jeudi
12
décembre 2019

A l'encontre

La Brèche

Automne 2010: anatomie d’un grand mouvement social
Royaume-Uni. Le traitement différencié de deux attentats
Algérie. Les étudiants mobilisés disent: «Non aux manœuvres de division»
Mobilisation contre le régime et solidarité internationale
Economie politique. «Les sinistres anticipations de Herbert George Wells»
Grèce. La fin de l’alliance SYRIZA avec les «Grecs indépendants – ANEL»
Etats-Unis. Après Flynn, nouvelle session de débat pour Jeff Sessions

Archives de la catégorie ‘Amérique du Sud et Caraïbes’

Chili. Les raisons pour lesquelles nous devrions rejeter «l’Accord pour la paix sociale et la nouvelle Constitution»

Publié par Alencontre Le 11 - décembre - 2019

Par le Forum pour l’Assemblée constituante

Près d’un mois après l’explosion sociale qui a commencé le vendredi 18 octobre à Santiago et s’est répandue très rapidement dans toutes les régions du Chili, un groupe de parlementaires a annoncé, vers 3 heures du matin le vendredi 15 novembre, qu’ils avaient signé un document intitulé «Accord pour la paix sociale et la nouvelle Constitution». Cet accord – obtenu avec beaucoup de difficultés, comme en témoignent les signataires eux-mêmes – a été rapidement accepté et célébré par le ministre de l’Intérieur Gonzalo Blumel, par le Président de la Lire le reste de cet article »

Chili-dossier. Cinquante jours dans la rue: un bras de fer dont le résultat façonnera l’avenir

Publié par Alencontre Le 10 - décembre - 2019

(diarioUChile)

Par Raúl Zibechi

La révolte chilienne a été attaquée par les carabiniers et cernée par les médias et les partis politiques. Cependant, elle n’a pas perdu de sa force et s’élargit avec la participation massive des jeunes femmes et, progressivement, des peuples originaires.

«Nous sommes redevenus un peuple» (Volvimos a ser pueblo): une simple affiche peinte sur papier, placée par une communauté de voisins sur l’avenue Grecia, est un cri de protestation contre le néolibéralisme Lire le reste de cet article »

Colombie. Un exemple de divorce entre la société et la politique institutionnelle

Publié par Alencontre Le 3 - décembre - 2019

Par Decio Machado

Au cours du mois de novembre 2019, des milliers de Colombiens, surtout des jeunes, participent aux mobilisations quotidiennes de la nation caféicole. Tout a commencé par une grève nationale majeure le jeudi 21 novembre, ce qui ne s’était pas produit depuis 1977. Parmi les organisateurs de ces marches et de la grève figurent des syndicats, des organisations étudiantes, des organisations de femmes, des peuples indigènes, des écologistes et des groupes politiques opposés au gouvernement d’Iván Duque [qui est membre du parti de droite radicale Centre démocratique et proche d’Alvaro Uribe; Lire le reste de cet article »

Uruguay. Défaite, sans circonstances atténuantes, du «parti de gouvernement»

Publié par Alencontre Le 1 - décembre - 2019

Lacalle Pou, entouré par des dirigeants de la coalition, y compris l’ex-général Manini Rios

Par Ernesto Herrera

Confirmé. A partir du 1er mars 2020, Luis Lacalle Pou, du Parti national, sera le président de la République, à la tête d’un gouvernement de coalition composé de cinq partis de droite [1].

Ainsi, l’ère dite «progressiste», ouverte le 1er mars 2005, avec la première présidence de Tabaré Vázquez, sera officiellement close. Le Frente Amplio (FA) raccrochera ses habits de «parti gouvernemental» pour enfiler ceux «d’opposition responsable».

Il y aura, en effet, succession au pouvoir. Sous la forme d’une «alternance de partis» dans la Lire le reste de cet article »

Bolivie. Le rôle de la religion dans le coup. Deux modèles de «christianisation»

Publié par Alencontre Le 22 - novembre - 2019

Religieuses catholiques qui participent à Santa Cruz de la Sierra à la manifestation saluant la démission d’Evo Morales, le 10 novembre 2019 (Daniel Walker)

Par Nicolás Iglesias Schneider

La religion a toujours été présente dans la politique bolivienne et elle est un facteur fondamental dans les processus subjectifs de changement social dans ce pays andin. Selon les données de 2018 de l’Institut national de statistique bolivien, 71% de ses habitants se définissent comme catholiques, 21% comme évangéliques, 4% s’identifient aux religions indigènes (bien que beaucoup vivent leur religiosité originale en dialogue avec le catholicisme populaire) et 3% se reconnaissent comme adhérents aux autres religions.

En 2009, sous le gouvernement d’Evo Morales, la laïcité de l’Etat Lire le reste de cet article »

Bolivie. Bible, balles et vote

Publié par Alencontre Le 21 - novembre - 2019

La présidente par intérim en action

Par Pablo Stefanoni

Coup d’Etat militaire contre un gouvernement populaire? Insurrection démocratique contre une dictature, quelle a été la dynamique qui a abouti à la démission du président Evo Morales? Présentées schématiquement, aucune des deux images précédentes ne rend bien compte de ce qui s’est passé, même si toutes deux contiennent une part de vérité: la première insiste trop sur le «mécanisme» du renversement et sous-estime les acteurs; la seconde éclaire certaines images et omet le reste du film, dont la fin est fort éloignée d’un mouvement démocratique. Lire le reste de cet article »

La Bolivie et la contre-révolution. Comment ont-ils renversé Evo?

Publié par Alencontre Le 12 - novembre - 2019

Le général Williams Kaliman qui a «suggéré» à Evo Morales de démissionner

Par Pablo Stefanoni et Fernando Molina

Commençons par la fin (ou la fin provisoire de cette histoire): dimanche 10 novembre 2019 dans les dernières heures de la nuit, le leader de Santa Cruz Luis Fernando Camacho a défilé sur une voiture de police dans les rues de La Paz, escorté par des mutins et applaudi par des secteurs de la population opposés à Evo Morales. De la sorte a été mise en scène une contre-révolution civile et policière, qui a écarté du pouvoir le président bolivien. Evo Morales s’est réfugié sur son territoire, la région de Lire le reste de cet article »

«C’est un véritable mouvement révolutionnaire social de grande ampleur, explique Loulouwa al-Rachid dans un entretien avec Orient XXI, contre une classe dirigeante qui gouverne dans un mépris total de la population et dans le seul souci de préserver sa part de prébendes et d’accéder à la rente pétrolière pour entretenir des clientèles dans le pays.» Et ceci alors que, depuis l’invasion de 2003 par les Etats-Unis, le pays souffre du délitement de ses infrastructures. Bien qu’essentiellement chiite, le mouvement bénéficie de la sympathie de toute une population, qui met aussi en cause l’influence iranienne.

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org