lundi
21
août 2017

A l'encontre

La Brèche

Dix questions à UNIA
Suisse : le dumping d’Etat fait son entrée. L’effet boomerang des mesures d’accompagnement
A la recherche du «bon patron»: Schneider-Ammann
Amérique du Sud. La mission «contre-hégémonique» de l’ALBA. Requiem pour la dernière valse tiers-mondiste (II)
Belgique-Congo. «L’impensable décolonisation»
Etats-Unis. La résistance après le jour de l’inauguration présidentielle
Répression: L’oligarchie contre les droits

Archives de la catégorie ‘Libye’

La Libye revendique sa propre zone de recherche et de sauvetage

Publié par Alencontre Le 14 - août - 2017

«Hot spots» en Libye…

Par Lorraine Kihl

La Libye veut interdire une partie des eaux internationales aux bateaux des ONG. Trois ont déjà annoncé suspendre tout ou partie de leurs opérations. L’inquiétude est vive.

«L’équipe médicale vient de refaire l’inventaire de la clinique, on est en stand-by, prêts à repartir.» Sur le Prudence, le plus gros bateau de secours opéré par MSF en Méditerranée, on trépigne. Le navire qui devait quitter Catane, en Sicile, pour reprendre sa mission de sauvetage, ne quittera pas le quai jusqu’à nouvel ordre. L’annonce couperet du «gouvernement» libyen a pris tout le monde de court: la Libye va organiser sa propre zone de recherche et de sauvetage et les ONG, accusées de collusion avec les passeurs, ne sont pas les bienvenues.

Une nouvelle zone interdite en pleines eaux internationales? La Méditerranée est en fait déjà partagée en différentes zones de recherche et sauvetage Lire le reste de cet article »

Libye. Israël et la Libye de Khalifa Haftar, à la recherche de clients et de ressources pétrolières

Publié par Alencontre Le 13 - août - 2017

Khalifa Haftar (à dr.) reçoit une délégation de militaires des Emirats arabes unis (UAE, acronyme anglais) début juillet à Benghazi

Par Richard Silverstein

Une source israélienne bien informée – qui a souhaité garder l’anonymat, étant donné que l’affaire est censurée par les militaires israéliens – m’a révélé que les Forces de défense israéliennes (IDF) avaient bombardé des positions du groupe de l’Etat islamique en Libye à la demande de l’homme fort de ce pays, le maréchal Khalifa Haftar.

Le censeur militaire des IDF a décidé que ces informations ne pouvaient pas être diffusées en Israël. Jusqu’à cette semaine, le censeur n’autorisait même pas les journalistes israéliens Lire le reste de cet article »

France-Libye. La préparation d’une guerre ouverte, avec ses répercussions régionales, par définition, imprévues

Publié par Alencontre Le 24 - février - 2016
Une vingtaine de «spécialistes» américains, avec des armes dites lourdes, en civil, en Libye (Mail Online du 18 décembre 2015)

Une vingtaine de «spécialistes» américains, avec des armes dites lourdes, en civil, en Libye (Mail Online du 18 décembre 2015)

Par Nathalie Guibert

Des frappes ponctuelles très ciblées, préparées par des actions discrètes voire secrètes: en Libye, telle est la ligne de conduite de la France face à la menace de l’organisation Etat islamique (EI). Un haut responsable de la défense française confirme au Monde que «la dernière chose à faire serait d’intervenir en Libye. Il faut éviter tout engagement militaire ouvert, il faut agir discrètement.»

Dans ce pays [1] où la France scrute depuis des mois la menace de l’EI, l’objectif n’est pas de gagner une guerre mais Lire le reste de cet article »

«Dans l’euphorie de la révolution, les blessures libyennes ont été sous-estimées»

Publié par Alencontre Le 22 - février - 2016
Des rebelles libyens dans le district de Swabi de Misrata,  avril 2011

Des rebelles libyens dans le district de Swabi de Misrata,
avril 2011

Entretien avec Valérie Collombier
conduit par Cécile Hennion

Chercheuse à l’Institut universitaire européen de Florence depuis septembre 2013, Virginie Collombier étudie les changements sociaux et politiques de l’après-Kadhafi en Libye, en partenariat avec le Centre de ressources norvégien pour la consolidation de la paix (Noref; Norsk Ressurssenter for Fredsbygging). Elle effectue régulièrement des enquêtes de terrain dans l’Ouest libyen.

Le système tribal, souvent évoqué quand il est question de la Libye, est-il une grille d’analyse pertinente pour comprendre les dissensions politiques actuelles? Lire le reste de cet article »

Libye. Une intervention militaire renforcerait l’organisation de l’Etat islamique

Publié par Alencontre Le 8 - février - 2016
L’envoyé des Nations unies Martin Kobler arrive à Shahat dans l’est libyen le 31 décembre 2015 afin de rencontrer Aguila Saleh, le président du Parlement réfugié à Tobrouk qui reste hostile à l’accord onusien.

