lundi
21
août 2017

A l'encontre

La Brèche

Suisse-UE. Accords de Dublin en crise…
Brésil: police et sécurité publique, quelles options?
Grèce. Lorsque des mesures populaires exigent des actions unilatérales
Egypte: ils réclament plus de droits
Brésil. La droite se renforce, le PT s’effondre, le PSOL se profile
Méditerranée. Pêcheurs d’hommes
Egypte. Grève dans une des plus grosses entreprises

Archives de la catégorie ‘Iran’

Le rôle de l’Iran dans la tragédie syrienne

Publié par Alencontre Le 15 - janvier - 2017

Bachar el-Assad et Ali Khamenei

Par Behrooz Farahany

Il y a 11 ans, l’équipe d’Hachemi Rafsandjani [décédé le 8 janvier 2017], opérant sous le nom de «Conseil de Discernement», a rédigé une directive intitulée «Les perspectives de la République Islamique d’Iran dans les 20 prochaines années» approuvée par le Guide Suprême.

La volonté affirmée de devenir une puissance régionale

Dans les grandes lignes de ce document est affirmé la volonté de «devenir la première puissance économique, scientifique et technologique Lire le reste de cet article »

Iran. Répression contre les chauffeurs de bus de Téhéran

Publié par Alencontre Le 27 - décembre - 2016

Selon les nouvelles parvenues d’Iran, le dimanche 4 décembre 2016, un rassemblement pacifique des travailleurs – chauffeurs de bus de Téhéran et sa banlieue – tenu devant l’Hôtel de ville de la capitale Iranienne a été violemment attaqué par les forces répressives et la police antiémeute de Téhéran.

Le rassemblement avait été organisé par le Syndicat des travailleurs chauffeurs de bus de Téhéran et sa banlieue connu aussi sous le nom de Vahed Syndicate. L’objectif: protester contre des retards de salaires, des refus de leurs demandes d’aide au logement et d’accès à Lire le reste de cet article »

La République islamique d’Iran. Une dictature capitaliste, réactionnaire et corrompue

Publié par Alencontre Le 31 - octobre - 2016
Hassan Rohani, sous le regard du Guide....

Hassan Rohani, sous le regard du Guide….

Par Baback Kia

Plus d’un an après la signature de l’accord sur son programme nucléaire avec les «grandes puissances», la République islamique d’Iran reste confrontée à une crise économique et sociale majeure.

Cette crise profonde s’accompagne de tensions permanentes au sein du régime. Le camp conservateur proche du Guide Khamenei voit toujours avec méfiance le compromis sur le dossier nucléaire. Les différentes factions proches des Gardiens de la Révolution l’analysent même comme une défaite diplomatique Lire le reste de cet article »

Afghanistan-Iran-Syrie. Se battre pour la guerre des autres: les soldats afghans en Syrie

Publié par Alencontre Le 26 - juin - 2016
Photographie d’un soldat afghan, «illustrant» sa tombe au nord-est de l’Iran

Photographie d’un soldat afghan, «illustrant» sa tombe au nord-est de l’Iran

Par Anna Reumert

Un phénomène qui prend de l’ampleur attire une attention croissante: les réfugiés afghans qui rejoignent les Gardiens de la révolution iraniens dans leur soutien au régime syrien d’Assad. En janvier, Human Rights Watch (HRW) a fait état que des milliers de réfugiés afghans en Iran – un grand nombre d’entre eux mineurs – étaient contraints de combattre en Syrie. Ils ont été menacés de déportation s’ils refusaient.

Les autorités iraniennes ont déclaré aux réfugiés que s’ils faisaient défection, leurs familles seraient détenues. Selon HRW et Al Jazeera, des fonctionnaires iraniens ont Lire le reste de cet article »

Les relations entre l’Iran et la Syrie

Publié par Alencontre Le 31 - mai - 2016
Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif et le président syrien Bachar al-Assad, le 12 août 2015 à Damas.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif
et le président syrien Bachar al-Assad, le 12 août 2015 à Damas.

Par Béhrouz Arefi

Les deux pays ont entamé leurs relations bilatérales en 1946. L’Iran a été le premier pays à reconnaître l’indépendance de la Syrie. L’Iran après avoir reconnu l’Etat d’Israël en 1950 (deuxième pays à majorité musulmans après la Turquie), n’avait pas de relations privilégiées avec les pays arabes (sauf la Jordanie).

