dimanche
24
mars 2019

A l'encontre

La Brèche

Brésil. Petrobras, la corruption et un PT qui revivifie une droite dure
Brésil: Top 10 de la déforestation
21 mois de luttes à Nestlé de Saint-Menet à Marseille
Israël. Benyamin Nétanyahou. Fin ou accomplissement du rêve sioniste? A propos du livre de J.-P. Filiu
Egypte: solidarité avec Mahienour et Moatasem, emprisonné·e·s pour avoir défendu le droit de protester et de faire grève
Dérèglements organisationnels, santé, pouvoir d’agir
«La France, l’allié de régimes violateurs de droits de l’homme: Arabie Saoudite et Qatar»

Archives de la catégorie ‘Nicaragua’

Nicaragua. La crise économique frappe le gros de la population

Publié par Alencontre Le 9 - mars - 2019

Le Nicaragua replonge dans la pauvreté extrême

Par notre correspondant au Costa Rica (San José)

1.- Suite à la prolongation de la crise sociopolitique au Nicaragua, Moody’s Investors Service (Moody’s Corporation) a fait passer la notation de crédit (financière) du pays de stable à négative. Cet organisme a donc averti que l’économie, en 2019 restera, en récession, et que les financements extérieurs sont dès lors en danger.

2.- Moody’s prévient que le pays court le risque que les prêts approuvés pour 2019 soient suspendus si la pression internationale augmente. Lire le reste de cet article »

Nicaragua. Un dialogue sans stratégie

Publié par Alencontre Le 6 - mars - 2019

«Le dialogue»: l’Alliance civique a imposé la «présence» du Nonce apostolique (diplomate du Vatican) Stalinislaw Waldemar Sommerg (au milieu). A g., le représentant étudiant coopté de l’Alliance civique: Max Jerez. A d., le ministre des Affaires étrangère d’Ortega, Denis Moncada, dont les déclarations dans les instances internationales sont un pur produit de «l’absolutisme». (5 mars 2019, La Prensa)

Par Fernando Bárcenas

Les banquiers et les hommes d’affaires Carlos Pellas, Ramiro Ortiz, José Antonio Baltodano, Roberto Zamora, Juan Bautista Sacasa, architectes du co-gouvernement d’entreprise antidémocratique [FSLN-Orteguiste et Patrons] qui «a consolidé la dictature au cours des dix dernières années, sont connus dans le monde des affaires comme «les conseillers». Ils auraient demandé une réunion avec Ortega le samedi 16 février, pour discuter entre eux d’une sortie de crise. Ou, si vous le souhaitez, discuter avec Ortega de la manière de mettre fin à la crise, même si elle n’est pas résolue.

La crise est «l’orteguisme»

Il est évident qu’une telle crise ne peut être résolue (parce qu’il n’est pas possible de résoudre la crise avec Ortega Lire le reste de cet article »

Nicaragua: «Quelques réflexions à partir de l’enquête de M&R Consultores (Esomar Member)

Publié par Alencontre Le 1 - mars - 2019

Le «binôme impérieux sandino-chrétien-cabalistique» se prépare à négocier la défense de ses «gains»

Par notre correspondant permanent au Cosa Rica

1.- Le régime Ortega-Murillo est dans les cordes. L’INSS (Instituto Nicaragüense de Seguridad Social) fait faillite. Le tourisme est mort. Les restaurants fermés. Personne ne paie d’impôts. Le commerce est en difficulté. Pendant ce temps, les coûts d’entretien des paramilitaires entraînent d’autres déficits.

2.- Ortega-Murillo doit parvenir à un accord pour éviter l’effondrement total de l’économie, l’application de nouvelles sanctions américaines et européennes, éviter un nouvel isolement international et empêcher l’application de la Charte démocratique de l’OEA. Lire le reste de cet article »

Nicaragua. Une «négociation» relancée et un sentiment populaire de méfiance et de rage rentrée

Publié par Alencontre Le 1 - mars - 2019

Par notre correspondant au Costa Rica 

1.- Le président états-unien Donald Trump a déclaré lundi 18 février que «les jours du socialisme sont comptés à Cuba, au Venezuela et au Nicaragua» et qu’«un jour, bientôt, avec l’aide de Dieu, nous verrons ce que le peuple fera à Caracas, Managua et La Havane; et lorsque le Venezuela sera libre, Cuba et le Nicaragua seront libres, cela sera le premier hémisphère libre dans l’histoire humaine. Deux jours plus tard, le conseiller à la sécurité nationale John Bolton ajoutait que «les jours de Daniel Ortega sont comptés». C’est la menace la plus directe de la Lire le reste de cet article »

Nicaragua. Tsunamis et séismes politiques

Publié par Alencontre Le 3 - février - 2019

Par notre correspondant
au Costa Rica

La plus grande absurdité, bêtise et imprudence du régime Ortega-Murillo était de croire les «vendeurs de fumée» qui soutenaient que les classes sociales avaient pris fin et qu’en leur absence, donc en l’absence d’un mouvement sociopolitique combatif, le sujet-appui du régime était la «jeunesse» du show-business.

D’autre part, ces mêmes «vendeurs de fumée» ont annoncé les grands projets qui allaient transformer le Nicaragua Lire le reste de cet article »

Nicaragua. Le pays foire, les hospices et camps de concentration que nous subissons

Publié par Alencontre Le 26 - janvier - 2019

Par Daisy Zamora

Dans un entretien [1] exclusif accordé par l’ex-magistrat de la Cour Suprême de Justice du Nicaragua au journaliste Carlos Fernando Chamorro [ancien directeur de Barricada du FDSLN et directeur de El Confidencial et de Esta Noche, attaqués par les paramilitaires], on remarque l’aplomb avec lequel Me Solís explique les raisons ou les motifs politiques qui ont motivé les différentes mesures bénéficiant au président Ortega, parmi lesquelles, le pacte avec Arnoldo Alemán (le représentant du patronat et de la Lire le reste de cet article »

Nicaragua 2019: la phase post-Ortega s’accentue, conjointement à un télescopage aveugle et mortel

Publié par Alencontre Le 17 - janvier - 2019

Le membre de la Cour suprême Rafael Solis, le deuxième depuis la droite: une démission accompagnée d’une lettre ouverte fracassante pour le binôme Ortega-Murillo

Chronique depuis San José (Costa Rica)

1.- Nous vivons dans un «monde» effrayant aux caractéristiques de «républiques bananières», avec des éléments modernes présumés; un monde absolument en rupture avec les éléments de base d’une démocratie effective (y compris dans un sens formel minimal), avec une vague de féminicides et ses victimes de la traite des êtres humains («le marché internationalisé» de femmes condamnées à la prostitution) et d’activités illicites; avec une corruption immense et protégée par des immunités diverses; et avec des inégalités sociales insupportables et inhumaines, créées par l’alliance du régime Ortega-Murillo avec des Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org