vendredi
24
mai 2019

A l'encontre

La Brèche

Brésil. Les menaces qui pèsent sur les défenseurs des droits humains sapent la démocratie
1968-1988: Mai 68, après tout… (2)
Irak. «La véritable question concerne la pérennité d’une telle stratégie»
Maroc. Au sud, le «Hirak de la soif», les condamnations pleuvent
Grèce. La droitisation de SYRIZA: un gouffre social, moral et idéologique
Israël. A propos de la «Liste commune»
Dossier Tchécoslovaquie (I) – Chronologie et analyse de Milos Barta sur le «mouvement autogestionnaire»

Archives de la catégorie ‘Israël’

Israël. «Oslo», la stratégie des fake news. Faut-il changer le nom de la capitale norvégienne?

Publié par Alencontre Le 22 - mai - 2019

Exporter depuis Gaza: un nombre de barrières incalculable…

Par Amira Hass

Bien avant que les fausses nouvelles (fake news) ne fassent partie de nos vies, de concert avec son parent légal, Donald Trump, le champion en titre du genre était «Oslo». Cette référence à Oslo (les accords d’Oslo dès 1993) est devenue synonyme de dissimulation de la réalité par le biais de fausses informations et de leur diffusion par des voies officielles respectées. Si j’étais Norvégienne, je lancerais une pétition pour changer le nom de ma capitale. Lire le reste de cet article »

Le ciel et l’enfer qui ne sont pas Israël

Publié par Alencontre Le 13 - mai - 2019

Par Gideon Levy

Deux camps se sont distingués dans le débat pendant la semaine de la fête nationale cette année [le 9 mai]: un qui se réjouit et est fier du pays, et un qui en a assez et qui a honte. Les divergences entre eux n’ont jamais été aussi grandes. Le premier groupe est identifié avec la droite, le second avec la gauche, et les deux ont tort.

Paradoxalement, les deux positions contredisent la réalité. La vie de ceux qui sont fiers du pays n’est pas aussi bonne, la plupart appartiennent à des secteurs sociaux à faible revenu. Ceux qui se plaignent ont une vie plus facile. Israël est aujourd’hui divisé entre des orgueilleux et des honteux. Lire le reste de cet article »

Israël. Un vote pour que «le pays de l’occupant reste le pays de l’occupant»

Publié par Alencontre Le 9 - avril - 2019

Par Gideon Levy

Un certain résultat sera enregistré par l’élection de mardi 9 avril: une centaine de membres de la prochaine Knesset seront des partisans de l’apartheid. Cela n’a pas de précédent dans aucune démocratie. Cent élus d’un législatif sur 120, une majorité absolue de la majorité déjà absolue, une majorité qui appuie le maintien de la situation actuelle: autrement dit l’apartheid.

Avec une telle majorité, il sera possible à la prochaine Knesset de déclarer officiellement Israël Etat d’apartheid. Avec un tel appui donné Lire le reste de cet article »

Israël. «Les discriminations s’aggravent dans les territoires occupés»

Publié par Alencontre Le 25 - mars - 2019

Lea Tsemel

Entretien avec Lea Tsemel
conduit par Baudouin Loos

Lea Tsemel est du genre têtu. Un caractère. Les juges militaires israéliens la connaissent bien. Depuis près de cinquante ans, elle défend, comme avocate, des clients palestiniens. De simples quidams ou des hommes accusés d’actes terroristes. Invitée à Tournai ce samedi par le député provincial Serge Hustache et plusieurs associations pro-palestiniennes, Lea Tsemel avait pour une fois une bonne nouvelle à annoncer: son client belgo-palestinien, Mustapha Awad, condamné en Israël à un an de prison l’an dernier, a été libéré ce vendredi matin et devait être rapidement expulsé vers son pays d’adoption, la Belgique. Lire le reste de cet article »

Israël. «Tombé en défendant l’injustice»

Publié par Alencontre Le 23 - mars - 2019

Une colonie en pleine extension: Ariel

Par Gideon Levy

Israël prétend que le sergent d’état-major Gal Keidan, qui est tombé dans la colonie d’Ariel, défendait son pays. C’est un mensonge: il est mort en protégeant l’injustice.

Un soldat a été tué en service. C’était un garçon à lunettes, qui jouait au mandoloncelle [sorte de mandoline]. Ses parents avaient émigré depuis de l’Union soviétique. Un ami du conservatoire de musique a joué en sa mémoire lors des funérailles.

Un soldat a été tué en service. Il était installé à un carrefour pour protéger des colons. Un Palestinien du même âge que lui l’a poignardé à mort et a saisi son arme. Gal Keidan faisait partie de la «brigade des pompiers», ces artilleurs qui ont été transformés Lire le reste de cet article »

Israël. Sans dire un mot, des soldats israéliens tabassent un aveugle dans son lit

Publié par Alencontre Le 4 - mars - 2019

Munzer Mizhar avec sa femme, Iman, et sa sœur, à Dawha, en Cisjordanie. (Crédit Alex Levac)

Par Gideon Levy

Des soldats israéliens ont envahi la maison d’une famille palestinienne la nuit et frappé un homme au visage devant sa femme et ses enfants. L’homme, âgé de 47 ans, est aveugle et sous dialyse. Il souffre d’un diabète qui a entraîné l’amputation de ses orteils.

Il est allongé sur le canapé du salon, près de la cuisinière à gaz, en essayant de réchauffer son corps brisé. Lorsque nous lui avons rendu visite cette semaine, il revenait tout juste de l’hôpital et il était épuisé par le traitement de dialyse qu’il subit trois fois par semaine, depuis que Lire le reste de cet article »

Décoloniser l’identité israélienne

Publié par Alencontre Le 16 - février - 2019

Par Françoise Feugas

Nakba, Pour la reconnaissance de la tragédie palestinienne en Israël, d’Eléonore Merza Bronstein et Eitan Bronstein Aparicio (Ed. Omniscience, octobre 2018) · Longtemps, la Nakba, la tragédie qui aboutit à l’expulsion de centaines de milliers de réfugiés fut une affaire purement palestinienne. Dans un livre, deux militants expliquent comment ils en ont fait une histoire israélienne.

Début 2002, quelque temps avant la « Journée de la terre », un petit groupe de militants de gauche israéliens et de Palestiniens se donnaient rendez-vous sur le site du village de Miska (à 15 km au sud-ouest de Tulkarem), vidé de ses habitants en 1948 et détruit en 1952. D’anciens habitants témoignèrent de leur vie passée dans ce village, et des panneaux en arabe et en hébreu furent apposés sur le site. Eitan Bronstein Aparicio parla ce jour-là du droit au retour des réfugiés. « C’est véritablement notre première action en tant qu’organisation : Zochrot est née sur le terrain, à Miska, en mars 2002 », raconte-t-il.

Zochrot signifie « Elles se souviennent » en hébreu. Pourquoi ce nom ? demande l’anthropologue Eléonore Merza Bronstein à son époux, dans ce livre conçu comme un dialogue Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org