L’envoyé des Nations unies Martin Kobler arrive à Shahat dans l’est libyen le 31 décembre 2015 afin de rencontrer
Aguila Saleh, le président du Parlement réfugié à Tobrouk
qui reste hostile à l’accord onusien.

Par Patrick Haimzadeh

Evoquée depuis deux ans par les dirigeants français, britanniques et italiens, leurs états-majors et les disciples de l’idéologie néoconservatrice américaine des années George W. Bush, la perspective d’une deuxième intervention militaire en Libye est à nouveau à l’ordre du jour. L’objectif affiché serait l’éradication de l’organisation de l’État islamique en Libye, dont la capacité d’implantation connaît pourtant des limites. Reléguant aux oubliettes la question cruciale de la reconstruction d’un Etat légitime et inclusif, une telle opération aurait toutes les chances de poser davantage de problèmes qu’elle n’est censée en résoudre.

L’objectif affiché ne serait plus cette fois «la protection des populations civiles» mais l’éradication de l’organisation de l’État islamique (OEI) en Libye dans le cadre de la «guerre contre le terrorisme» relancée après les attentats de Paris du 13 novembre 2015. Lire le reste de cet article »

Libye. L’implantation de Daech dans le golfe de Syrte

Publié par Alencontre Le 13 - décembre - 2015
Syrte en août 2015

Syrte en août 2015

Par Ali Bensaâd

A propos de la Libye, les médias internationaux mettent l’accent sur la conférence de Rome, ce dimanche 13 décembre. Elle est sponsorisée, officiellement, par les Etats-Unis et l’Italie. Elle est le résultat du travail de Michel Kobler, émissaire de l’ONU, dont les arrières sont assurés par les divers pays «prêts à intervenir en Libye dans la lutte contre Daech». Lire le reste de cet article »

Accord d’union nationale en Libye: un jalon pour penser l’après Daech?

Publié par Alencontre Le 11 - décembre - 2015
Signature officielle de la Déclaration de Tunis, le 6?décembre, entre les représentants des deux pouvoirs rivaux, Awad Mohammed Abdul-Sadiq (à g.), pour le CGN, et Ibrahim Fethi Amish, pour le Parlement de Tobrouk

Signature officielle de la Déclaration de Tunis, le 6 décembre, entre les représentants des deux pouvoirs rivaux, Awad Mohammed Abdul-Sadiq (à g.), pour le CGN, et Ibrahim
Fethi Amish, pour le Parlement de Tobrouk

Par François Burgat

Pour que Daech déborde des limites de son statut d’organisation «extrémiste», il faut que les dysfonctionnements des systèmes politiques de la société où s’implantent ses combattants deviennent tels qu’ils permettent de mobiliser non plus seulement les marges de cette société mais, plus largement, certaines au moins de ses composantes essentielles.

C’est ce qui s’est produit en Irak: les contre-performances massives du régime d’Al-Maliki, mis en selle puis toléré dans sa dérive par les Etats-Unis (au terme de leur campagne excessive de «débaassisation» de l’Irak), encouragé ensuite en sous-main par l’Iran, ont conduit à ce grave déni de représentation de la communauté sunnite sur lequel Daech a fondé ensuite sa fortune. Lire le reste de cet article »


FIFA : comprendre le "système Blatter" en 5... par lemondefr

C’est une bombe que vient de lancer Der Spiegel. Dans un article intitulé «Le complot», l’hebdomadaire allemand dévoile un document qui relance le feuilleton «borgiesque» à la Fédération internationale de football (FIFA).

Ledit document est une proposition de contrat envoyée le 19 décembre 2014 par le cabinet d’avocats californien Quinn Emanuel (QE) au directeur juridique de la FIFA, Marco Villiger. Dans ce document, QE s’engage à défendre les intérêts de la Fédération contre le département d’Etat de la justice américaine.

Le contrat est signé le 5 janvier 2015 par le secrétaire général de l’organisation, Jérôme Valcke, et par son adjoint et directeur financier Markus Kattner, puis tamponné par M. Villiger.

La chronologie apparaît troublante dans la mesure où l’administration de la FIFA semble avoir été au courant de la menace exercée par les autorités américaines «142 jours» avant le fameux coup de filet du 27 mai 2015, à Zurich (Suisse). Ce jour-là, plusieurs dignitaires de l’instance planétaire avaient été interpellés pour corruption, fraude et blanchiment d’argent. Cette vague d’arrestations avait eu lieu deux jours avant la réélection du SuisseSepp Blatter, le 29 mai 2015, pour un cinquième mandat à la présidence de la FIFA.

«Un complot interne»

La tornade judiciaire avait finalement conduit le Valaisan à remettre son mandat à disposition, le 2 juin 2015. Sepp Blatter, dont la signature manque sur le contrat scellé avec QE, assure qu’il «n’était pas du tout au courant» de cet accord. Celui qui a été suspendu six ans pour un paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) fait en 2011 à l’ancien président de l’Union des associations européennes de football (UEFA), Michel Platini – lui-même radié quatre ans – se dit victime d’un «complot interne». (Le Monde, 12 août 2017, à 12h44, à suivre sur le site de ce quotidien)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org