mardi
23
avril 2019

A l'encontre

La Brèche

Nicaragua. «Nous dénonçons les menaces d’agression dont nous faisons l’objet et les tentatives de criminalisation de notre protestation politique»
Ce qui est en train de mûrir en Egypte
Santé-Débat. «Quel est le coût de la souffrance à l’hôpital?»
Québec: «Pour un front commun syndicat-mouvement étudiant»
«Un méta-laboratoire pour comprendre comment se forge une vérité scientifique»
Syrie: Idlib et le front Al-Nosra
Tournant majeur dans la révolution tunisienne

Archives de la catégorie ‘Brésil’

Brésil. L’ex-général, Mourão, pourrait offrir un lifting au gouvernement Bolsonaro. Moins de niaiserie affichée, mais plus de détermination et d’acquiescement de la Paulista

Publié par Alencontre Le 7 - février - 2019

Antônio Hamilton Martins Mourão (1953), vice-président du gouvernement de Jair Bolsonaro

Par Luis Felipe Miguel

Un mois a passé et l’ineptie de l’ex-capitaine Bolsonaro dans sa façon de gouverner se révèle criante. Il ne s’agit pas seulement de «droitisme» frénétique (ou ultra-droitiste), mais de son incapacité à comprendre les décisions qui doivent être prises, à anticiper les conséquences de ses actions et à garder son sang-froid.

• Selon une critique récurrente que l’on adresse à la compétition électorale, les qualités nécessaires pour gagner une élection et les qualités nécessaires pour gouverner n’ont pas grand-chose en commun. Bolsonaro en est l’illustration parfaite. Lire le reste de cet article »

Brésil. Flávio Bolsonaro, ses liens avec une «milice», la mort de Marielle et le système «mafieux»

Publié par Alencontre Le 28 - janvier - 2019

Flavio et Jair Bolsonaro

Par Gil Alessi

Raimunda Veras Magalhães et Danielle Mendonça da Costa da Nóbrega. Les deux femmes constituent le lien entre le sénateur Flávio et la milice [dans le sens d’une structure de facto politique en lien avec des «acteurs» ex-policiers ou policiers, ou issus du «milieu» au sens criminel] Escritório do Crime [le Bureau du Crime], l’un des plus puissants de Rio. Le groupe est soupçonné d’être impliqué dans l’assassinat de Marielle Franco et d’Anderson Gomes, le 14 mars 2018.

Selon le journal O Globo, Raimunda et Danielle sont respectivement la Lire le reste de cet article »

Qui a tué Marielle? La famille Bolsonaro, les miliciens… et notre bon Ueli

Publié par Alencontre Le 26 - janvier - 2019

Par Gustavo Garaphuns

Mardi 22 janvier Jair Bolsonaro a fait son premier discours à l’étranger à Davos, devant un parterre de CEO alléchés par le tournant ultralibéral et autoritaire que le président brésilien – ou plutôt son équipe, un mix de militaires et d’investisseurs ultralibéraux – commence à imposer au plus grand marché d’Amérique latine.

Le même jour, la presse brésilienne annonçait l’arrestation de cinq suspects liés à l’assassinat de Marielle Franco. Lire le reste de cet article »

Brésil. «Dans la réorganisation du néolibéralisme l’extrême droite a un projet. Quid des gauches?

Publié par Alencontre Le 22 - janvier - 2019

Jair Bolsonaro, dans un style rénové, pour vendre un Brésil de même «rénové», en compagnie d’une délégation «d’hommes d’affaires» et de quatre ministres. Il ne craint ni le froid, ni la neige… d’autant qu’il veut refroidir des «terroristes» des mouvements sociaux.

Entretien avec le sociologue Ricardo Antunes mené par Gabriel Brito 

L’inscription de l’émergence puis de l’affirmation du complexe socio-politique, économique et militaire représenté, au Brésil, par le gouvernement de Jair Bolsonaro – présent avec quatre ministres et des hommes d’affaires au World Economic Forum de Davos – dans un contexte plus général est un impératif. Ce qui ne doit, en aucune mesure, sous-estimer les traits spécifiques de la formation sociale brésilienne, comme les effets des années de gestion politique de Lula et de Dilma Rousseff, «représentant» le Parti des travailleurs (PT). Ce dernier a toujours gouverné au moyen de coalitions marquées au mieux au centre-droit, car aux ordres de l’arithmétique parlementaire (bicamérale) du Brésil. Elle-même, obéit, en partie, aux diverses opérations de corruption instillées par les secteurs majeurs du grand capital qui font d’une partie des élu·e·s des polichinelles des dominants, quand ces derniers ne sont pas représentés directement sur les bancs du Sénat ou de la Chambre des représentants, comme la «fraction parlementaire de ruralistes», l’agrobusiness. Lire le reste de cet article »

Brésil. La mise en place du gouvernement Bolsonaro. Au-delà des hésitations et «faux pas», les lignes de force sont évidentes

Publié par Alencontre Le 20 - janvier - 2019

Bolsonaro et Mourão

Editorial mi-janvier, Esquerda online

Dans un effort pour montrer à la société brésilienne que ses promesses de campagne seront tenues, le gouvernement de Jair Bolsonaro a commencé une grande distribution de portefeuilles ministériels et cette rage rampante s’est écrasée sur un casse-tête qui l’a forcé à un pas en arrière en moyenne par jour, lors des dix premiers jours. Les maladresses du gouvernement montrent un énorme manque de préparation que ressent la Bourse des valeurs [1] et créent même beaucoup de confusion dans les rangs militants, mais elle ne nous permet pas de sous-estimer la force du Lire le reste de cet article »

L’ascension de l’extrême droite au Brésil

Publié par Alencontre Le 17 - janvier - 2019

Par Maud Chirio

Entré en fonction le 1er janvier, Jair Bolsonaro a été élu à la présidence du Brésil en dehors des grands partis et en dépit de ses outrances à répétition. Une conjonction de facteurs peut expliquer une élection qui compromet l’avenir de la démocratie dans le plus grand pays sud-américain.

L’ascension fulgurante de Jair Bolsonaro et sa large victoire aux élections présidentielles brésiliennes d’octobre 2018 ont pris de court les observateurs. Si, plusieurs mois avant le scrutin, le député d’extrême droite était déjà assuré d’accéder au second tour, c’était parce que l’éparpillement des candidatures Lire le reste de cet article »

Brésil. Bolsonaro facilite le port d’armes 

Publié par Alencontre Le 17 - janvier - 2019

Visite du candidat Bolsonaro dans l’hôpital psychiatrique (sic) de la municipalité de Jaci, dans l’Etat de Sao Paulo. Les deux sont membres du PSL

Par Anne Vigna

Les Brésiliens ont désormais le droit de posséder quatre armes à la maison ou dans leur établissement commercial. Il suffit pour cela d’avoir plus de 25 ans, un casier judiciaire vierge et de présenter un test psychologique ainsi qu’un autre d’aptitude technique. Le décret signé ce mardi par le président s’applique à tout citoyen vivant dans un État où le taux d’homicides est supérieur à 10 pour 100’000 habitants: à l’heure actuelle, cette valeur couvre tout le territoire brésilien.

Jair Bolsonaro n’a finalement pas légalisé le port d’armes et le mouvement pro-armes s’est dit«déçu par ce décret timide qui ne montre que peu d’avancées», a réagi Diego Gomes Ferreira, Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org