Avant la révolution de 1979

L’Iran du Shah fournissait l’essentiel de la consommation d’Israël en hydrocarbures. Malgré les rapprochements avec Israël Lire le reste de cet article »

Iran. Après les élections, les problèmes demeurent

Publié par Alencontre Le 6 - mars - 2016
Hassan Rohani...

Hassan Rohani…

Par Babak Kia

Le 26 février 2016, les Iraniens ont eu à élire les députés siégeant au Parlement islamique, ainsi que les membres de «l’Assemblée des experts» composée de dignitaires religieux. Cet organe est notamment chargé d’élire le futur Guide.

Deux grandes listes se faisaient face dans chacun de ces scrutins: celle de la majorité sortante regroupant des «conservateurs et principalistes» proches du Guide Khamenei; celle dite «modérée et réformatrice» liée au président Hassan Rohani en place depuis 2013. La candidature de milliers de personnes a été refusée. Un second tour se tiendra en avril pour attribuer les sièges non pourvus.

Les premiers résultats indiquent une forte poussée dans les grandes villes en faveur du président Rohani et de sa politique d’«ouverture»: ainsi, à Téhéran, ces listes ont Lire le reste de cet article »

Iran: Press TV n’est pas un média comme un autre, et les élections…

Publié par Alencontre Le 1 - mars - 2016

attachmentPar Solidarité Socialiste avec les travailleurs en Iran (SSTI)
Alliance internationale du soutien aux ouvriers iraniens (IASWI)
Association de défense des prisonniers politiques et d’opinion en Iran
Association des Kurdes iraniens résidant en France
Soliran
Union syndicale Solidaires  

Selon Siavosh Gazi, le correspondant de RFI en Iran, les résultats définitifs des élections législatives et celles de l’Assemblée des experts ont été finalement annoncés au bout de trois jours de dépouillement, marquant une poussée des réformateurs [pour reprendre les concepts habituels des médias censés analyser les courants politiques en Iran, ce qui semble un peu simpliste]. Toutefois il n’y a pas de majorité au Parlement qui compte 290 membres. Lire le reste de cet article »


FIFA : comprendre le "système Blatter" en 5... par lemondefr

C’est une bombe que vient de lancer Der Spiegel. Dans un article intitulé «Le complot», l’hebdomadaire allemand dévoile un document qui relance le feuilleton «borgiesque» à la Fédération internationale de football (FIFA).

Ledit document est une proposition de contrat envoyée le 19 décembre 2014 par le cabinet d’avocats californien Quinn Emanuel (QE) au directeur juridique de la FIFA, Marco Villiger. Dans ce document, QE s’engage à défendre les intérêts de la Fédération contre le département d’Etat de la justice américaine.

Le contrat est signé le 5 janvier 2015 par le secrétaire général de l’organisation, Jérôme Valcke, et par son adjoint et directeur financier Markus Kattner, puis tamponné par M. Villiger.

La chronologie apparaît troublante dans la mesure où l’administration de la FIFA semble avoir été au courant de la menace exercée par les autorités américaines «142 jours» avant le fameux coup de filet du 27 mai 2015, à Zurich (Suisse). Ce jour-là, plusieurs dignitaires de l’instance planétaire avaient été interpellés pour corruption, fraude et blanchiment d’argent. Cette vague d’arrestations avait eu lieu deux jours avant la réélection du SuisseSepp Blatter, le 29 mai 2015, pour un cinquième mandat à la présidence de la FIFA.

«Un complot interne»

La tornade judiciaire avait finalement conduit le Valaisan à remettre son mandat à disposition, le 2 juin 2015. Sepp Blatter, dont la signature manque sur le contrat scellé avec QE, assure qu’il «n’était pas du tout au courant» de cet accord. Celui qui a été suspendu six ans pour un paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) fait en 2011 à l’ancien président de l’Union des associations européennes de football (UEFA), Michel Platini – lui-même radié quatre ans – se dit victime d’un «complot interne». (Le Monde, 12 août 2017, à 12h44, à suivre sur le site de ce quotidien)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org