseau Log Out! Réseau de résistance des travailleurs et travailleuses à l'intérieur et contre l’économie des plates-formes. Son intervention est en langue anglaise. (Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org